La vie humaine a un sens

ab9« Tout ce qui arrive dans le monde a sa raison d’être. Voilà la certitude du sage, et c’est pourquoi rien ne peut lui faire perdre sa lumière, sa paix, sa confiance. Même si beaucoup d’événements restent encore pour lui inexplicables, il ne se permet pas de remettre la sagesse divine en question, car il sait qu’un jour leur signification lui sera révélée.
L’existence, c’est vrai, nous place souvent devant des faits, des situations qui au premier abord nous paraissent incompréhensibles, absurdes, et même scandaleux : comment de pareilles choses sont-elles possibles ? Mais rien n’est plus terrible et dangereux que d’en conclure que la vie humaine est dénuée de sens. Jamais le sage ne dira, comme certains soi-disant philosophes, que tout n’est que hasard, chaos et absurdité. Quel orgueil de prétendre dépourvu de sens ce qu’on n’est pas encore capable de comprendre ! Et quel appauvrissement pour la pensée ! »

421303_4575132506100_691374908_n
« Il est naturel de regretter ses fautes, mais même si ces fautes sont graves, il est inutile et même nuisible de s’y appesantir et de se laisser ronger par le remords en pensant qu’on va s’attirer ainsi la miséricorde divine. Par cette attitude on ne fait en réalité que recréer dans le subconscient des clichés, des laideurs, des misères, toujours les mêmes, et on les nourrit. Le remords ne doit servir qu’à prendre la décision de ne plus se laisser aller aux mêmes erreurs. Ceux qui reviennent sans cesse sur leurs fautes remuent la lie du plan astral. Non seulement ils se font ainsi beaucoup de mal, mais contrairement à ce que certains fanatiques imaginent, cette attitude déplaît au Seigneur. Car le Seigneur n’a pas créé les humains pour qu’ils se sentent misérables, coupables, indignes, Il les a créés pour qu’ils vivent comme Lui dans la beauté, la joie et la plénitude.

Vous avez mal agi ? Une fois que vous avez compris en quoi et pourquoi, rappelez à votre mémoire les moments lumineux que vous avez connus, ces moments où vous vous êtes senti un enfant de Dieu, heureux, confiant, léger. Vous rétablissez ainsi dans votre âme des conditions pour que les entités qui ont participé à ces états de joie et de lumière reviennent vous visiter, et vous recevez des forces pour vous maintenir dans vos bonnes résolutions. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov prosveta.fr

Cet article, publié dans Les enseignements de Omraam Mikhaël Aïvanhov, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s