Les larmes vues au microscope

Chaque Larme est unique , tel un flocon de neige!

Un jour, Rose-Lynn Fisher se demandait si ses larmes de douleur avaient un aspect différent par rapport à ses larmes de joie, et elle a commencé à les analyser de près sous un microscope.

Elle a étudié 100 larmes différentes et a constaté que les larmes de base (celles que notre corps produisent pour lubrifier nos yeux) sont radicalement différentes des larmes qui se produisent lorsque nous sommes en train de couper des oignons.

Pareillement les larmes qui viennent suite à un fou rire sont complètement différentes des larmes de

tristesse. Comme une goutte d’eau de mer, chaque larme minuscule porte un microcosme de l’expérience humaine.

Son projet est appelé La topographie des larmes.

Larmes de fou rire

tear1-620xRose-Lynn Fisher

Larmes de changement

tear2-620xRose-Lynn Fisher

Larmes de chagrin

tear3-620xRose-Lynn Fisher

Larmes provoquées par des oignons

tear4-620xRose-Lynn Fisher

Il existerait en fait trois grands types de larmes: de base, réflexes et psychiques (déclenchée par des émotions). Toutes les larmes contiennent des substances telles que des huiles organiques, des anticorps et des enzymes et sont en suspension dans de l’eau salée. Différents types de larmes ont des molécules distinctes.

Les larmes émotionnelles ont des hormones à base de protéines, y compris l’enképhaline neurotransmetteur de la leucine, qui est un analgésique naturel libéré lorsque nous sommes stressés. De plus, les larmes sont visibles sous le microscope et le sel cristallisé peut conduire à des formes différentes. Donc, même les larmes psychiques avec la même composition chimique peuvent être très différentes.

Larmes de bases (pour humidifier l’œil)

tear5-620xRose-Lynn Fisher

Larmes de soulagement

tear9-620xRose-Lynn Fisher

Larmes d’espoir

tear10-620xRose-Lynn Fisher

Larmes d’exaltation

tear11-620xRose-Lynn Fisher

Larmes de nostalgie

tear12-620xRose-Lynn Fisher

source: Rose-Lynn Fisher

Comme les flocons de neige ou les empreintes digitales, aucune larme n’est semblable à une autre.

 

Cet article, publié dans Articles, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s