Les liens et relations karmiques

FJ21Le vrai amour entre deux personnes montre deux champs d’énergie qui peuvent fonctionner en complète indépendance l’un de l’autre. Chacun d’entre eux est une unité à lui – ou elle-tout(e) seul(e) et se connecte à l’autre sur la base de cette unité. Dans les relations où les partenaires sont dépendants l’un de l’autre, vous allez trouver une tentative non coordonnée d’atteindre « la totalité organique » : à savoir ne pas vouloir ou ne pas pouvoir fonctionner sans l’autre. Cela mène à un enchevêtrement des énergies qui peut être observé dans les champs auriques sous la forme de cordes d’énergie par lesquelles les partenaires se nourrissent l’un l’autre. Ils se nourrissent des énergies compulsives de dépendance et de contrôle. Ce type d’enchevêtrement d’énergie indique que vous ne prenez pas la responsabilité de vous-même, que vous ne faites pas face à la vieille blessure de l’âme que vous seul pouvez guérir. Si seulement vous vous adressiez à cette souffrance très profonde et si vous en preniez la responsabilité, vous verriez que vous n’avez pas besoin de quelqu’un d’autre pour être entier et vous vous libéreriez de l’aspect destructif de la relation.

Les relations karmiques

FJ25Dans ce contexte, je voudrais dire quelque chose au sujet des ‘relations karmiques’. Par ceci j’entends des relations entre des personnes qui se sont connues dans d’autres incarnations et qui ont vécu des émotions intenses l’une envers l’autre. La marque d’une relation karmique, ce sont les émotions non résolues que les partenaires portent en eux, comme la culpabilité, la peur, la dépendance, la jalousie, la colère ou toute chose de ce genre. À cause de cette ‘ charge’ émotionnelle non résolue, ils se sentent attirés l’un vers l’autre dans une autre incarnation. Le but de se rencontrer à nouveau est de fournir une occasion concrète de résoudre le problème. Cela arrive en recréant la même problématique dans une courte période de temps. Au début, quand ils se rencontrent, les ‘joueurs’ karmiques ressentent une envie irrésistible de se rapprocher l’un de l’autre, et après quelque temps, ils commencent à répéter leurs vieux modèles de rôle émotionnels. La scène a maintenant été installée pour faire face à nouveau à la vieille problématique et peut-être la traiter d’une façon plus éclairée. Le but spirituel de se rencontrer à nouveau est de permettre aux deux partenaires de faire d’autres choix que ceux qu’ils ont fait au cours de la précédente incarnation.

Je vais donner un exemple ici. Imaginez une femme qui, dans une incarnation précédente, avait un mari très possessif et autoritaire. Pendant quelque temps elle l’a accepté mais, à un certain stade elle a décidé que ça suffisait et elle a rompu la relation. Après ça, le mari se suicide. La femme a des remords. Elle se croit coupable. N’aurait-elle pas du lui donner une autre chance ? Elle garde ce sentiment de culpabilité en elle pour le restant de sa vie.

Dans une autre incarnation ils se rencontrent à nouveau. Il y a une étrange attirance entre eux. Au début, l’homme est exceptionnellement charmant et elle est au centre de son attention. Il l’adore. Ils ont une relation. A partir de là il devient de plus en plus jaloux et possessif. Il la soupçonne d’adultère. Elle se retrouve dans un dilemme intérieur. Elle est en colère et bouleversée du fait qu’il l’accuse à tort, mais elle ressent aussi une étrange obligation de lui pardonner et de lui donner une autre chance. C’est un homme blessé, pense-t- elle, ça n’est pas de sa faute s’il a cette peur de l’abandon. Je peux peut-être l’aider à la surmonter. Elle justifie son comportement de cette façon mais en fait elle permet que ses frontières personnelles soient violées. La relation affecte négativement son estime d’elle-même.

Le choix le plus libérateur pour la femme serait maintenant de rompre la relation et d’aller son chemin sans sentiment de culpabilité. La souffrance et la peur du mari ne sont pas de sa responsabilité. Sa souffrance et son sentiment de culpabilité ont conduit à une relation destructrice. Leur relation était déjà émotionnellement chargée à cause d’une autre incarnation. Le fait qu’ils se rencontrent à nouveau a pour but que la femme apprenne à laisser faire les choses sans sentiment de culpabilité et que l’homme apprenne à se tenir debout émotionnellement. La seule solution réelle est donc de cesser la relation. La solution du karma de la femme est de lâcher enfin son sentiment de culpabilité. ‘L’erreur’ qu’elle a faite dans son ancienne incarnation n’était pas d’avoir abandonné son mari, mais de s’être sentie responsable de son suicide. Le départ de sa femme dans cette incarnation mettrait à nouveau le mari en face de sa souffrance et de sa peur, et ça lui offrirait une nouvelle occasion de faire face à ces émotions au lieu de leur échapper.

Vous pouvez reconnaître une rencontre karmique par le fait que vous sentez que l’autre personne vous est immédiatement étrangement familière. Très souvent il y a aussi une attraction mutuelle, quelque chose d’irrésistible ‘ dans l’air ’, qui vous pousse à être ensemble et à vous découvrir mutuellement. Si l’occasion s’y prête, cette forte attraction peut évoluer en relation amoureuse ou une forte attirance. Les émotions que vous éprouvez peuvent être si envahissantes que vous pensez avoir rencontré votre âme jumelle. Cependant, les choses ne sont pas comme elles semblent. Dans une relation de ce type il y aura toujours des problèmes qui feront surface tôt ou tard. Souvent, les partenaires se retrouvent impliqués dans un conflit psychologique qui a comme ingrédients principaux le pouvoir, le contrôle et la dépendance. En ceci ils répètent une tragédie qu’ils reconnaissent inconsciemment d’une ancienne incarnation. Dans une vie passée ils ont pu avoir été amants, parent et enfant, patron et subalterne, ou tout autre type de relation. Mais toujours ils ont touché une profonde souffrance intérieure en chacun d’ eux, à travers des actes d’infidélité, des abus de pouvoir ou, à l’opposé, une affection trop forte. Il y a eu une rencontre émotionnelle profonde entre eux qui a causé des cicatrices profondes et un trauma émotionnel. C’est pourquoi les forces d’attraction aussi bien que de répulsion peuvent être si violentes quand ils se rencontrent à nouveau dans une nouvelle incarnation.

Toutes les âmes qui sont énergétiquement empêtrées d’une telle façon sont spirituellement invitées à se libérer l’une l’autre et à devenir des ‘entités-par-elles-mêmes’, libres et indépendantes. Les relations karmiques mentionnées ci-dessus ne sont presque jamais des relations durables, stables, aimantes. Ce sont des relations destructrices plutôt que des énergies de guérison. Très souvent, le but fondamental de la rencontre est de réussir à se libérer l’un l’autre. C’est quelque chose qui n’a pas pu être fait dans une ou plusieurs incarnations, mais ici et maintenant une autre occasion se présente de se libérer l’un l’autre dans l’amour.

Si vous vous trouvez dans une relation caractérisée par d’ intenses émotions, une relation qui suscite beaucoup de douleur et de chagrin, mais dont vous ne pouvez pas vous libérer, s’il vous plaît réalisez que rien ne vous oblige à rester avec l’autre personne. Réalisez aussi vraiment que les émotions intenses sont souvent plus en lien avec une douleur profonde qu’avec l’amour mutuel. L’énergie d’amour est essentiellement calme et paisible, joyeuse et inspirante. Elle n’est pas lourde, épuisante et tragique. Si une relation présente ces caractéristiques, il est temps de laisser tomber plutôt que d’y ‘travailler dessus’ encore une fois.

Parfois, vous vous persuadez de devoir rester ensemble parce que vous ‘ partagez un karma ’ et que vous devez ‘éclaircir des choses ensemble’. Vous faites appel à ‘ la nature de karma ’ comme argument pour prolonger la relation, alors que vous souffrez tous deux immensément. En fait, ici vous déformez le concept de karma. Vous ne résolvez pas de karma ensemble : le karma est une chose individuelle. Le karma en jeu dans des relations telles que mentionnées ci-dessus requiert souvent que vous lâchiez complètement prise, que vous vous retiriez de ce genre de relations afin de faire l’expérience que vous êtes entier par vous-même. De nouveau, résoudre le karma est quelque chose que vous faites tout seul. Une autre personne peut toucher ou déclencher quelque chose en vous, quelque chose qui crée beaucoup de drame entre vous. Mais gérer votre blessure intérieure reste votre tâche exclusive et votre défi, et non gérer les problèmes de l’autre personne. Vous avez seulement la responsabilité de vous-même.
FJ09Il est important de réaliser ceci parce que c’est un des pièges principaux dans les relations. Vous n’êtes pas responsables de votre ami et il/elle n’est pas responsable de vous. La solution de vos problèmes ne réside pas dans le comportement de l’autre personne. Parfois vous êtes tellement connectés à l’enfant intérieur de votre partenaire, avec la partie émotionnellement blessée en lui/elle, que vous avez l’impression d’être celui-celle qui va ‘le sauver’. Ou alors votre partenaire peut essayer la même chose avec vous. Mais cela ne va pas fonctionner. Vous allez renforcer les émotions d’impuissance et de victime chez l’autre, alors qu’il serait plus utile en fin de compte de tirer un trait et de vous mettre debout par vous-même. C’est le chemin à prendre pour pouvoir vous sentir entier et complet, entièrement vous-même. C’est la condition la plus importante pour une relation vraiment épanouissante.

Les relations de guérison

flammes-jumelles-kdhIl y a des relations qui aident à guérir et d’autres qui sont destructrices. Une caractéristique des relations qui guérissent, c’ est que les partenaires se respectent l’un l’autre tels qu’ ils sont, sans essayer de se changer mutuellement. Ils prennent beaucoup de plaisir dans la compagnie l’un de l’autre, mais ils ne se sentent pas mal à l’aise, désespérés ou seuls si l’autre n’est pas alentour. Dans ce type de relation, vous offrez la compréhension, l’appui et l’encouragement à la personne que vous aimez sans essayer de résoudre ses problèmes. Il y a de la liberté et de la paix dans la relation. Bien sûr, il peut y avoir des malentendus de temps en temps, mais les émotions qu’ils engendrent sont de courte durée . Les deux partenaires sont prêts à pardonner. Il y a entre eux une connexion du cœur qui a pour effet qu’ils ne vont pas prendre personnellement les émotions ou les erreurs de l’autre. Parce que ça n’active pas une couche plus profonde de souffrance, ils n’y attachent pas beaucoup d’importance. Au niveau émotionnel, les deux partenaires sont indépendants. Ils ne tirent pas leur force et leur bien-être de l’approbation ou de la présence de leur partenaire. Lui ou elle ne remplit pas un vide dans leurs vies, mais ajoute quelque chose de nouveau et d’essentiel.

flammes jumelles 1Dans une relation de guérison, les partenaires peuvent aussi se connaître d’ une ou plusieurs incarnations passées. Mais dans ces cas-là, il n’y a presque jamais de fardeau karmique émotionnel comme décrit ci-dessus. Les deux âmes peuvent s’être connues dans une vie passée d’une manière fondamentalement encourageante. Comme amis, partenaires ou comme parent et enfant, ils se sont reconnus comme des âmes-soeurs. Cela crée une un lien indissoluble au cours de plusieurs vies.

Je vais donner un autre exemple. Un jeune homme grandit dans une famille pauvre quelque part au Moyen âge. Il est doux et sensible par nature et il n’est pas très accordé à son environnement. Les gens de sa famille travaillent dur, sont plutôt rudes et pensent peu de bien de sa nature rêveuse, ‘non pratique’. Une fois adulte, il entre dans un monastère. Il n’est pas vraiment heureux ici non plus, car la vie est fortement réglée et il y a peu de chaleur humaine ni de camaraderie parmi les gens qui vivent là. Cependant il y a un homme un peu différent. C’est un prêtre qui a un rang plus élevé, mais qui n’a aucune allure d’autorité et qui s’intéresse vraiment à lui. De temps en temps il demande comment vont les choses et il lui octroie quelques tâches agréables comme le jardinage. Chaque fois qu’ils se regardent il y a une sensation de reconnaissance, comme une affinité entre eux. Il y a une connexion silencieuse du coeur. Bien qu’ils ne se rencontrent pas très souvent ni ne se parlent beaucoup, le prêtre est une source d’espoir et d’encouragement pour le jeune homme.

Dans une incarnation ultérieure cet homme est une femme. De nouveau, elle a une nature douce et rêveuse. Elle a des difficultés à tenir debout par elle-même. Une fois adulte, elle s’enlise dans un mariage avec un homme autoritaire et tyrannique. Au début, elle s’est laissée prendre à son charisme différent, puissant, mais plus tard elle réalise combien sa domination la limite et l’opprime. Néanmoins, elle trouve très difficile de se libérer de lui. À son travail elle mentionne parfois le sujet à un collègue, un homme un peu plus vieux qu’elle. Il l’encourage à se mettre debout et à être vraie quant à ses propres besoins. Chaque fois qu’elle parle avec lui, elle sait intuitivement qu’il a raison. Ensuite, après un long conflit intérieur, elle divorce d’avec son mari. Le contact avec son collègue change alors. Elle ressent de l’affection pour lui. Il s’avère être célibataire. Elle se sent tellement à l’aise avec lui qu’elle a l’impression qu’ils se connaissent depuis une éternité. Ils commencent une relation tendre, détendue et bienfaisante pour eux deux. La sympathie qui coulait entre eux dans une précédente incarnation prend maintenant la forme d’ une relation épanouissante comme mari et femme.

C’est une relation de guérison. La femme a pris une décision essentielle en quittant son mari et en choisissant pour elle-même. Par ceci, elle a affirmé son indépendance émotionnelle. Cela a créé la base pour une relation aimante, bien équilibrée avec une âme agréable.

Texte de Pamela Kribbe 2006 – La psychologie de l’Âme – Channelings Jeshua

 

Formations à distance en thérapies alternatives et énergétiques : 
Clic ici : un lieu de lumière

15895170_10211776031266230_8348361188273582149_n

                    Pour nous aider à retrouver nos vies antérieures :


Partir à la recherche de vos vies antérieures deviendra, grâce à cet ouvrage, un véritable jeu d’enfant. Des méditations aux mantras, de la visualisation à la relaxation, le livre de Bernard Raquin répertorie, de manière extrêmement détaillée, les méthodes les plus efficaces à notre disposition pour entrer dans le monde des causes premières. Pour les mettre en application, point n’est besoin d’être féru des thèses réincarnationistes. Les plus sceptiques reviendront convaincus et riches de connaissances nouvelles, en réalisant, de manière sincère et déterminée, les exercices proposés dans ce livre. Bernard Raquin, psychothérapeute et formateur, est l’auteur de nombreux livres sur la spiritualité et le développement personnel.


               

En passant | Cet article, publié dans Nouvelle Terre, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour Les liens et relations karmiques

    • LC dit :

      Ouah j’ai une étrange impression que ce texte est écrit pour moi et calmé mon âme égocentrique , pas simple tout sa mais l’amour est a l’humanité ce que l’or est au métaux sa me parle tellement de lettres unis vers s’ aile que la seul phrase qui ne colle pas avec ce que je vie « c’est Mais dans ces cas-là, il n’y a presque jamais de fardeau karmique émotionnel comme décrit ci-dessus.  » cmt on fait si je fait parti des exception ?

    • Beghon dit :

      J’ai une ame soeur qui s’appelle sarah j’en suis de plus en plus convaincu seulement le destin nous empêche de mieux nous connaître donc séparation, j’en suis au chagrin et ca serait chouette qu on en arrive plus loin. Alors je laisse ce petit message car qui sait peut être va t’elle tomber dessus car j’ai entendu dire que si c’est la bonne le destin nous remettra ensemble et je lui donne un très petit coup de pousse. Merci pour les explications de ce qu’est l’âme soeur, me voila averti. Et si la Sarah qui a mi super était celle dont je vous parle dans mon texte ca serait un coincidence extraordinaire. Mon prénom c’est Stéphane.

  1. Chaa dit :

    Je te nais à vous remercier pour cet article qui m’a beaucoup appris et rassurée émotionnellement. J’ai été affecté par un événement concernant une personne que je connais très peu mais que je sens proche de moi (d’étranges coïncidences, même goûts, sensation de l’avoir toujours connu, l’impression me voir à travers son regard la première fois que je l’ai vu et une énergie positive qui nous attire indépendamment de notre volonté quand on se voit, on peut pas s’empêcher de se regarder n’importe où où on se voit) et votre article m’a apaisé et m’a montré à quel point, au final, c’était pas si important, que se sont des choses qui arrivent. Merci. 🙂

    • nadinejanes dit :

      Merci à vous, Chaa, pour votre message <3. L’essentiel est que vous soyez apaisée et que vous restiez centrée sur vous-même, quoi qu’il arrive… 🙂 Très belle Nuit 🙂

      • Chaa dit :

        J’aime pas ce « quoiqu’il arrive… » j’ai l’impression que c’est négatif! xD
        En tout cas, je suis heureuse de connaître une personne qui me fait ressentir ça, je me sens moins « vide » depuis et je me bats beaucoup plus pour mes rêves qu’avant. La preuve je pars au Japon d’ici peu de temps! Je devrais le revoir là-bas encore, on va encore bien rigoler! (il ne s’est jamais rien passé d’intime entre lui et moi, juste ce que je vous en ai dit et quelques conversations sympathique quand on avait le temps) 🙂

  2. marieluce dit :

    merci d’avoir mis des mots qui expliquent si bien mes maux.

    • ETIENNE THONNARD dit :

      Marieluce = Marielumière = Luciole :les mots sur les maux, c’est un baume,
      comprendre c’est un peu accepter les vicissitudes de la vie.

  3. LC dit :

    Merci infiniment pour cet article, moi même en lien karmique avec mon ex mari, celui ci ayant pris conscience aussi de ce lien,nous travaillons actuellement en parallèle pour avancer et couper ce lien qui nous retient , nous ne pouvons vivre heureux ensemble mais ne pouvons pour le moment vivre l’un sans l’autre, j’espère vraiment qu’un jour nous pourrons être heureux en individu entier sans que les émotions vécu par l’un n’affecte l’autre , mais que nous soyons simplement heureux l’un pour l’autre.

    • nadinejanes dit :

      Couper les liens n’est peut-être pas la solution. Si vous ne pouvez pas vivre ensemble mais ne pouvez pas vous détacher non plus, c’est que des morceaux en vous, de tous les deux, ont besoin d’être guéris. Chacun de nous porte des « morceaux » de nos 2 parents. Défauts, qualités. Nous en portons en nous mais quelquefois, nous allons aussi les chercher chez les autres, et notamment le compagnon de vie. Ce n’est pas pour rien que nous nous rencontrons. Ces liens dont vous parlez, karmiques ou non karmiques, ne peuvent être coupés que s’ils sont réellement conscientisés. Et pourquoi vouloir les couper ? Il s’agit d’abord de guérir. Une fois guéri, soit chacun de vous sera alors libre et en effet, vous retrouverez votre « liberté », soit vous vous retrouverez dans l’harmonie et la paix. Lorsque quelque chose nous dérange chez l’autre, au point que nous ne pouvons vivre avec lui, c’est que ce « quelque chose » résonne fortement en nous-mêmes, et n’est pas là par hasard. Chacun appuie sur les boutons de l’autre pour le faire « réagir » et ainsi travailler sur lui. L’autre est un miroir et bien souvent, il nous renvoie des morceaux de nous mêmes que nous ne voulons pas voir, parce qu’ils ne nous plaisent pas, ou bien parce qu’ils sont douloureux…
      Très belle journée à vous ❤

      • Vallat dit :

        Merci pour votre éclaircissement sur la relation karmic c est le cas avec mon mari séparée depuis peu hélas.mes pensées sont toujours vers lui il n à pas voulu partager avec moi nos souffrances.

  4. Merci infiniment pour cet article!

  5. Anonyme dit :

    … « il serait plus utile en fin de compte de tirer un trait et de vous mettre debout par vous-même. C’est le chemin à prendre pour pouvoir vous sentir entier et complet, entièrement vous-même. »
    Ce texte m’a apporté un grand apaisement. Enfin je comprends mieux… Merci infiniment.

  6. nelly migot dit :

    Bonjour, je pense vivre une relation karmique qui me fait devenir quelqu’un d’autre. En 2010, j’ai rencontré un homme alors que je me séparais de mon mari et donc pas encore divorcée. Je suis très vite allée vivre chez lui et ça pendant un an et demi. Notre relation s’est dégradée jours après jours et je suis donc reparti chez moi. Nous avons continué notre relation en vivant chacun de notre côté avec x cassures et x retours. Aujourd’hui, octobre 2015, nous n’avons toujours pas tourner la page, cet homme a eu deux aventures dont une actuellement et il n’arrive pas à me zapper et moi non plus. Jalousie, chagrin, violence verbale, déchirement, nous n’arrivons plus à communiquer sans se dire des horreurs. Il devient un poison et au fond de moi je pense l’aimer comme je sais qu’il a toujours des sentiments pour moi. Alors je casse et dès qu’il réapparait je retombe dedans. Notre relation est devenue souffrance. Comment régler ce problème? Lâcher prise une fois pour toute et passer à autre chose ou se donner une dernière chance et guérir ce lien en acceptant l’autre tel qu’il est avec une écoute et un respect?

    • nadinejanes dit :

      Bonjour Nelly. Cette relation est dysfonctionnelle, et toxique pour vous, comme pour lui d’ailleurs… il y a une forte dépendance l’un à l’autre, ce qui n’est pas à confondre avec de l’amour. Nos relations ici bas sont toujours des relations karmiques, c’est à dire que vous avez un karma à régler ensemble mais c’est aussi un peu plus compliqué que cela… vous avez passé un contrat ensemble, avant de choisir cette incarnation, soit de vous retrouver pour vous aider à régler un problème. Il vous fait travailler, malgré tout, sur vous, car il vous pousse dans vos retranchements, et il vous fait ressortir des émotions pour la plupart négatives, qui ont leur racine dans l’enfance. Voyez quel « morceau » de vos parents vous retrouvez en lui et en vous, il en porte, et il va falloir les dépasser, en les mettant à jour et en y travaillant dessus. Ces relations sont uniquement faites pour cela, si je puis dire. Imaginez si vous restez célibataire, vous aurez beaucoup moins d’émotions qui ressortent de vous…! Les relations sont faites pour cela. Prenez là comme une bénédiction, c’est à dire que grâce à elle (et non « à cause »), vous allez pouvoir grandir et comprendre certaines de vos dysfonctionnements, de vos schémas destructeurs que vous avez mis en place dans l’enfance… Lorsque vous aurez fait ce travail, le lien sera guéri. Et une autre personne se présentera, qui vous fera aussi travailler autre chose, et l’univers « testera » si vous avez bien compris la leçon… Alors quoiqu’il se soit passé dans les vies antérieures, vous ne vous êtes pas retrouvé pour rien mais s’il reste sur votre route, c’est parce que vous n’avez pas résolu votre problème à vous, à l’intérieur de vous…Bonne soirée Nelly, j’espère vous avoir aidée.

  7. lala dit :

    Bonjour,
    Voila un homme que j’ai connu il ya 25 ans quand j’avais 17 ans avec qui j’ai eu une petite relation, a mon souvenir on s’est quitté comme ca sans rien. il ma passé un coup de fil il y a 7 ans et la j’ai craqué littéralement nous avons une relation de deux ans bizarre il venait chez moi sans forcement avec une relation charnelle et ne me donné plus de nouvelle, moi je suis attiré par lui terriblement, et cela fais 7 ans que je pense a lui toujours très souvent de tant en tant il me laisse des msg comme si il ne voulait pas que l’oublie
    et aujourd’hui je souhaitera me liberer et le libérer car pour moi cela me fait souffrir

  8. M dit :

    Merci pour ce texte. Je me suis retrouvée dans certains passages…

    Est-ce que je peux vous contacter par mail pour vous parler d’une émotion qui m’est venue récemment ? Car j’ai l’impression que c’est lié à mon ancienne vie antérieure…

    Merci

  9. M dit :

    Si je coupe un lien est-ce que la personne va le ressentir et penser à moi ? Est-ce qu’actuellement le personne peut se demander ce qu’il se passe ? Par exemple sentir une tristesse ou colère et remarque que mon visage apparaît souvent.

    Car si je coupe ce lien que se passera chez l’autre personne ?

    J’ai dû mal à m’y mettre et j’ai comme l’impression que cette personne essaie de me retenir par besoin et culpabilité (et nous ne sommes pas ensemble…:/)

    Merci

  10. M dit :

    Toutes les âmes sœurs ne se reconnaissent pas.

  11. Hose dit :

    Merci pour ce texte… il m’aide à mieux comprendre certaines choses. Je me reconnaît et reconnaît mon histoire actuelle, mais pas complétement non plus… Il n’y a certainement pas qu’une solution! 🙂 A partir de maintenant je vais me concentrer sur moi! Je sais exactement ce que je dois guérir en moi et pourquoi c’est avec lui que je dois le faire… Mh

  12. Anonyme dit :

    Bonsoir,
    J’ai vécu trait pour trait un lien karmique avec un homme (je suis gay) ça a duré 4 ans et je n’en pouvais plus. Toutes les épreuves décrites dans cet article je les ai vécues au mot près. Je l’ai quitté avec une douleur et souffrance dans tout mon être mais cette rupture je la sentais comme essentiel et nécessaire sinon je savais que j’allais droit dans le mur et je courrais à ma perte. Toutes les tentatives de rapprochement de sa part ont été rejetées par moi. Aujourd’hui, cette rupture date de 14 ans et je l’aime encore d’un amour inconditionnel. Mon défi est de m’en défaire mais quelle souffrance !!! Je ne le souhaite pas à mon pire ennemi.
    La question que je souhaitais poser est la suivante : Peut-on revivre une histoire dans cette même vie et que cette histoire soit sur le versant de la guérison (14 ans sépare la rupture avec une avancée tant dans la réflexion que dans la fàçon de vivre et l’acceptation de l’autre comme il est) ou faudra t-il attendre une autre incarnation afin de pouvoir vivre un amour durable, fort et inconditionnel ?

    • Chrysalyda dit :

      Bonsoir 🙂 Je ne suis pas en mesure de vous répondre mais toutefois, si cette histoire vous a marqué à ce point là dans cette vie, c’est qu’elle a reflété une profonde blessure en vous qu’il serait bien d’aller visiter afin de la guérir… les relations sont des miroirs de nos facettes à guérir, que l’autre soit présent ou non… dans cette vie. On passe un contrat ensemble avant de s’incarner, et l’autre nous donne rendez vous à cet « instant » précis, pour venir nous aider à guérir une blessure que nous avons choisie de vivre, dans cette vie, toujours avant notre incarnation… Il est passé dans votre vie pour vous faire comprendre quelque chose d’essentiel…

  13. Sergei dit :

    Bonsoir,
    J »ai vécu trait pour trait un lien karmique d’une violence inouïe. Cette histoire a duré 4 ans et la lune de miel n’a duré que 2 ans. Les 2 années restantes on été faites de dépendances et d’aliénation… Nous n’étions pas sur la même longueur et n’avions pas la même conception du couple. Je n’en croyais pas les mots qui sortaient de sa bouche et encore aujourd’hui je ne les comprends toujours pas. Quoi qu’il en soit cette rupture bien que extrêment douloureuse mélée à une souffrance indescriptible m’a rendu fou… J’ai fait un deuil pathologique et 14 ans après les traces sont encore là mais je comprends mieux ce qu’il m’est arrivé.
    Aujourd’hui, l’amour que je porte pour cette personne est inconditionnel et jusqu’à mon dernier soupir j’aurai pour lui des sentiments très amoureux.
    La question qui me taraude est : Peut-on revivre une autre histoire mais versant guérison dans cette même vie (14 ans sépare cette rupture avec beaucoup de réflexion et davantage de tolérance… De mon côté parce que du sien je ne sais pas) ou doit-on attendre une autre incarnation afin de vivre une histoire durable, fortement intense avec un amour inconditionnel l’un pour l’autre ?
    Le lien karmique existera t-il toujours et pourrons nous passer à soeurs jumelle ?

  14. Benoit dit :

    Bonjour,

    J »apporte mon témoignage de lien karmique que j’ai eu avec un compagnon.

    De 1997 à 2002, j’ai vécu un lien karmique avec un homme (je suis gay). C’était une histoire passionnelle et fusionnelle sans précédent mais j’ai su quelques mois après notre rencontre que nous n’étions pas sur la même longueur d’onde. Je passe les détails. En 2002, après plusieurs ruptures et retours, j’ai mis un terme définitivement à cette histoire.
    La suite a été une très longue traversée du désert avec toujours la même question : Pourquoi ???
    Ca m’a poursuivi pendant des années et je ne comprenais pas le sens de tout ça. C’est en faisant des recherches sur le deuil pathologique que je suis tombé sur les liens karmique et j’ai compris.
    14 ans après la rupture les cicatrices sont profondes. Cette histoire, bien que courte dans sa durée, m’a fait perdre des années de ma vie. J’ai appris de mes erreurs, sur moi, sur mon fonctionnement, la jalousie, la dépendance et l’aliénation…
    Je voudrais ajouter que ce j’ai vécu je ne le souhaite pas à mon pire ennemi. Cela a été dévastateur, épuisant… À en devenir fou. Parce que le discours était circulaire sans avoir de solutions.. Mais je pense avoir rempli le défi. J’ai aimé cet homme passionnément, avidement, follement et j’ai toujours des sentiments amoureux pour lui même aujourd’hui mais je ne veux plus jamais revivre ça avec quiconque…
    Alors de grâce, si vous vivez ce genre de relation (lien karmique) fuyez, prenez vos jambes à votre coup et ne vous retournez pas. Faites le et n’attendez pas de pouvoir sauver qui que ce soit…vous vous perdrez aussi et vous serez à ramasser à la petite cuillère . Malgré l’amour que je lui portais et la douleur et souffrance que cela a engendré…. JE N’AI JAMAIS REGRETTÉ LA RUPTURE. Et lors de ces tentatives de rapprochement qui ont duré quelques années, je vous assure que le fait de le voir me faisait prendre mes jambes à mon cou..
    En revanche plusieurs questions me taraudent /
    – cette histoire peut-elle se reproduire avec la même personne puisqu’elle n’a pas abouti à une guérison ? Cela va t-il me poursuivre ??? Apparemment nous n’étions pas à notre première rencontre et désastre ??
    – Suis -je condamné à revivre la même histoire avec cette personne ? Si oui comment rompre le lien karmique ??
    – cette histoire aura t-elle une fin ? Doit-on attendre qu’il y ait un processus de guérison entre nous ? Ce processus de guérison peut-il être fait dans la même vie ou forcément dans une vie prochaine ?

    Merci pour votre blog.

  15. Anonyme dit :

    Bonjour à vous

    Je vous remercie pour votre texte si éclairant. J’ai vécu une relation karmique. J’ai réussi à m’en extraire. Je suis libérée et heureuse. Et depuis, sur mon chemin j’ai vu , vraiment vu cette fois, un homme, pour lequel j’ai du respect et le béguin.. c’est joli, je rougis en le croisant, j’ai le temps…nous pouvons tous refuser des douleurs inutiles et accepter le bonheur. Douce nuit à vous…

  16. Saraninha dit :

    Bonjour,

    Voila cela fait un an que nous nous sommes rencontrés ,
    Il a exactement 10ans de plus que moi est né le même jour sauf que lui est de 81 et moi 91 ,
    Son deuxième prénom est le même que le mien et alors au niveau de nos points communs je n’en parle pas il est moi au masculin,
    Niveau parcours de vie dans les grandes lignes nous avons beaucoup de similitudes aussi .
    Nous nous sommes dévoilés l’un à l’autre avec une étrange facilité et aujourd’hui nous sommes connectés , il me suffit de penser à lui pour quil pense à moi , je ressens Ses émotions facilement et je ressens un amour profond et sincère envers lui .
    Lui a voulu rajouté un rapprochement physique dont je ne ressens pas le besoin Parce que je suis en couple de mon côté ce qui nous créer des petites discordes car quand nous nous voyons il a du mal à résister à la tentation du coup cela nous cause quelques éloignements par moments.
    Voila ma question est de savoir s’il est possible que nous soyons des âmes de la même famille ou si la numerologie rentre en compte je n’ai jamais ressenti un amour aussi désintéressé et bienveillant que pour lui et encore moins en si peu de temps comme si nous étions liés par quelque chose de fort je ne me sens pas jugée et comprise a 100% ans avec lui cela fait un bien fou de pouvoir se sentir vraie avec quelqu’un.

  17. murielle letertre dit :

    bonjour, il y a un an j’ai rencontré un homme , tout de suite, nous nous sommes mis à parler comme si on se connaissait depuis longtemps…En effet il a étais mon grand pére dans une autre vie. Lorsque j’avais 7 ans il est décédé, tous les jours j’allais sur sa tombe et ce jusqu’à l’âge adulte, j’ai pleuré pleuré toute ma vie. Il y a quelques mois il a quitté sa femme son travail pour venir me rejoindre…sans que je n’ai eu le temps de dire quoi que ce soit. Je voulais que l’on vive chacun de son côté avant de voir si cela pouvait marcher entre nous. Pour lui ce n’étais pas possible, il avait peur de me perdre…Je ne veux pas perdre « ma liberté » et ne plus étouffer comme dans mes autres relations. Il ne comprend pas toujours cela, pour lui c’est moi qui est un problème. Soit disant que je ne sais pas aimer et recevoir de l’amour…je pense que si je l’ai rencontré c’est pour résoudre des choses au niveau karmique avec lui, je ne sais pas combien de temps notre relation tiendra..surement le jour où j’aurais résolu le problème avec lui, où j’aurais compris pourquoi il s’est retrouvé sur mon chemin, je lui parle d’amour inconditionnel.. et lui est plus dans l’amour conditionnel malgré ce qu’il dit. Je dois lacher prise là dessus, vivre cette relation et le jour où cela n’est plus possible, le quitter mais cela sera trés dur pour moi comme pour lui (surtout pour lui).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s