Les 5 phases de l’Eveil Spirituel

image113

Les cinq phases de l’éveil spirituel

 

1 – Phase de combat

La première phase, quand on découvre une voie menant à Dieu est le zèle et l’enthousiasme qu’elle génère. C’est une phase d’actions.

On est plein d’énergie créatrice… et l’on créé et l’on fait plein de bonnes choses. Parfois on exagère un peu dans notre élan, on veut convaincre les autres à tout prix.

On écrit, on chante, on danse, on peint, on parle… beaucoup.

La sagesse et le recul ne sont pas encore présents…. et l’on ne comprend pas les autres.. « pourquoi ne nous suivent-ils pas, alors qu’on est sur la bonne voie ! ».

On essaye de brusquer les choses et on se fait souvent des ennemis plutôt que des amis.

2 – Phase de réflexion

Après plusieurs années d’action, lorsque la première phase active s’estompe et que l’on prend un peu de recul, on s’aperçoit que tout ce que l’on a fait ne nous a pas apporté grand chose. Nos grandes idées n’ont pas porté les fruits escomptés.

On ne leur a pas laissé le temps de murir et on voulait déjà les voir bien juteux.

On réalise qu’on a aidé beaucoup de monde, et l’on ne reçoit pas grand chose en retour.

On utilise le pouvoir divin pour guérir, ou obtenir des biens matériels, des avantages, pour améliorer notre vie mais ça ne va pas loin. Alors on se sent déçu et seul. Ce qu’on a prié pendant des années arrive et ça ne sert plus à rien.

On se sent déçu, mécontent de soi, triste et plein d’incompréhensions.

On réfléchit alors sur le sens de la vie, et l’on s’aperçoit que tout est illusoire, et on commence à se détacher de toute attente. On n’a plus envie de combattre mais de laisser faire la vie.

3 – Phase de paix

Une fois le détachement installé, on rentre dans une phase de paix, de calme et d’amour qui nous équilibre et nous stabilise.

On développe une grande compréhension de la vie et une grande compassion pour les hommes.

On accepte et l’on pardonne simplement.

On comprend et on ressent l’Unité des Êtres en Dieu.

On développe la vérité, la droiture, l’honnêteté, la patience et le silence.

On aime être seul et l’on comprend que tout est à sa bonne place.

On n’a plus envie de révolutionner le monde car on comprend que tout est parfait.

On ne désire plus discuter, polémiquer ou critiquer car on sait que chacun créé sa propre vie.

On fait confiance à sa divinité intérieure.

On se libère de karma, de maladie.

4 – Phase de transcendance

Arrivé à cette étape, on est conscient de la paix divine et du pouvoir divin.

On sait que l’on EST tout simplement.

C’est la phase de l’abandon dans la confiance.

La mort n’est plus utile, plus obligatoire pour transcender mais si l’on doit mourir, on a pas peur car on sait que tout est succession d’expériences et transformation d’énergie et que l’on est immortel.

5 – Phase de la joie

Alors, l’illumination apporte la joie et le rire.

On sait que la vie n’est qu’un jeu et on rit de tout et surtout de soi.

Les grands maîtres ont tous le sens de l’humour.

Ils aiment plaisanter entre eux et faire des petites blagues et rient de bon coeur lorsque les hommes acceptent leur joie constante.

C’est la phase la plus importante, la plus légère et la plus difficile à réaliser.

Elle est à l’opposé de la phase de réflexion et de tristesse.

Elle peut être associée à chacune des autres phases pour les alléger et aider à les réaliser.

Enseignement donné par Source inconnue

Un texte bien structuré pour nous permettre de mieux nous situer dans notre Évolution Personnelle

 

1511769_584696251607599_474925996_n

Cet article a été publié dans Amour et Spiritualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les 5 phases de l’Eveil Spirituel

  1. dan33anjuna dit :

    Nous allons vers un autre état de conscience où d’autres mots plus appropriés seront utilisés pour transmettre ce que notre cœur hébergera.
    Le langage sera bien différent car plus précis et plus compréhensible.

    Ce qui fut sera conservé mais appréhendé d’une autre manière, c’est certain.
    Ainsi, nous ne dirons plus que tout est parfait … nous oserons dire que tout se transforme d’une seconde à une autre et que la perfection n’appartient pas à ce monde.
    N’est-elle à naître en nous ?

    Il n’y a que des expériences à vivre choisies par nous … mais, sont-elles vraiment toutes choisies délibérément ?

    Je pense que lorsque nous sommes de véritables chercheurs de la Vérité, nous n’hésitons point à ouvrir portes et fenêtres qui semblent bloquées de prime abord.
    Je fais allusion à ne point s’arrêter sur le chemin de l’éveil sachant que notre raison d’être, ici bas, est intentionnellement cachée, mais dans quel but ?

    Retenons ce qui est le plus important pour l’instant, l’ Amour qui, en notre cœur, doit toujours désirer être à la première place, mais de quel Amour s’agit-il ?
    De la volonté de penser, dire et faire pour le bien, seulement pour le bien de tous.

    Les différentes phases ne fonctionnent pas forcément selon un mode linéaire, mais s’interpénètrent laissant à celui qui les vit la découverte que rien n’est acquis une fois pour toutes.

    C’est à l’image de l’océan, parfois il est paisible et nous invite à nous jeter à l’eau, mais parfois aussi il est très en colère et le manifeste à sa manière, sans nous enlever toutefois la possibilité de nous fondre en lui si tel est notre désir … encore faut-il savoir bien nager et être serein à notre tour, mais rien ne peut être écrit à l’avance quant à la finalité de cette expérience !

    Petit soi dit, un jour de grand vent, à Grand Soi :
    « Allons nous baigner mon ami ?
    – Es-tu en parfait équilibre sur tes deux pieds lui demande Grand Soi avec son air habituel de petit farceur ?
    – A dire vrai pas tellement mais peu importe allons-y quand même …
    – Vas-y- tout seul mon petit soi car vois-tu étant de nature téméraire habituellement, aujourd’hui je préfère te voir te noyer et … sans moi !

    Petit soi réfléchit et se fit la remarque :
    « Vivement que je sois Lui car mon cœur me dit qu’il a raison !
    – Oui renchérit Grand Soi, être courageux c’est une qualité en certains cas, mais souvent de la part d’un petit soi à ton image c’est un manque de sagesse évident, à moins que tu veuilles quitter ce monde le plus vite possible !

    « Bien rétorqua petit soi, et si nous allions boire un petit verre ensemble histoire que tu m’en dises un peu plus sur la manière d’entendre cette petite Voix intérieure !
    – Avec grand plaisir dit Grand Soi qui disparut sur le champ mais se fit entendre dans le cœur de petit soi !
    – Ici ton ami pour l’éternité, m’entends-tu petit soi ?
    – A peine … comme un murmure …
    – Pas d’inquiétude, le murmure deviendra sons plus audibles, à présent, première leçon …

    Et c’st ainsi que petit soi grandit vite en écoutant son Maître intérieur l’enseigner.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s