La dualité et les cycles karmiques

travailleur lumièreNouvelle Terre

Ce qui rend cette époque (approximativement 1950 – 2070) spéciale, c’ est que deux cycles de conscience différents se terminent : un cycle personnel (ou un ensemble de cycles personnels) et un cycle planétaire. L’achèvement de ces cycles coïncide, de sorte que l’un renforce l’autre.

Pour une partie de l’humanité, l’achèvement du cycle personnel de vies terrestres est proche. La plupart des âmes impliquées dans cet achèvement sont des artisans de  Lumière. Nous parlerons par la suite beaucoup plus en détail de ce groupe d’âmes d’artisans de  Lumière.

Ici, nous voudrions expliquer la nature de ce cycle personnel : ce que cela signifie de le traverser et quel est le but de vivre toutes ces vies – très compliquées – sur la terre.

Le cycle karmique personnel

Les vies terrestres dont vous faites l’expérience font partie d’un cycle plus vaste de votre âme. Ce cycle a été conçu pour vous permettre de faire pleinement l’expérience de la dualité. Au cours de ce cycle, vous passez  par l’expérience d’ être un homme et d’être une femme, d’être en bonne santé et malade, d’être riche ou pauvre, d’être «bon» et «mauvais». Dans certaines vies, vous avez été intensément impliqué(e)s dans le monde matériel, en étant fermier, ouvrier ou artisan. Il y a eu des vies plus orientées vers le spirituel, dans lesquelles vous portiez en vous une forte conscience de vos origines spirituelles. Dans ces vies-là, vous étiez souvent attiré(e)s vers des vocations religieuses. Il y a eu aussi des vies durant lesquelles vous avez exploré le domaine temporel du pouvoir, de la politique, etc. Il peut y avoir eu des vies consacrées à une expression artistique de vous-mêmes.

adamSouvent, d’une certaine façon, les âmes ont tendance à se spécialiser au cours de toutes ces vies. On peut reconnaître cela clairement chez les gens qui possèdent un don naturel dans un certain domaine. Il semble que même enfants, ils aient là un potentiel qui a juste besoin d’être éveillé au bon moment pour se développer  facilement.

Vivre sur la terre vous fournit une occasion de faire pleinement l’expérience> de ce que vit un humain. Peut-être vous posez-vous cette question  : qu’y a-t-il de si spécial dans le fait d’être humain ? Pourquoi est-ce que je voudrais faire l’expérience de cela ?

L’expérience humaine est à la fois diverse et intense. Quand vous vivez une vie humaine, vous êtes temporairement immergés dans un champ très intense de sensations physiques, de pensées et de sentiments. À cause de la dualité inhérente à ce champ, il y a un grand contraste et une grande intensité dans vos expériences. Beaucoup plus grands que lorsque vous êtes dans les plans astraux, comme vous les appelez. (Ce sont les plans où vous entrez après votre mort et où vous restez entre les vies). Peut-être est-ce difficile à imaginer pour vous, mais beaucoup d’entités de notre côté aimeraient être dans vos souliers. Ils aimeraient être humains, pour acquérir l’expérience humaine. L’expérience humaine a une sorte de véracité qui lui est propre, et qui est pour eux inestimable. Bien qu’ils puissent créer des réalités innombrables par le pouvoir de leur imagination, ça leur donne moins de satisfaction que la création d’une réalité «réelle» sur la terre.

Sur la terre, le processus de création est souvent une lutte. Il est typique que vous rencontriez beaucoup de résistance pour réaliser vos rêves. Le type mental de création dans le monde astral est beaucoup plus facile : Il n’y a aucun laps de temps entre la pensée d’une chose et sa création réelle. De surcroît, l’on peut créer n’importe quelle réalité à laquelle on veut ou peut  penser. Il n’y a aucune limite. A l’instant où l’on imagine un beau jardin, il est là et l’on peut y entrer.

Sur la terre, donner naissance à une idée, en faire une réalité dans le monde matériel, est toute une affaire. Cela exige une intention forte, de la persévérance, de la clarté d’esprit et un coeur confiant. sur la terre, vous devez composer avec la lenteur et l’opiniâtreté du monde matériel. Vous devez gérer des impulsions contradictoires en vous,  le doute, le désespoir, le manque de connaissance, la perte de foi, etc. Le processus de création peut être entravé ou même échouer à cause de n’importe lequel de ces éléments. Cependant ces problèmes potentiels, même les échecs, sont les raisons mêmes qui rendent l’expérience de la vie terrestre si précieuse. Dans ce processus, les défis que vous rencontrez sont vos plus grands enseignants. Ils donnent à l’expérience terrestre une profondeur bien plus grande et plus vaste que le processus de création sans effort des plans astraux. Ce qui est obtenu sans effort n’a pas de sens. (Nous reviendrons sur ce point ci-dessous). Les entités astrales qui n’ont pas encore vécu de vies sur la terre savent et comprennent cela.

Vous êtes souvent découragés et même désespérés par la nature indocile de votre réalité. Si souvent, la réalité ne répond pas à vos voeux et à vos espoirs. Si souvent, vos intentions créatrices semblent aboutir dans la douleur et la désillusion. Cependant, à un certain point, vous trouverez  la clé de la paix et du bonheur. Vous allez trouver cette clé dans votre propre coeur. Et quand vous l’aurez trouvée, aucune création des plans astraux ne pourra égaler la joie qui vous adviendra. Ce sera la naissance de votre maîtrise, de votre divinité.

L’extase que vous éprouverez quand votre divinité s’éveillera vous donnera l’énergie  de vous guérir. Cet amour divin vous aidera à vous remettre des maux profonds subis tout au long de vos vies sur la terre.

Après cela, vous serez capables d’aider à guérir ceux qui ont traversé les mêmes épreuves et les mêmes peines. Vous reconnaîtrez leur douleur. Vous la verrez dans leurs yeux. Et vous serez capables de les guider sur leur chemin vers la divinité.

Le but du passage à travers la dualité

10013585_306493362833069_674093091_nS’il vous plaît, ne sous-estimez pas la signification de vos vies sur la terre. Vous appartenez à la part la plus créative, la plus avancée et la plus courageuse de Dieu «Tout- Ce- Qui- Est». Vous êtes des explorateurs de l’inconnu et des créateurs du Nouveau. Vos explorations à travers le royaume de la dualité ont servi un but qui va bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer. Il est difficile de vous expliquer le sens le plus profond de vos voyages, mais nous pouvons dire que vous avez créé un nouveau type de conscience  qui n’existait pas auparavant.

Cette conscience a été d’abord manifestée par le Christ, quand il a marché sur la terre. Cette conscience, que nous appelons la conscience du Christ, résulte d’une alchimie spirituelle. L’alchimie physique est l’art de transformer le plomb en or. L’alchimie spirituelle est l’art de transformer l’énergie sombre en «troisième énergie», l’or spirituel présent dans l’énergie du Christ.

Notez bien que nous ne disons pas que le but est de transformer l’obscurité en Lumière, ou le mal en bien. Sombre et lumineux, mauvais et bon sont des opposés naturels; ils existent par la grâce de l’un et de l’autre.

La vraie alchimie spirituelle introduit «une troisième énergie», un type de conscience qui embrasse les deux polarités grâce aux énergies d’amour et de compréhension. Le vrai but de votre voyage n’est pas que la Lumière vainque l’Obscurité, mais d’aller au-delà de ces opposés et de créer un nouveau type de conscience, qui peut maintenir l’unité en présence tant de la Lumière que de l’obscurité.

Nous allons expliquer ce point plutôt difficile au moyen d’une métaphore.

Imaginez que vous êtes des plongeurs sous-marins à la recherche d’une perle. Maintes et maintes fois vous plongez dans l’océan pour trouver cette perle particulière, dont chacun parle mais que personne n’a vue en réalité. Les rumeurs disent que même Dieu, le Plongeur en chef, n’a jamais touché cette perle.

Plonger dans l’océan est plein de périls, puisque vous pouvez vous perdre ou aller trop profond pour pouvoir respirer à temps. Cependant, vous persistez et vous plongez dans cet océan encore et encore, car vous êtes déterminés et inspirés. Est-ce que vous êtes fous  ?

Non, vous êtes les explorateurs du Nouveau.

Le secret est : c’est dans le processus de trouver la perle que vous la créez. La perle est l’or spirituel de la conscience du Christ. La perle, c’est vous, transformé(e) par l’expérience de la dualité.

Et ceci est un vrai paradoxe : en explorant le Nouveau, vous le créez. Vous êtes devenu(e)s la perle de la création de Dieu.

Dieu n’avait aucune autre façon de faire cela, car ce que vous deviez trouver, n’existait pas encore : vous avez dû le créer. Pourquoi Dieu était-il si intéressé par la création de quelque chose de nouveau ? Laissez-nous vous l’expliquer d’une façon aussi simple que possible.

D’abord, Dieu était entièrement BON. Il y avait de la bonté partout et en tout lieu. En fait, parce qu’il n’y avait rien d’autre, les choses étaient statiques en quelque sorte. Sa création manquait de vie; il y manquait la possibilité de la croissance et de l’expansion. On pourrait dire qu’elle était coincée.

1385493_1426362090912727_716251447_nPour créer le changement, pour créer une opportunité de mouvement et d’expansion, Dieu a dû introduire dans sa création un Élément différent de la Bonté qui était répandue en tout. Ce fut très dur pour Dieu, car comment pouvez-vous créer quelque chose qui n’est pas  vous ? Comment la Bonté peut-elle créer la méchanceté ? Elle ne le peut pas. Ainsi, Dieu dut inventer un truc, pour ainsi dire. Ce truc est appelé IGNORANCE. L’ignorance est l’élément qui s’oppose à la Bonté. Elle crée l’illusion d’être à l’extérieur de la Bonté, d’être séparé de Dieu. «Ne pas savoir qui vous êtes» est la motivation derrière le changement, la croissance et l’expansion dans votre univers. L’ignorance engendre la peur, la peur engendre le besoin de contrôler, le besoin de contrôler engendre la lutte pour le pouvoir et vous avez là toutes les conditions pour que «le Mal» fleurisse. La scène est installée pour la bataille entre le Bien et  le Mal.

Dieu avait besoin de la dynamique des opposés pour que sa création se décoince. Cela peut être très difficile à comprendre pour vous, en regard de toute la souffrance causée par l’ignorance et la peur, mais Dieu accorde une grande valeur à ces énergies, puisqu’elles lui ont fourni un moyen d’aller au-delà de Lui/Elle.

Dieu vous a demandé, à vous qui appartenez à sa part la plus créatrice, la plus avancée et la plus courageuse, de prendre le voile de l’Ignorance. Pour éprouver la dynamique des opposés aussi complètement que possible, vous avez été temporairement immergés dans l’oubli de votre vraie nature. Vous avez consenti à faire ce plongeon dans l’ignorance, mais ce fait aussi a été recouvert par le voile de l’oubli. Aussi vous arrive-t-il souvent de maudire Dieu pour la situation dans laquelle vous êtes à présent  : les tribulations, l’ignorance – et nous comprenons. En essence cependant, vous êtes Dieu, Dieu est vous.

En dépit de tous les ennuis et de toute la douleur, au plus profond de vous il y a encore une sensation d’émerveillement et d’enthousiasme pour la vie dans la dualité, et le fait d’expérimenter et de créer le Nouveau. C’est l’enthousiasme originel de Dieu, la raison pour laquelle il a commencé son voyage à travers Vous en premier lieu.

Quand vous avez commencé votre voyage, vous avez affronté le Mal (la peur, l’ignorance) avec seulement un vague souvenir du Bien (la Maison) dans votre esprit. Vous avez commencé à combattre la peur et l’ignorance, tout en désirant très fort retourner à la Maison. Cependant, vous ne rentrerez pas à la maison dans le sens d’un retour à un état de votre passé. Car la création a changé grâce à votre voyage.
La fin de votre voyage consistera en ce que vous serez devenu(e)s plus grand(e)s que le bien et le mal, la Lumière et l’obscurité. Vous aurez créé une troisième énergie, l’énergie du Christ, qui embrasse et transcende les deux. Vous aurez fait grandir la création de Dieu. Vous serez la Nouvelle Création de Dieu. Dieu sera allé au-delà de Lui/Elle quand la conscience de Christ sera entièrement née sur la terre.

La conscience de Christ n’existait pas avant «l’expérience humaine». La conscience de Christ est la conscience de celui ou de celle qui a fait l’expérience de traverser de multiples  couches de dualité, qui a réussi à composer avec elles et qui émerge de «l’autre côté». Ce seront les habitants de la Nouvelle Terre. Ceux qui auront lâché prise de la dualité. Ceux qui auront reconnu et embrassé leur propre divinité. Qui seront devenus Un avec leur Soi divin. Mais leur Soi divin sera différent de celui d’avant. Il sera plus profond et plus riche que la conscience d’où il provient. On pourrait dire aussi que Dieu se sera enrichi Lui/Elle-même en traversant l’expérience de la dualité.

Cette histoire est simplifiée et déformée, de même que tout ce que nous disons est déformé par les illusions du temps et de la séparation. Ces illusions ont servi un objectif  précieux. Mais le temps est venu d’aller au-delà. S’il vous plaît, essayez de ressentir l’énergie derrière nos mots, nos histoires et nos métaphores. Cette énergie est dans un sens votre propre énergie. C’est l’énergie de vos futurs Sois faits-Christ qui parle par moi, Jeshua. Nous attendons que vous nous rejoigniez.

Comment surmonter la dualité  – l’achèvement du cycle karmique

1511769_584696251607599_474925996_nVotre cycle terrestre d’incarnations se termine quand le jeu de la dualité n’a plus de prise sur vous. Il est essentiel pour le jeu dualiste que vous vous identifiiez à une position particulière dans le terrain de jeu des polarités. Vous vous identifiez au fait d’être pauvre ou riche, célèbre ou humble, homme ou femme, héros ou bandit. Le rôle que vous jouez n’a pas vraiment d’importance. Aussi longtemps que vous avez le sentiment d’être un avec l’acteur sur la scène, la dualité a toujours une emprise sur vous. Il n’y a là rien de mal bien sûr. Dans un sens, c’était fait pour être ainsi. Vous étiez censés oublier votre vrai Soi. Pour éprouver tous les aspects de la dualité, vous étiez censés rétrécir votre conscience pour un rôle particulier dans le théâtre de la vie terrestre. Et vous l’avez bien joué. Vous avez tellement été rattrapés par vos rôles que vous avez totalement oublié l’objectif et le but qui étaient de traverser ce cycle de vies pour commencer. Vous avez été si oublieux de vous-mêmes, que vous avez pris les jeux et les drames de la dualité pour l’unique réalité. A la fin, cela vous a rendus très solitaires et effrayés – ce qui n’est pas étonnant, puisque le jeu-même de la dualité, comme il est mentionné dans la section précédente, est basé sur les éléments d’ignorance et de peur. Pour comprendre les mécanismes de la dualité dans votre vie quotidienne, nous voudrions mentionner quelques signes typiques du jeu de la dualité.

Les caractéristiques du Jeu de la Dualité

1) Votre vie émotionnelle est essentiellement instable.                                        
Il n’y a aucun ancrage émotionnel, puisque vous êtes toujours «en haut» ou «en bas» d’une humeur particulière. Vous êtes en colère ou indulgent(e), borné(e) ou généreux(se), déprimé(e) ou enthousiaste, heureux(se) ou triste. Vos émotions fluctuent perpétuellement entre des extrêmes. Vous semblez n’avoir qu’un contrôle limité sur ces fluctuations.

2) Vous êtes intensément impliqué(e) dans le monde extérieur.     

La façon dont les autres vous jugent est très importante pour vous. Votre estime de vous-même dépend de ce que le monde extérieur (la société ou les personnes aimées) vous renvoie comme reflet de qui vous êtes. Vous essayez de vivre en accord avec leurs critères de bien et de mal. Vous faites de votre mieux.

3) Vous avez des opinions tranchées sur ce qui est bien ou mal.

Etre dans le jugement vous donne une sensation de sécurité. La vie est si bien organisée quand on divise les actions, les pensées ou les gens en bien et mal.

Ce qui est commun à toutes ces caractéristiques, c’est que dans tout ce que vous faites ou ressentez, vous n’êtes pas vraiment là. Votre conscience réside dans les couches extérieures de votre être, où elle est menée par des modèles de pensée et de comportement dictés par la peur.

Laissez-nous vous donner un exemple. Si vous avez l’habitude d’être tout le temps gentil(le) et agréable, vous manifestez un modèle de comportement qui ne provient pas de votre être intérieur. En fait, vous refoulez des signaux provenant de votre part intérieure. Vous essayez de vivre en accord avec les attentes d’autres personnes, pour ne pas perdre leur amour, leur admiration ou leur attention. C’est la peur qui vous fait réagir. Vous vous limitez dans votre expression. La part de vous qui n’est pas exprimée vivra cependant sa propre vie cachée, créant de l’insatisfaction et de la fatigue dans votre être. Il peut y avoir de la colère et de l’irritation présentes en vous, dont personne n’est conscient,  pas même vous !

La clé  pour sortir de cet état de déni de soi est de contacter ces parts refoulées et cachées.

Les contacter n’est pas difficile, dans le sens où ça n’exige pas des compétences ou une connaissance particulières. Ne faites pas de cette «intériorisation» un processus difficile que d’autres doivent vous apprendre ou faire pour vous. Vous pouvez le faire vous-même et vous trouverez vos propres façons de le faire. La motivation et l’intention sont beaucoup plus importantes que les «compétences» et les «méthodes». Si vous avez vraiment l’intention de vous connaître, si vous êtes décidé(e) à aller profondément à l’intérieur pour changer les pensées et les émotions de peur qui bloquent votre chemin vers une vie heureuse et accomplie, vous le ferez, par n’importe quelle méthode.

Les caractéristiques de la libération de la dualité

1)Vous écoutez le langage de votre âme, qui vous parle à travers vos émotions.

2)Vous agissez sur ce langage et vous créez les changements que votre âme souhaite que vous fassiez.

3)Vous appréciez les moments de calme et de solitude, car seul le silence vous permet d’entendre les chuchotements de votre âme.
              
4)Vous remettez en question l’autorité des modèles de pensée ou des règles de comportement qui bloquent l’expression libre de votre vraie inspiration et de vos aspirations.

Le moment décisif du lâcher-prise de la dualité

1939427_1485349898347279_1038338751_nVotre cycle terrestre d’incarnations tire à sa fin quand votre conscience est capable de tenir dans sa main toutes les expériences de la dualité, tout en restant centrée et entièrement présente. Tant que vous vous identifiez avec un aspect de la dualité plutôt qu’à un autre (avec la Lumière par opposition à l’obscurité, avec riche par opposition à pauvre etc), votre conscience est dans l’oscillation. Le karma n’est rien d’autre qu’un harmonisateur naturel pour les oscillations dans lesquelles votre conscience s’engage. Vous libérez vos liens avec le cycle karmique quand votre conscience trouve son point d’ancrage dans le centre immobile de l’oscillation.

Ce centre est le point de sortie du cycle karmique. Les tonalités de sentiment prédominantes dans ce centre sont le calme, la compassion et la joie tranquille. Les philosophes grecs avaient des prémonitions de cet état qu’ils ont appelé ataraxia : imperturbabilité.

Le jugement et la peur sont les énergies qui vous font le plus sortir de votre centre. Au fur et à mesure que vous vous libérez de ces énergies, vous devenez plus calmes et plus ouverts intérieurement. Vous entrez vraiment dans un autre monde, un autre plan de conscience.

Cela va se manifester dans votre monde extérieur. Ce sera souvent un temps de changement et un temps pour dire adieu aux aspects de votre vie qui ne VOUS reflètent plus désormais. De grands bouleversements peuvent arriver dans le domaine des relations et du travail. Bien souvent, votre mode de vie tout entier est sens dessus-dessous. C’est tout simplement naturel, selon notre point de vue, puisque les changements intérieurs sont toujours le signe avant-coureur de changements dans votre monde extérieur. Votre conscience crée la réalité matérielle dans laquelle vous demeurez.  C’est toujours ainsi.

Se libérer de l’emprise de la dualité prend du temps. Démêler toutes les couches d’obscurité (l’in-conscience) est un processus graduel. Cependant, une fois que vous vous lancez sur cette route, la route vers le Soi intérieur, vous prenez lentement de la distance par rapport au jeu de la dualité. Quand vous aurez goûté la vraie signification d’« ataraxia », le tournant sera pris. Quand vous aurez ressenti la joie  d’être simplement avec vous-même, une joie silencieuse et qui pourtant envahit tout votre être, vous saurez que c‘est ce que vous cherchiez depuis toujours. Vous irez en vous pour éprouver cette paix intérieure.

Vous ne fuirez pas le plaisir temporel. Mais vous aurez trouvé un ancrage de divinité en vous et vous ferez l’expérience du monde et de toute sa beauté à partir de cet état de béatitude.

La félicité n’a jamais résidé en premier dans des choses matérielles. Elle réside dans la façon dont vous les éprouvez. Quand il y a la paix et la joie dans votre coeur, les choses et les gens que vous rencontrez vous donnent la paix et la joie.

En ce jour et à cette époque, un certain groupe d’âmes se prépare à sortir du cycle karmique. Nous parlerons en profondeur de ce groupe dans les chapitres suivants. Toutefois, ce n’est pas juste un groupe d’âmes humaines qui atteint maintenant la fin d’un cycle personnel de transformation. Cette terre sur laquelle vous vivez subit une transformation profonde et parfaite. Un cycle planétaire arrive aussi à sa fin.

Cette ère est si spéciale à cause de la coïncidence de ces deux cycles.

 Texte de Pamela Kourbe – Channelings Jeshua – traduit de l’anglais

 

En passant | Cet article, publié dans Nouvelle Terre, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La dualité et les cycles karmiques

  1. sarah dit :

    ;-))bel article, et un Repère en Grandeur… merci…
    et oui seule la Vérité nous élève…. en être Divin….
    s’écouter, être… sont deux verbes que nous aurions bien besoin de souligner dès la naissance, à la différence de parler et d’avoir… reste qu’il faut un temps… plus long plus court pour d’autres pour aller dans cet Usage…. en présage… d’harmonie….
    mais ainsi le parcours de chacun, et puis se dépouiller de tous les concepts n’est pas chose facile, selon les chemins, les fardeaux… mais un moment le lâcher prise du premier Intérêt du moi …fait face à la reprise de la conscience de Soi….:-))

    • nadinejanes dit :

      Merci Sarah 🙂 … Se libérer de la dualité est un très long travail… chacun va pouvoir accéder à cette libération en prenant ses chemins propres…Cela va faciliter la prise de conscience du chemin karmique, et du travail à faire, dans cette vie (le précédent article). Je ne suis pas sûre que l’on puisse réellement prendre conscience de son karma, du nettoyage à faire dans cette vie (par rapport aux précédentes) si la dualité reste un tant soit peu présente. La libération de la dualité demande souvent un travail de fond, de base, psychologique… Bonne et lumineuse journée à Toi, Sarah 🙂 Et merci de tes commentaires sur mon blog, qui sont toujours du Pur Bonheur à lire 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s