L’Etre humain est un TOUT

Médecine holistique Caycienne

10437513_649886241798365_8561954586936552201_nPour Edgar Cayce, toute maladie prend son origine dans l’esprit qui construit chaque cellule de notre corps. La maladie se construit en premier lieu dans le mental. Si nous pouvons la créer, nous pouvons la détruire, en agissant de la même manière, c’est à dire dans le mental. Cela rejoint les principes du bio-décodage et des médecines dites « holistiques » d’aujourd’hui. La visualisation créatrice a donc toute sa place ici : visualiser des organes sains et en pleine santé, croire en notre pouvoir créateur.
La médecine traditionnelle échoue souvent dans les tentatives de guérison, car elle ne s’occupe que de l’organe malade, et jamais du problème affectif et mental qui a engendré la maladie. La médecine holistique, telle que la pratiquait Cayce, considère l’être humain comme un tout : un corps physique, mental, et spirituel, qui ne cessent d’interagir l’un sur l’autre, il faut donc soigner les trois à la fois. Dans ses lectures, il dit que tous ces corps ne font qu’UN dans une Entité, même s’ils peuvent se séparer et fonctionner l’un sans l’autre.
Cayce, dans ses consultations, commençaient par une analyse astrologique de son patient, en relation avec ses vies antérieures. Il faisait ensuite une analyse spirituelle, mentale, émotionnelle, et enfin, une analyse du corps physique.
Toute maladie a pour origine une mauvaise attitude mentale, un Soi désaccordé des lois cosmiques. Dans une ses lectures, Cayce dit « personne ne peut haïr son voisin sans avoir une maladie d’estomac ou de foie ».
Cayce dit aussi que la haine et la jalousie sont filles de la peur. « La peur est la racine de presque tous les maux de l’humanité : peur de soi, peur de ce que les autres pensent de vous, de l’image qu’ils ont de vous, etc… Surmonter la peur, c’est remplir son être
mental et spirituel de ce qui chasse la peur, c’est à dire l’Amour manifesté dans le monde« Cayce poursuit « Il est inutile de soigner un corps malade lorsque l’Esprit, les objectifs, les idéaux de l’entité ne s’alignent pas sur Lui, qui est la paix, la vie, l’espoir, l’intelligence … »

Cayce emploie souvent le mot nettoyage et purification dans ses lectures. Les mauvaises pensées créent des poisons dans le mental, qui se somatisent ensuite dans les organes du corps physique, mental et spirituel.

Les glandes endocrines

Les glandes endocrines, qui élaborent des hormones, affectent les processus mentaux et psychiques, favorisant autant la santé corporelle que l’évolution spirituelle.
Elles gèrent la croissance, le bon fonctionnement de l’organisme tout entier, en plus d’affecter, dans une certaine mesure, les réactions mentales et sensibles (émotives) de l’être humain.
Toutes ces glandes doivent fonctionner en harmonie pour maintenir un sujet dans l’ordre et l’équilibre.
Dans ce système, les glandes sexuelles comprennent les ovaires de la femme et les gonades de l’homme.
Elles commencent à fonctionner vers la puberté, produisant les hormones responsables des caractères sexuels.
Parmi les glandes, on peut mentionner le foie, les gonades, l’hypothalamus, les ovaires, le pancréas, les parathyroïdes, la pinéale, la pituitaire, la rate, les surrénales, le thymus et la thyroïde.


D’après Cayce, elles sont le point de contact entre les trois corps, le lieu où s’incarnent l’esprit et l’âme par lesquels ces derniers agissent sur le corps physique. Toute guérison passe par le système des glandes endocrines. « Le système glandulaire est la source de toutes les activités humaines, de toutes les dispositions, de tous les tempéraments, et de la diversité des natures et des races (…/…), car les énergies glandulaires sont, pourrait-on dire, les sources à partir desquelles l’âme peut habiter à l’intérieur d’un corps » (lecture 281-38)
Chaque glande correspond à une vibration colorée, et tonale, à un élément de la Terre, à un signe astrologique, et à l’influence d’une planète.
Les surrénales sont impliquées dans la colère et la joie.

Nadine Jane S.
Références et aide à la rédaction de l’article : « le grand changement »; l’Univers d’Edgar Cayce de Dorothée Koechlin Bizemont – Tome 1

 

Cet article, publié dans Medecine Caycienne, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’Etre humain est un TOUT

  1. Milna dit :

    Je trouve votre article très intéressant, merci pour tous ces éléments. Comme le dit le vielle adage « Le bien-être est la loi des corps, mais l’ordre est la loi des esprits ». Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s