Qui sont les Travailleurs de Lumière ?

travailleur lumière2Identification du travailleur de la Lumière

Les travailleurs de la lumière sont des âmes qui portent le fort désir intérieur d’étendre la lumière (connaissance, liberté et amour de soi) sur la terre.
Ils ressentent ceci comme leur mission. Ils sont souvent attirés vers la spiritualité et le travail thérapeutique sous une forme ou une autre.
Étant donné qu’ils ressentent profondément leur mission, les travailleurs de la lumière se sentent souvent différents des autres gens. En leur faisant rencontrer différentes sortes d’obstacles sur leur voie, la vie les incite à trouver leur sentier personnel, unique.
Les travailleurs de la lumière sont presque toujours des individus solitaires, ne s’intégrant pas aux structures sociétales figées (ils peuvent être des indigos)

Une remarque sur la notion de ’travailleur de la lumière’ :

Le mot travailleur de la lumière peut évoquer un malentendu, puisqu’il sépare un groupe d’âmes particulier du reste. En outre, il peut donner l’impression de suggérer que ce groupe particulier est d’une manière ou d’une autre supérieur aux autres, c’est-à-dire ceux qui ne travaillent pas pour la lumière.
Toute cette ligne de pensée est en désaccord avec la nature même et l’intention du travail de lumière. Laissez-nous exposer brièvement ce qui ne va pas avec cela.

D’abord, les revendications de supériorité sont généralement peu éclairées. Elles bloquent votre croissance vers une conscience libre et aimante.
Deuxièmement, les travailleurs de la Lumière ne sont pas ’mieux’ ou ’plus élevés’ que quiconque. Ils ont simplement une histoire différente que celle de ceux qui n’appartiennent pas à ce groupe. À cause de cette histoire particulière, dont nous parlerons plus tard, ils ont certaines caractéristiques psychologiques qui les distinguent comme un groupe.
Troisièmement, chaque âme devient un travailleur de la lumière à un stade de son déploiement, l’étiquette travailleur de la lumière n’est donc pas réservée à un nombre limité d’âmes.

La raison pour laquelle nous utilisons le mot “ travailleur de la lumière ” (malgré les malentendus possibles) c’est qu’il contient des associations et remue des souvenirs en vous qui vous aident à vous souvenir. Il y a un avantage pratique à cela aussi, puisque le terme est souvent utilisé dans votre littérature spirituelle actuelle.

therapie vibratoireRacines historiques des travailleurs
de la lumière

Les travailleurs de la lumière portent en eux la capacité d’atteindre l’ éveil spirituel plus vite que d’autres gens. Ils portent des graines intérieures pour un éveil spirituel rapide.
A cause de cela, ils semblent être sur une piste plus rapide que la plupart des personnes, s’ils choisissent que ce soit ainsi. Encore une fois, ce n’est pas parce que les travailleurs de la lumière sont d’une quelconque façon des âmes ’meilleures’ ou ’plus élevées’.
Toutefois, elles sont plus vieilles que la plupart des âmes incarnées à présent sur la terre. Il vaudrait mieux comprendre cette antériorité de l’âge du point de vue de ’ l’expérience’, plutôt que du ’temps’.

Les travailleurs de la lumière ont atteint un stade particulier d’illumination, avant de s’incarner sur terre et de commencer leur mission. Ils choisissent consciemment de rentrer dans ’ la roue de vie karmique et de connaître toutes les formes de confusion et d’illusion qui vont avec.
Ils le font pour comprendre complètement l’expérience de la terre. Cela leur permettra de réaliser leur mission.
C’est seulement en passant eux-mêmes par tous les stades de l’ignorance et de l’illusion qu’ils posséderont finalement les outils nécessaires pour aider les autres à accomplir un état de vrai bonheur et d’illumination.

Pourquoi les travailleurs de la lumière poursuivent-ils cette mission sincère d’aider l’humanité, et ce faisant, courent ainsi le risque de se perdre eux-mêmes pendant une éternité dans la lourdeur et la confusion de la vie terrestre ? C’est une question que nous traiterons abondamment plus tard.
Ce que nous pouvons dire maintenant, c’est que cela concerne un type de karma galactique. Les travailleurs de la lumière ont été là à la veille de la naissance de l’humanité sur la terre. Ils ont pris part à la création de l’homme. Ils étaient les co-créateurs de l’humanité.
Dans le processus de création, ils ont fait des choix et ont agi selon des procédés qu’ils en sont venus à regretter profondément ensuite. Ils sont ici maintenant pour rattraper leurs décisions d’alors.

Avant d’entrer dans cette histoire particulière, nous allons nommer quelques caractéristiques des âmes des travailleurs de lumière, qui les distinguent généralement des autres gens.
Ces traits psychologiques n’appartiennent pas uniquement aux travailleurs de la lumière et les travailleurs de la lumière ne se reconnaîtront pas tous dans toutes ces caractéristiques. En dressant cette liste, nous voulons simplement donner les grandes lignes de l’identité psychologique du travailleur de la lumière.
En ce qui concerne les caractéristiques, le comportement extérieur est de moins d’importance que la motivation intérieure ou le ressenti de l’intention. Ce que vous ressentez à l’intérieur est plus important que ce que vous montrez à l’extérieur.

ciel etoile base 4Caractéristiques psychologiques des travailleurs de la lumière :

– Très tôt dans leur vie, ils sentent qu’ils sont différents. Plus souvent que le contraire, ils se sentent isolés par rapport aux autres, solitaires et mal compris. Ils deviendront souvent des individualistes, qui devront trouver leurs voies uniques dans la vie.
– Ils ont des problèmes pour se sentir chez eux dans les emplois traditionnels et-ou les structures organisées. Les travailleurs de la lumière sont naturellement contre l’autorité, ce qui signifie qu’ils s’opposent naturellement aux décisions ou aux valeurs basées uniquement sur le pouvoir ou la hiérarchie. Ce trait contestataire est présent même lorsqu’ils semblent timides et réservés. C’est relié à l’ essence même de leur mission ici sur la terre.

Les travailleurs de la lumière se sentent attirés à aider les gens, comme thérapeutes ou enseignants. Ils peuvent être psychologues, guérisseurs, enseignants, infirmiers etc. Même si leur profession ne consiste pas à aider les gens d’ une manière directe, l’intention de contribuer au plus haut bien de l’humanité est clairement présente.

Leur vision de la vie est colorée par un sens spirituel concernant la façon dont toutes les choses sont reliées ensemble. Consciemment ou inconsciemment ils portent en eux des souvenirs des sphères de lumière non-terrestres. Ils peuvent – de temps à autre – se sentir nostalgiques de ces sphères et comme un étranger sur terre.

Ils honorent et respectent profondément la vie, ce qui se manifeste souvent par l’ amour des animaux et une inquiétude pour l’environnement. La destruction de parties du royaume végétal et animal sur la terre par l’action de l’homme provoque en eux des sentiments profonds de perte et de chagrin.

Ils sont gentils, sensibles et déterminés. Ils peuvent avoir un problème pour faire face à comportement agressif et généralement ils connaissent des difficultés pour se défendre. Ils peuvent être rêveurs, naïfs ou extrêmement idéalistes, et aussi pas suffisamment enracinés, c-a-d terre à terre. Parce qu’ils attrapent facilement les sentiments (négatifs) et les humeurs des gens autour d’eux, il est important pour eux de passer régulièrement du temps seuls. Ca leur permet de faire la distinction entre leurs propres sentiments et ceux des autres. Ils ont besoin de temps de solitude pour établir la communication avec eux et avec la Terre Mère.

– Ils ont vécu de nombreuses vies sur terre durant lesquelles ils ont été profondément impliqués dans la spiritualité et-ou la religion. Ils ont été massivement présents dans les vieux ordres religieux de votre passé, en tant que moines, religieuses, ermites, médiums, sorcières, shamans, prêtres, prêtresses, vestales, et cetera. Ce sont eux qui établissaient un pont entre le visible et l’invisible, entre le contexte quotidien de la vie terrestre et les royaumes mystérieux de l’au-delà, de Dieu et des esprits du bien et du mal. Pour réaliser ce rôle, ils étaient souvent rejetés et persécutés. Beaucoup d’entre vous ont été condamnés au pilori pour les dons que vous possédiez. Les traumas de persécution ont laissé des traces profondes dans la mémoire de leur âme. Cela peut à présent se manifester comme une peur de s’enraciner complètement, c’est-à-dire une peur d’être vraiment présent, parce qu’il y a le  souvenir d’avoir été sauvagement attaqués en étant qui ils étaient.

travailleuers-lumiere-300x255
Se perdre : le piège du travailleur de lumière

Les travailleurs de la lumière peuvent être pris dans les mêmes états d’ignorance et d’illusion que n’importe qui d’autre. Bien qu’ils démarrent à partir d’un point de départ différent, leur capacité pour vaincre la peur et l’illusion afin d’atteindre l’illumination peut être bloquée par nombre de facteurs. (Par illumination nous voulons dire l’état d’être où vous réalisez que vous êtes essentiellement un être de Lumière, que vous êtes capables de choisir la lumière à tout moment).
Un des facteurs bloquant la route de l’illumination pour les travailleurs de la lumière est le fait qu’ils portent un lourd fardeau karmique, ce qui peut les détourner de leur chemin pendant assez longtemps. Comme nous l’avons exposé auparavant, ce fardeau karmique est rattaché aux décisions qu’ils ont prises autrefois en ce qui concerne l’humanité dans ses prémisses. Ces décisions étaient essentiellement irrespectueuses de la vie . Tous les travailleurs de la lumière vivant maintenant souhaitent arranger certaines de leurs fautes passées, restaurer et chérir ce qui a été détruit à cause de ça.

Quand les travailleurs de la lumière auront frayé leur chemin à travers le fardeau karmique, ce qui signifie laisser partir le besoin de pouvoir sous toutes ses formes, ils se rendront compte qu’ils sont essentiellement des êtres de lumière. Cela leur permettra d’aider les autres à trouver leur propre vrai moi. Mais d’abord ils doivent passer eux-mêmes par ce processus. Cela demande généralement une grande détermination et de la persévérance au niveau intérieur. À cause des valeurs et des jugements nourris à leur encontre par la société, ce qui va souvent contre leurs propres impulsions naturelles, beaucoup de travailleurs de la lumière se sont perdus, finissant par douter d’eux-mêmes, dans le déni de soi et même la dépression et le désespoir. C’est parce qu’ils ne peuvent pas s’inscrire dans l’ordre établi et ils en concluent qu’il doit y avoir quelque chose qui va terriblement mal en eux.
Arrivés à ce stade, les travailleurs de la lumière doivent cesser de chercher la validation de l’extérieur, des parents, des amis ou de la société. À un certain moment, vous (qui êtes en train de lire ceci) devrez faire le saut considérable vers la vraie puissance, ce qui veut dire réellement croire en vous, vraiment honorer et agir conformément à vos inclinations naturelles et à votre connaissance intérieure.

Nadine Jane S. (source smilingsky.fr)

En passant | Cet article, publié dans Familles de Lumière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Qui sont les Travailleurs de Lumière ?

  1. sarah dit :

    excellent…. juste, vrai, réel, sensationnel…de Vérité en ce message…:-))
    point par point… ;-)) validation Totale ..si j’avais lu ceci … à mon adolescence voir mm dans mon berceau… j’aurai plus souvent ri…. en sachant tout d’avance, ben non…. fallait pas faut croire…
    mais maintenant je le fais..avec fierté et sans prétention, car le souffle divin connait mon cœur, c’est lui qui me l’a offert… . :-))

    • nadinejanes dit :

      Oui Sarah… si on avait su plus tôt, on aurait moins perdu du temps… non en fait, nous n’avons rien perdu, il nous le fallait, ce temps-là avant de se réveiller, et quel réveil ! Heureusement, nous avons la faculté de le faire très vite, comme indiqué dans l’article… je sais, par ce que j’ai vécu en épreuves d’éveil en si peu de temps, que tout ce que j’ai pu voir, comprendre, assimiler, faire, percevoir, ressentir, devenir … aurait pu m’envoyer directement dans un Asile si je n’avais pas été justement faite pour recevoir à un tel rythme … 🙂

      • sarah dit :

        lol :-)) ben dis donc…. on dirait qu’on nous a gâté….;-))
        la même..lol… l’impression que le Ciel me tombait sur la Tête.. par Toutatis…un Déluge sur mon miroir… grâce au Spirituel remonté de + en + (heureusement pour Eux)….ça m’a remis tout en place… l’envers à l’endroit… il était temps.. j’allais crever aussi mon énergie oméga.. .. très sincèrement en guerrière une bombe nucléaire.. dans ce monde:-))
        nos combats sont aujourd’hui nos Clefs..
        oui notre capacité à avoir tout assimiler, est bien la Qualité à retenir sur notre parcours, d’être aujourd’hui..
        en Lumière :-))
        grand plaisir de te connaitre, et reconnaitre, si je peux me permettre… en cela… c’est un kdo ça aussi, sur nos chemins respectifs… de se croiser, en autre façon… hum… le Ciel sait ce qu’il nous faut voir… toujours derrière le voile.. pas vrai ? trop marrante la vie ici… lol :-))

      • sarah dit :

        ;-)) voulais rajouter tu es vraie..et tu parles vrai…. je tenais à te le dire…je sens un vrai travail sur toi… et une force de partage… et ça … hum peu savent le faire.. ;-)) un Talent de Lumière… ça fait chaud… et c est pas un compliment … c’est sincère… :-))

        • nadinejanes dit :

          Merci Sarah pour ce non-compliment 🙂 🙂 …. Je ressens la même chose venant de Toi, mais tu le sais, rien n’est du hasard quant à notre (re) rencontre sur la Toile :)… Je ne peux faire autrement qu’être vraie, Sarah, c’est ma Nature, et c’est ce qui m’a valu tous les déboires dans la 3D que tu as du connaitre également… combats de guerrières … le nombre de larmes coulées… le miroir qu’on veut briser… cette incompréhension des Autres … cet isolement affectif, cette hypersensibilité … Puis, un jour, on vient « nous chercher »… enfin ! Et là, tout s’éclaire, notre Lumière transperce l’obscurité 🙂 … Et nous repartons « au combat », mais ce n’est plus le même… J’essaie toujours de faire comprendre aux personnes autour de moi, qu’il faut, avant de vouloir partir dans les hautes sphères, commencer par le commencement :)… Sinon la mayonnaise ne prend pas… le mental revient au galop, l’émotionnel se perd dans les méandres névrotiques que nous possédons tous… J’ai simplement gravi les marches de l’échelle à l’endroit, en commençant par nettoyer le mental, de façon à pouvoir accueillir le spirituel (mais je ne le savais pas encore à l’époque)… Trop de personnes sautent les marches, et arrivées en haut, dégringolent, tout simplement parce que l’échelle n’est pas stabilisée par le bas… Elle est bancale…mais tu connais tout cela… C’est leur choix, et je ne peux intervenir dans cela… faut-il qu’ils tombent pour comprendre, peut-être… 🙂 … Ca fait du bien au coeur, de ressentir que tu as marché sur des sentiers similaires aux miens, et que tu en es rendue là aussi, aussi réelle qu’authentique 🙂

        • sarah dit :

          :-)) oui.. cette chance est un kdo du Ciel…
          là est mon Salut, dans une autre dimension, en un autre combat,
          et la culpabilité s’est effacée, car l’autre a le choix d’entendre ou pas…et me peine… souvent, voire me révolte comme avant, mais ça passe, car sur ma route y’a d’autres qui reçoivent le msg…et j continue…
          oui… c’est bien ce qui ressort pour toi aussi, mm sentier, mm similitudes de pensées, et vécus, … l’authentique est toujours vérité, et sincérité… et là nous avons je le crois… tout pris… dès la naissance..
          rien est hasard… et ce qui devait être, est devenu… pas pour Rien.. là encore à s’élever pour interpeller, et éveiller avec notre manière et par l’énergie de la Lumière.. .:-))

      • cmc dit :

        Bonjour,
        Je viens de découvrir votre blog et je trouve tout ce partage passionnant, merci d’avoir pris le temps de nous offrir ce cadeau… Je tiens à dire aussi combien la présentation que vous faites de vous même, je pourrait à quelques mots prêts dire la même chose de mon parcours…Pour ma part j’aimerai partager mon expérience et avoir votre avis sur ce que je vis, et là aussi je veux bien confirmer que j’ai souvent cru devenir folle et qu’il fallait bien que les choses se passent au rythme ou elles ont eu lieu pour que je puisse m’ouvrir. Après un parcours de travail personnel par le biais de la psychothérapie verbale puis corporelle et du développement personnel, j’ai recontacté une spiritualité qui me conviens et pour exprimer ma gratitude j’ai souhaité me mettre au service de ce qui me dépasse, dans le Beau, le Bien et le Bon, l’amour inconditionnel et l’harmonie pour le plus grand bien de tous… et depuis il m’est arrivé de l’extraordinaire, je me suis vue confier d’accompagner « énergétiquement  » un couple dont je ne connais que la femme, comme si je devais participer à l’harmonisation du féminin et du masculin sacré pour les personnes de ce couple, et pour le couple. Ce travail est à la fois pour moi très prenant car dès que j’ai un moment de libre je pense à eux et très énergisant car depuis des mois ce travail me réveille la nuit et en même temps que je leur transmet cette énergie d’harmonisation, je suis moi même travaillée par cette énergie et je me lève en pleine forme malgré le peu d’heures de sommeil.
        La particularité de ce couple c’est que les personnes concernées sont très jeunes, mon ressenti c’est que j’accompagne peut être des flammes jumelles, car récemment les choses ont clashé pour eux car l’homme n’a pas pu assumer ses sentiments face aux autres, alors que pendant toute une année, il a été dans le partage, l’intimité, la protection pour sa compagne dans un amour platonique mais qui se compliquait dès que les choses allaient se concrétiser… Depuis cette séparation, j’ai vécu un grand désespoir, en même temps je ressens que les choses ne sont pas terminées entre eux, que ce n’est qu’une crise temporaire, je continue à me réveiller la nuit pour travailler pour eux, et je me dirrige petit à petit vers le fait d’essayer de faire confiance à la Vie et de lâcher prise, même si c’est très dur pour moi qui ai besoin de résultats visibles!!!
        Avez vous eu à connaître ce type d’expérience? Que pensez vous que je suis en train d’accompagner pour eux et avec eux? Merci d’avance pour vos partages…

        • nadinejanes dit :

          Bonjour à vous, et merci pour suivre le blog 🙂
          Pour être honnête, non, je n’ai jamais connu ce type de « relation », à trois, si je peux me permettre de le décrire ainsi… De par mes expériences et connaissances, je ne connais pas cet accompagnement, à moins que vous ne soyez vous mêmes énergéticienne de par votre profession ? En vous lisant, vous dites que cela vous fait du bien, mais en même temps, quelque chose m’envahit à la lecture de votre message : vous occupez vous de vous ? Pourquoi ce dévouement ? Peut-on changer les autres et les harmoniser ? N’ont-ils pas, eux mêmes, leur propre travail à faire, et chacun indépendamment de l’autre ? Nous avons, tout un chacun, des karmas à régler. Et cela est souvent douloureux de le faire, déjà pour soi-même… s’ils sont sur votre route, ce n’est certainement pas du hasard. Vous êtes peut-être liés au niveau karmique. Vous semblez presque dépendante, en terme de bien être, de leur relation intime à eux deux. Pour ce qui concerne les « flammes jumelles », beaucoup de personnes confondent avec des histoires très romantiques. Pour rencontrer sa flamme jumelle, il faut être préparé, prêt, avoir réglé ses karmas, car ces retrouvailles sont le but ultime avant l’ascension. Faut il en avoir fait du travail sur Soi, avant d’en être arrivé là… (lire « l’union des flammes jumelles » de Claire Heartsong et Catherine Ann Clemett)… Je dirai simplement que si ce travail vous est essentiel, alors il doit exister, car rien n’existe pour rien, cela va vous apprendre quelque chose sur vous, à terme, vous faire découvrir des facettes jusqu’alors inconnues de vous-même. Cependant, ne vous y noyez pas. Pensez à vous, et trier le grain de l’ivraie. Ou se trouve l’amour, ou se trouve la dépendance à cette situation ?
          Je vous envoie du Soleil et de la lumière, qu’elle vous innonde et vous éclaire sur ces questionnements. Très belle journée ❤

  2. cmc dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre réponse que je trouve assez éclairante. Vous me demandez si je suis énergéticienne, je dirais oui, je travaille plus spécifiquement à l’harmonisation du féminin sacré quand je suis avec des patientes, mais avec cette histoire, je me sens appelée au delà de cette dimension pour accompagner la rencontre du masculin et du féminin sacré… Il faut préciser que je suis liée a la jeune femme puisque c’est ma fille, et que des personnes que j’ai pu rencontrer pour mieux comprendre ce qui m’arrivait me disent que lui a été mon fils dans une autre vie. Ce qui me parle tout à fait car même si je ne lui ai jamais parlé directement, je me suis sentie très proche de lui dès la première fois où je l’ai vu, ça aussi c’était très bizarre à gérer… Je me retrouve donc face à eux dans une posture proche de l’amour inconditionnel et de la compassion où je ressens les choses comme si j’avais à préparer ce couple à vivre leur relation à ce niveau d’amour inconditionnel, et ce qui est là aussi très bizarre c’est que je n’ai pas de préférence pour l’un ou l’autre, je les aime tous les deux autant comme une mère aimerait chacun de ses enfants… et quand je les vois être en difficulté dans leur couple, j’ai juste une profonde tristesse comme si je voyais quelque chose qui doit se faire et qui passe à côté… et en même temps la conviction qu’ils vont dépasser les crises, c’est vraiment très étrange à vivre, mais en même temps je trouve ça passionnant car cela nourrit ma pratique professionnelle et je dirais même qu’il y a parfois des choses que leur relation me renvoit et que j’ai à travailler moi aussi pour continuer à avancer, comme si nos évolutions étaient liées…
    Pour ce qui est de prendre soin de moi, j’ai aussi vraiment le sentiment, compte tenu de ce que je viens de dire que c’est en les accompagnant que je prends soin de moi car cela me guide sur ce que je dois aussi faire pour moi…
    Belle journée à vous aussi

  3. Julie dit :

    Si vous saviez à quel point ça me fait du bien de lire tout ceci………….. 🙂 tout est dit…. mais notre monde sur Terre ne facilite pas la tache….. il est si décevant et incompréhensible…… toute cette tristesse et ces malheurs…… alors qu’amour, tolérance, persévérance, patience règleraient tellement de maux !!!

  4. ‘Ia ora na Bonjour Nadine merci pour l’article
    il complète bien celui des indigos et oui quelle plaisir de retrouver ces consciences et énergies qui retrouvent leur vibrations originelles . Oui il n est pas évident de vivre à chaque fois cette prise de conscience d’un choix d’antan et en même temps d’œuvrer pour le plan divin sans heurter les esprits et le notre avant tout. A bientôt sur le chemin du retour ….

  5. mercier lo dit :

    Bizarre comme je me reconnais ds ce descriptif…cerveau en emoi depuis des annees..impression d etre seule a croire encore au bien…peut etre temps de m affirmer et etre ce que je suis profondement…merci pour ce reveil…

  6. Jey dit :

    Et si l’Amour, devenait la seule et unique monnaie d’échange? Le lâcher prise, la seule façon d’exister? Vivre tous unis en harmonie, dans le seul objectif du bien et de la lumière? L’avènement d’une conscience collective dans une nouvelle ère, vers une nouvelle dimension? Transcender l’illusion…

  7. Sarah V dit :

    Bonjour , je suis émue en lisant cet article , me suis retrouvé ici par « hasard ».. et je me sens beaucoup moins seule!
    J’ai su il y a quelques mois que j’étais une travailleuse de lumière
    je n’en suis qu’au tout début de mon initiation si je puis dire
    Mon hypersensibilité avait un sens finalement , j’ai beaucoup souffert , je ressentais tellement de choses a la fois que je croyais devenir folle , et puis sur notre chemin l’on croise toujours les personnes qui seront la clef de nos prochaines étapes
    Il faut s’écouter, croire en soi, se faire ses propres opinions , garder la foi, et surtout rester ouverte au monde, à l’univers
    J’ai toujours du mal à recevoir les ondes négatives , des personnes qui me jugent parce qu’ils pensent que tout ce que je suis n’existe pas , mais je continue chaque jour à essayer de leur prouver le contraire , là est ma mission de vie

    Un grand merci pour ce partage,

    Sarah V 🙂

  8. Catherine dit :

    Je me suis reconnue ….!🤗 Au stade du Pas vers la Re.con.naissance !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s