La Sagesse Essénienne

sagesse essenienneLe goût est un art de vivre, l’art du beau, du juste et du vrai, l’art de vivre dans l’harmonie et de savoir la répandre autour de soi.
Tu dois goûter ta parole et l’offrir comme un fruit savoureux. Elle a bon goût ou elle n’a pas bon goût. Dans ta parole, il y a une saveur.
Si ton coeur est uni à ton âme, ta parole aura une âme.


« Le goût est la porte de mon coeur.
Je me nourris seulement de ce qui est bon, vrai et pur. »

À l’origine, les sens permettent à l’homme de prendre conscience du monde qui l’entoure, de s’en faire une représentation afin d’agir d’une façon juste.
Si les sens sont pervertis, c’est tout le jugement qui est faussé.
Les sens doivent être porteurs d’intelligence et d’âme afin d’utiliser le corps comme un instrument.
Ce n’est pas le corps qui doit utiliser les sens comme instruments pour éteindre l’âme et l’intelligence rayonnante.


L’une des méthodes royales est d’éveiller la conscience à travers les cinq sens afin de nourrir le corps par des perceptions plus hautes. En ouvrant l’espace de la méditation, la conscience apparaît et elle éclaire la vie intérieure, les pensées, les motivations.
La conscience devient un plus de la vie, à laquelle elle participe.


Un Archange ne parle pas par hasard car son enseignement est vérité, mystère et vie. Lorsqu’un Archange parle, c’est une création, c’est un monde, c’est une œuvre.
À chaque fois que les Archanges ont parlé aux hommes, une nouvelle civilisation est apparue. Les hommes doivent comprendre que ce qu’ils reçoivent de l’extérieur doit être équilibré par leur vie intérieure éveillée et devenue active.


pentagrame

Nous devons apprendre à maîtriser nos pensées et nos sentiments, apprendre à agir d’une façon consciente.
Nous devons savoir pourquoi nous sommes venus sur la terre, quelle est notre œuvre, qui nous sommes réellement, et si nous sommes sur le bon chemin pour réaliser ce pourquoi nous sommes venus.

La vie est une grande école de sagesse et d’apprentissage à l’amour véritable.


Tu dois devenir les yeux du Père, ses oreilles, son souffle, sa parole, son toucher. Et quand tu goûtes la parole du Père, c’est toi que tu touches, c’est ta destinée. L’œuvre finale que tu dois réaliser, c’est toi. C’est toi qui dois devenir une œuvre pour glorifier la Lumière…


L’homme se transforme lorsque ses perceptions sensorielles cessent de ne refléter que les surfaces des choses et des êtres, mais qu’elles entrent dans les profondeurs, dans la subtilité, dans les royaumes invisibles.


Ce sont les sens qui amènent le sens, mais pour cela, ils doivent être éveillés, purifiés, nettoyés, ajustés afin d’ouvrir le chemin plus subtil qui conduit à la dignité, puis à l’immortalité.

soins-esseniensNadine Jane S. (Source : « Etude de la Sagesse Essénienne »)

 

En passant | Cet article, publié dans Familles de Lumière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s