Beauté intérieure ou beauté extérieure ?

paraitre

Aimer son corps et prendre soin de soi, est-ce narcissique ?

Certaines personnes voient les gens « beaux », les gens soignés, les gens qui font du sport pour s’entretenir, les gens qui prennent soin d’eux, ou toute personne qui exprime un amour de soi, et une volonté d’être au meilleur de soi, comme des « personnes narcissiques » (= trop centrées sur elles-mêmes, superficielles, stupides, dans l’égo, etc).

Elles ont cette idée ancrée en profondeur dans leur tête, et ne savent plus faire la différence à savoir s’il s’agit de réel narcissisme provenant de l’égo et au détriment des autres ou d’autres aspects de la personne, ou tout simplement une forme d’amour sain pour soi.

Le souci est donc que, d’un côté, les personnes qui prennent soin d’elles, et qui souhaitent être au meilleur d’elles-mêmes, sont souvent jugées hâtivement et négativement, parfois à tort, et de l’autre côté, les personnes qui souhaiteraient prendre plus soin d’elles, se laisser aller à exprimer leur style à travers leurs vêtements, leur coiffure, se mettre au sport pour perdre du poids, ou toute autre forme d’amour pour soi, s’en empêchent par peur du regard et du jugement des autres.

Mais quel dommage !

Tout d’abord, commençons par reconnaître la part de vérité qui peut se cacher derrière ces jugements.

En effet, nous vivons, dans notre société moderne, une époque où l’apparence physique a pris une grande importance et certaines personnes pensent que c’est la chose la plus importante à développer (n’ayant même pas, pour certains, conscience qu’ils puissent être autre chose que leur corps). Ces personnes misent tout sur leur apparence physique, qui est pour elles, un signe extérieur de réussite, se pensant parfois même supérieures à ceux qu’ils ne trouveraient pas de leur « niveau », voire les dénigrant. Ces personnes sont devenues, « imbues d’elles-mêmes » et ont comme des oeillères qui les empêche de voir le monde qui les entoure, étant trop centrées sur leur propre petite personne et leur propre vie.
Ces personnes passent la plupart de leur temps à s’occuper de ce qui est « extérieur » chez elles, « ce qui se voit », au détriment du travail intérieur. Elles sont prêtes, pour arriver à leurs objectifs et critères physiques à passer par des procédés malsains, destructeurs, abusifs, pour eux-mêmes ou pour les autres (utilisation de drogues, produits mauvais pour la Santé, mauvaise hygiène de vie, chirurgie à outrance etc) car le regard des autres est la seule chose qui compte pour elles. Ces personnes sont dites « superficielles », car à part les apparences, rien d’intéressant n’émane en général de leur être intérieur.

Ainsi, les personnes qui elles, font un travail intérieur, qui privilégient les « vraies relations », les « vraies valeurs », leur santé, le respect des autres, sont parfois en quelque sorte « contre » cette autre catégorie, à laquelle elles ne voudraient pour rien au monde être assimilées. Par conséquent, ces personnes rejettent parfois toute forme d’amour pour soi, et cela va même chez certains jusqu’à rejeter toute forme de confiance en soi, associée pour eux à ce type de personnes.

Réfléchissiez aujourd’hui et essayez de  savoir pourquoi vous faîtes ou ne faîtes pas certaines choses. Est-ce parce que vous êtes « contre » une image à laquelle cette chose est associée ? Alors qu’au fond vous aimeriez peut-être pouvoir aussi le faire, et que ces choses vous seraient pourtant bénéfiques, utilisées bien-sûr à votre manière ?

Si vous avez honte de faire de la musculation en salle, de vous habiller aussi chic que vous le souhaiteriez, ou de dire que vous êtes au régime ou que vous voulez manger plus sainement pour atteindre un physique qui vous correspondrait mieux, car dans votre tête, ou dans la tête des autres, vous seriez tout de suite associée à ces personnes auxquelles vous ne voulez pas ressembler, alors au final, devinez quoi, c’est vous que vous privez, et non les autres, qui n’ont bien souvent même pas connaissance de votre existence.

Pour vous aider, il faut simplement que vous arriviez à vous enlever de l’esprit que s’aimer, aimer son corps et prendre soin de soi, n’est pas FORCEMENT un acte purement narcissique, fait au détriment d’autres choses, d’autres aspects de soi, ou des autres.

L’on ne doit pas forcément être soit extérieurement « soigné », « attentif à l’image que nous donnons », et vide à l’intérieur, OU, rempli à l’intérieur mais négligé à l’extérieur !

 OUI, c’est possible d’avoir les deux, sans que l’un soit au détriment de l’autre !

 Le corps, l’âme et l’esprit sont étroitement liés, et si l’on néglige l’une de ces composantes de notre être, peu importe de laquelle il s’agit, c’est mauvais.

Se négliger physiquement n’est pas un acte d’amour pour soi, loin de là, ni une preuve de supériorité en terme d’intelligence, comme de nombreuses personnes tentent de s’en persuader ou d’en persuader les autres.

EveilLes personnes qui n’ont pas le courage de faire ce que vous faîtes (oui, car s’occuper de soi, de sa santé et de son physique demande parfois du courage et des efforts), tenteront souvent de vous faire croire que c’est VOUS qui avez un problème et non eux.

Si vous êtes dans un processus de changement et que vous travaillez à l’obtention d’une meilleure santé et d’un physique qui vous correspond mieux, alors dès aujourd’hui,fermez vos oreilles à tous ceux qui à l’avenir tenteront de vous décourager ou de vous faire douter de vous ! C’est ainsi ! Il faut faire avec, et ne pas s’empêcher d’avancer.

Pour vous donner confiance en votre (très bon) choix de prendre désormais soin de vous et d’avoir le physique et la santé que vous souhaitez (en en prenant l’entière responsabilité et non en rejetant la faute sur les autres, la société, le prix des aliments, le manque de temps, et toute sorte d’excuses que beaucoup utilisent), je vous ai dressé la liste des bénéfices que présentent le fait d’aimer son corps et de prendre soin de soi.

Aimer son corps et prendre soin de soi, c’est :

–  Etre en accord avec l’image que nous projetons au monde et ce que nous sommes.

Nous sommes bien plus qu’un corps physique, ça nous le savons (enfin j’espère que vous le savez !!!), mais il se trouve que notre corps physique est la première chose que l’on voit, dans cette 3ème dimension (et oui, il y a de nombreuses autres dimensions, invisibles pour la plupart d’entre nous mais par pour tous !). Etes vous qui vous voulez être ? Sans parler ni de modes ni du regard des autres, aimez vous qui vous êtes ? Votre corps, votre silhouette ? Votre style ? Que faîtes vous pour changer ce que vous pouvez changer, et quel travail faîtes-vous pour accepter ce qui ne peut l’être ?

– Aimer son corps, c’est pouvoir penser à autre chose que son physique et « profiter de la vie ».

On dit souvent que les personnes qui prennent soin d’elles ne pensent qu’à leur physique. Mais c’est plutôt l’inverse ! Ayant vécu les « 2 côtés » (ne pas aimer mon corps et aimer mon corps), je peux vous dire que je pensais bien plus à mon physique (et pas de manière positive !) avant, quand j’étais mal dans ma peau, que maintenant. Et oui, lorsque l’on n’est pas bien dans sa peau et dans son corps, toute activité devient « compliquée ». Par exemple, on voudrait bien aller faire de la plongée sous-marine mais on pense à la difficulté que l’on va avoir à mettre une combinaison serrée de plongée avec nos kilos en trop, et au regard des autres. Alors on ne fait pas de plongée sous marine. Autres exemples: On ne veut pas passer de moments intimes sans la lumière éteinte, on ne veut pas être pris en photo car on ne se supporte pas, on ne veut pas aller à tel mariage car on ne veut pas montrer que l’on a pris 10kg depuis l’an dernier, on n’ose pas se présenter à tel poste qui pourtant nous fait rêver parce que l’on a honte de son physique, on n’ose pas aller à la piscine avec ses amis… Bref, la liste est longue ! Qu’est ce que l’on peut se gâcher la vie lorsque l’on n’aime pas son corps. Pour moi, aimer son corps, c’est ETRE LIBRE.

– Aimer son corps et prendre soin de soi, c’est avoir compris que notre corps est le seul véhicule que nous aurons dans cette vie.

De la naissance à la mort, il nous accompagne, nous ne pouvons en sortir, alors si nous ne faisons rien pour l’accepter et le chérir, notre vie paraîtra bien plus difficile, bien plus triste, voire et pleine de souffrances que nous aurions pu éviter.

– Et enfin, aimer son corps, c’est comprendre que nous en sommes responsables, de A à Z.

La science démontre désormais que nos pensées ont un effet direct sur nos cellules et ont même la capacité de modifier notre ADN. Raison pour laquelle certaines personnes peuvent se créer des maladies simplement par leur mental, ou à l’inverse peuvent se soigner grâce au pouvoir de leur mental. Chaque pensée est créatrice, et aimer son corps, c’est l’honorer, et ne plus l’inonder de pensées négatives voire de haine à son sujet. Le corps enregistre tout, il entend tout et comprend tout. Vous vous détestez quand vous vous regardez dans le miroir ? Vos cellules l’entendent, tout se contracte à l’intérieur, comme pour toute émotion négative ressentie. Oui, la première cause de déclenchement des cancers de tous types, est le manque d’amour pour soi.

Ce que l’amour de soi n’est pas :

– L’amour de soi ne signifie pas le dénigrement des autres.

Au contraire, réussir à réellement s’aimer de manière saine c’est se respecter, et respecter aussi les autres. L’on dit souvent que l’on ne peut aimer les autres que si l’on s’aime soi-même. Il faut vraiment comprendre la portée de cette phrase très vraie, car ne pas aimer les autres, est forcément synonyme de ne pas s’aimer soi-même. Les autres ne sont que le miroir des zones d’ombres que nous devons régler en nous…

– L’amour de soi (sain) ne provient pas de l’égo, mais de l’âme.

Comme un parent qui veillerait sur un petit enfant, s’aimer c’est un profond respect pour soi. Pourquoi aurions-nous le droit d’admirer d’autres personnes (voire de les idolâtrer), ou de faire des compliments aux autres, mais pas le droit de s’en faire à soi-même, ou de penser des choses positives à notre sujet ? ou même de vouloir trouver son corps joli par exemple ?

 En conclusion

Il est temps de casser un peu tous ces préjugés dont nous avons été victimes jusqu’à présent. Il n’y a absolument rien de mal à vouloir se faire joli(e), à être à l’image de ce que nous aimons, à nous créer tel que nous le désirons.

Pour moi, le corps est réellement une création. Il est comme une sculpture qui prend forme, avec chaque pensée que nous avons, chaque aliment que nous lui donnons, chaque activité que nous faisons ou ne faisons pas.

Pour se réconcilier avec l’amour de soi, il faut impérativement s’enlever de la tête que s’aimer veut dire être imbu de soi et ne plus penser aux autres. Il faut aussi absolument s’enlever de l’esprit que prendre soin de son « extérieur », veut dire forcément ne pas prendre soin de son « intérieur ».

Il est non seulement tout à fait possible de faire les deux, mais je dirai même plus, il est INDISPENSABLE de faire les deux, pour une harmonie et un bien-être total.

Vous l’aurez compris, ma conclusion, est qu’il faut faire les choses pour soi, pas pour la société, et pas pour le regard des autres. Vouloir se rendre à l’image de NOTRE idéal, par respect de son corps et de la beauté du corps humain, ainsi que de prendre soin de soi et de sa santé, est pour moi l’une des plus grandes formes d’amour et de prise de conscience…

Il est vital de se déconnecter des modes, des goûts des autres, « de ce qui plaît aux hommes » ou de « ce qui plait aux femmes », pour se reconnecter avec sa réelle personnalité… Qui êtes-vous ?

estime de soi2

Un texte de Laura Marie (2013) coach de vie qui nous remet un peu les idées en place… les bonnes idées !
Et si nous devenions L HOMME ou LA FEMME que nous avons toujours rêvé d’être ?
Nadine Jane S.

Cet article a été publié dans Réflexions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s