Tantra et sexualité sacrée

aso1

Éveil et extase par le Tantra

Au-delà des nombreux plaisirs qu’elle peut procurer, la sexualité peut permettre d’atteindre une forme « d’extase » physique et spirituelle à la fois.

Plusieurs philosophies orientales considèrent la sexualité comme un élément fondamental du développement intégral de l’individu. Son action se ferait sentir sur tous les plans : physique, psychologique, émotif et spirituel. Dans ce contexte, la sexualité est considérée comme sacrée. Les dimensions masculine et féminine représentent alors des forces énergétiques complémentaires, et c’est la fusion de la polarité mâle avec la polarité femelle qui permet d’atteindre l’extase et le « sacré ». Le sacré dont il est question ici est le sentiment de participer à la grande danse de l’existence, d’être en connexion intime et aimante avec tout ce qui vit.

En Occident, grâce à l’arrivée des pratiques spirituelles orientales depuis la deuxième moitié du XXe siècle, des centaines de milliers de personnes ont découvert non seulement la méditation et le yoga, mais aussi ces points de vue inattendus sur la sexualité. La pratique d’une sexualité sacrée pourrait participer à la transformation intérieure capable de mener à « l’Éveil », cet état transcendant permanent. De plus, ces pratiques permettraient de goûter des sensations physiques également « extatiques ».

tantra_Au-delà du génital

La pratique est censée amener les partenaires à élargir leur expérience sensorielle bien au-delà de la zone génitale (mais sans l’exclure). Le corps entier devient alors érotique et capable de sensations orgasmiques. Plusieurs techniques visent plus particulièrement à développer la capacité d’avoir un orgasme qui soit dirigé vers l’intérieur plutôt que projeté vers l’extérieur. Chez l’homme, il peut même se produire sans qu’il y ait d’éjaculation.

Comme c’est le cas pour la méditation, la sexualité sacrée se présente comme une activité simple à comprendre – être en relation dans un état de profonde attention et de conscience, ce qui la rend accessible aux néophytes. Mais, tout comme pour la méditation, il s’agit aussi d’une voie profonde et pleine de subtilités. Elle ne se révèle vraiment qu’au fil du temps et de la pratique assidue – pour le plus grand bonheur de ses adeptes.

Le tantra, qu’est-ce que c’est?

Le tantra (ou tantrisme) est probablement la pratique de sexualité sacrée la plus connue. Mais il faut savoir que le tantra est d’abord une voie spirituelle, un des nombreux courants de l’hindouisme, religion multiforme très répandue en Inde. Il s’agit d’un vaste et riche système de pensée qui ne saurait en aucun cas être ramené à la seule dimension sexuelle. Il est vrai toutefois qu’un courant à l’intérieur du tantra considère l’acte sexuel comme une pratique pouvant mener à la connaissance suprême. C’est au tantra que l’on doit le concept à la base de la sexualité sacrée : l’être humain est d’essence divine, et cette essence est à la fois masculine et féminine (représentée par Shiva et Shakti, que l’on voit s’accoupler dans les temples hindous).

Cela dit, les pratiques de sexualité sacrée en Occident s’inspirent aussi du taoïsme, antique philosophie et religion de la Chine dont le symbole représente justement l’interdépendance des énergies mâle et femelle. Plusieurs chercheurs et auteurs contemporains – de manière plus ou moins authentique et intense – ont étudié ces pratiques et les ont traduites pour un public occidental

Le tantra en pratique

Purchase this image at http://www.stocksy.com:/110797Le corps étant perçu comme un merveilleux outil à notre disposition pour raffiner et transformer la conscience, il s’agit de porter une grande attention à ce qu’il peut faire connaître. Par conséquent, les exercices ne sont pas des règles à suivre ou des recettes, mais des moyens de favoriser, chez les partenaires, un état réceptif à « ce qui est ». La clé est d’être patient, attentif et présent, et de laisser les sensations et le plaisir circuler, varier et grandir.

Un état de détente est absolument indispensable à toute rencontre, tant pour éviter la distraction que pour donner accès à toute l’énergie disponible. Il faut également libérer l’esprit et le cœur des frustrations et des rancunes non exprimées afin d’atteindre le niveau de confiance nécessaire entre les partenaires. Développer l’habitude d’exprimer ses sentiments de manière limpide devrait donc accompagner la pratique.

Comment se préparer?

Bien qu’une rencontre sexuelle puisse mener à l’extase de manière tout à fait spontanée et inattendue, les amants pratiquent généralement quelques rituels pour favoriser leur entrée dans un état de communication profonde.

  • Aménager « l’espace sacré » avec, selon ses préférences, de l’encens, quelques tissus drapés, de l’éclairage indirect, des chandelles, un bol de fruits, etc.
  • Faire sa toilette avec soin. Utiliser quelques gouttes de parfum à différents endroits du corps.
  • Rencontrer l’autre par une salutation lente, les yeux dans les yeux, pour dire que l’on est, l’un et l’autre, disponible, ouvert, respectueux.
  • Établir le contact physique par une longue étreinte, sans gestes sexuels, une étreinte aimante, à l’écoute de ses sensations et des manifestations de l’autre.

Les partenaires peuvent ensuite recourir à toutes sortes de caresses, de techniques, de jeux ou d’exercices dont l’objectif est d’éveiller les sens, d’accroître l’intimité, de découvrir l’autre, de se laisser aller, etc.

Un exemple d’exercice

tantra-spiritual-sexologyLa respiration inversée. Cet exercice amène une profonde intimité qui peut préparer à avoir une relation sexuelle d’une intensité très particulière. Les deux partenaires s’assoient face à face en demi-lotus et, légèrement penchés vers l’avant, collent presque leurs bouches l’une sur l’autre. De façon continue, pendant que l’un inspire, l’autre expire, chacun respirant l’air de l’autre. Les respirations sont lentes et profondes, et les partenaires demeurent détendus. L’exercice peut durer une quinzaine de minutes. Après un certain temps, à mesure que les respirations se synchronisent naturellement, il est possible de sentir qu’on ne devient qu’un seul souffle. Chaque partenaire peut même imaginer que sa propre expiration descend jusqu’au sexe de l’autre et le stimule, et qu’il laisse ensuite le souffle de l’autre le pénétrer et venir stimuler son propre sexe.

Faire circuler l’énergie

La circulation de l’énergie est un concept fondamental de la sexualité sacrée. Il y aurait, à l’intérieur du corps, un « canal » dans lequel l’énergie sexuelle générée dans la zone génitale pourrait circuler. Elle monterait jusqu’au sommet du crâne, à peu près le long de la colonne vertébrale. Elle redescendrait ensuite jusqu’aux organes génitaux en passant par le devant du corps pour compléter la boucle. En circulant ainsi constamment, elle procurerait de l’énergie à tout le corps. On pourrait aussi la diriger vers un organe particulier. Divers exercices, dont la visualisation et la méditation, permettraient « d’éveiller » ce canal.

flammes-jumelles-3dUne posture fréquemment utilisée pour représenter la sexualité sacrée est celle où l’homme est assis en tailleur tandis que la femme est assise sur ses genoux et l’enlace de ses jambes; les partenaires nus s’embrassent. Les zones génitales sont en contact, de même que les visages. Il serait alors possible de faire circuler l’énergie sexuelle en boucle entre les deux partenaires. L’énergie monte dans le canal de l’arrière du corps de l’un des partenaires, se transmet à l’autre par la bouche, et descend dans le canal situé au devant de son corps. L’énergie retourne au premier en passant par les organes génitaux et reprend sa course. L’énergie sexuelle de l’autre personne circule de la même façon. Grâce à la qualité d’attention des partenaires, l’énergie peut ainsi circuler dans cette double boucle pendant plusieurs minutes.

Pour s’initier au tantra

Outre les livres, assez nombreux, qui existent sur le sujet, on peut aussi participer à des ateliers destinés à éveiller le sens sacré de la sexualité. Certains sont réservés aux couples, mais plusieurs sont également ouverts aux personnes seules, car le célibat n’est pas une raison pour ignorer son énergie sexuelle et son potentiel pour l’épanouissement global.

Source : http://www.passeportsante.net

Cet article, publié dans Amour et Spiritualité, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Tantra et sexualité sacrée

  1. Anonyme dit :

    ses merveilleux je seulement un debutant

  2. Anonyme dit :

    merci c’est extra

  3. Fred dit :

    Merci pour cet article.
    Il n’y a pas de règles en effet. Comme la méditation, c’est la qualité de présence, d’attention et d’intention qui peut nous faire découvrir de nombreuses choses…
    Merci encore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s