Trébucher n’est pas un échec mais une expérience

ab4Retrouver le chemin, malgré nos erreurs

« Quelles que soient les erreurs que vous ayez pu commettre, rien, si vous le souhaitez vraiment, ne peut vous empêcher de retrouver la voie du salut. Dites-vous même que les entités célestes font davantage confiance aux êtres qui ont commis des fautes, qui en ont pris conscience et qui s’appliquent à les corriger, qu’à ceux qui n’ont jamais trébuché. Pourquoi ? Parce que celui qui n’est encore jamais tombé ne pense pas qu’il a des précautions à prendre : il n’a pas d’expérience, il n’est donc pas encore solide, il peut aller s’égarer n’importe où et se perdre ; on ne peut pas se fier à lui. Tandis que celui qui est passé par les « griffes du diable », qui a souffert et qui prend la résolution de sortir de là, le jour où il y parvient, quoi qu’il arrive, il reste inébranlable.

De ce que je vous dis là, vous devez seulement retenir que, quelles que soient les chutes, il est toujours possible de se redresser. N’en concluez pas que vous pouvez vous permettre tous les égarements afin de mieux retrouver ensuite le droit chemin ! De toute façon, chacun a commis suffisamment d’erreurs jusqu’à maintenant : il est temps de s’assagir. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Cet article, publié dans Les enseignements de Omraam Mikhaël Aïvanhov, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s