La Reliance

huit

Qu’est ce la Reliance ?

Dans un monde où le virtuel prédomine sur nos moyens de communication, l’homme ressent la nécessité de se relier aux autres. Le terme de « Reliance » est né du sociologue et philosophe Edgar Morin. Ce terme renvoie étymologiquement à la notion de « tisser des liens ».
La reliance est importante et devient urgente à une époque où les familles se brisent, le dialogue se fait de plus en plus rare, les couples se séparent, et les personnes seules sont de plus en plus nombreuses et souffrent de leur solitude.
Il existe plusieurs sortes de reliances : la reliance à soi-même (identité) qui peut être fragilisée à cause du stress et de la fuite en avant, la reliance aux autres (fraternité), la reliance au monde (citoyenneté) qui englobe également l’intérêt que l’on peut éprouver pour la nature et la planète, et la reliance à plus grand que soi (spiritualité).


1925286_292607660888306_1031814924_n

L’être humain n’est pas qu’une structure osseuse, musculaire, moléculaire, biochimique. Il est aussi un être vibratoire énergétique, dans un monde également vibratoire en perpétuel mouvement.
Chaque événement, phénomène mental ou physique, un trouble psycho-émotionnel provoquent un choc, un stress, un conflit qui va s’inscrire dans la mémoire de nos cellules qui vont stocker les informations, qu’elles soient reçues consciemment ou inconsciemment.
La science réduit la complexité de l’être humain et ne prend pas en compte cela dans le cadre d’une prise en charge médicale post-traumatique. L’être humain n’est pas soigné dans sa globalité.
Nous avons en nous tout le potentiel nécessaire pour se regarder de l’intérieur et y trouver nos ressources. En soignant l’âme, nous soignons aussi notre corps.
Notre corps nous parle à travers la maladie mais la science impute cela aux virus, bactéries, à la génétique, à une mauvaise hygiène de vie, à la pollution …
Les sentiments négatifs enfouis dans nos mémoires cellulaires vont vouloir s’exprimer car ils ont besoin de l’être, tout autant que l’amour ou l’amitié.
Le corps va créer une ou des pathologies associées pour « dire » ce qu’il a à dire.
La maladie est donc un signal.
La reliance, dans ce cas-là, est le lien entre la médecine allopathique et la médecine holistique vers une médecine intégrative, pour un mieux être global.

« Chaque personne est unique »

Nadine Jane S.

Cet article, publié dans Biodécodage, Techniques de guérison, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s