Etre présent à ce que l’on fait

lumière3Votre Esprit est-il toujours dans le moment présent ?

Observez-vous : combien de fois vous constaterez que votre état d’esprit n’est pas exactement en accord avec ce que vous avez à faire ! Par exemple, quand vient le moment de prier, de méditer, vous avez souvent la tête ailleurs, parce que vous pensez soudain à tout le travail qui vous attend. Puis, quand vous êtes au travail, vous sentez que vous auriez besoin de vous recueillir, et alors là encore vous êtes distrait. Il faut apprendre à être présent à ce que l’on fait, car il y a un temps pour tout. Sinon, il n’y a plus de temps pour rien, parce qu’on n’a jamais la tête là où il faut. Quand, le matin, vous vous préparez à assister au lever du soleil, dites-vous : « Je veux entrer en contact avec la pureté, la beauté, l’amour, la lumière, rien d’autre ne doit compter. » Laissez vos fardeaux et présentez-vous léger, dégagé, devant le soleil et les splendeurs de la nature. Pour bien voir, bien comprendre et bien sentir, il faut être là, présent. Prenez exemple sur les hommes et les femmes qui vivent un grand amour : quand ils sont ensemble, ils sont capables de tout oublier. Ils plongent leurs yeux dans les yeux de l’autre, et quand ils veulent décrire ce qu’ils ont vu, ils ne parlent que de lumière et d’immensité.

♥ Omraam Mikhaël Aïvanhov ♥

Watch yourself.
How many times you will find that your mindset is not exactly in line with what you have to do! For example, when it comes time to pray, meditate, you often head elsewhere, because you suddenly think of all the work that awaits you. Then, when you’re at work, you feel that you need to collect yourself, and then again you are distracted. We must learn to be present at what we do, because there is a time for everything. Otherwise, there is more time for nothing, because you never had the head where you need it. When, in the morning, you prepare to attend the sunrise, you say: « I want to get in touch with purity, beauty, love, light, nothing else must have. « Let your burdens and introduce yourself light, clear, before the sun and the splendors of nature. To see clearly, understand and feel good, it should be there now. Follow the example of the men and women who live a great love when they are together, they are able to forget everything. They sink their eyes into the eyes of another, and when they want to describe what they saw, they speak only of light and vastness.

♥ Omraam Mikhaël Aïvanhov ♥

 

Cet article, publié dans Les enseignements de Omraam Mikhaël Aïvanhov, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Etre présent à ce que l’on fait

  1. sarah dit :

    :-)) on peut appeler cela « sincérité » dans l’acte…. être prêt à se l’accorder, ou l’accorder….
    c’est ainsi que l’osmose fait naissance dans l’instante…à tout oublier quelque soit l’endroit, le temps…. plus rien n’existe .!. on est transparent dans ce mouvement d’unité…:-))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s