Que l’aliment soit ton médicament : médecine Caycienne

Nourriture

« Ce que nous pensons, ou ce que nous mangeons, combinés ensemble, fabriquent ce que nous sommes tant physiquement que mentalement »
Edgar Cayce

Ne mangez jamais lorsque vous êtes tendus, très fatigués, excités ou bien en colère.

                                                              Halte aux Sucres !

Cayce rappelle que certains aliments sont très néfastes pour notre santé : fritures, pâtisseries, sucres, féculents en excès, graisses animales cuites, pain blanc, sucre blanc...
« Les patisseries et le pain blanc, devraient être totalement éliminés, sous quelque forme qu’ils soient. Ils ne sont jamais bons pour l’organisme » (lecture 416-18)

Cayce recommande davantage de légumes, de salades, de fruits de mer, de poissons, de laitages et de sucres non raffinés.

Les meilleurs sucres ?

Le miel, les sucres de canne ou de betterave NON RAFFINES : c’est le raffinement qui fait de ces aliments, des aliments « morts ».
« les sucres sont nécessaires pour construire le corps, car ils favorisent la fermentation normale dans le système digestif. Donc 2 à 3 fois par semaine, prenez du miel sur du pain, ce qui fournira le combustible nécessaire au corps » (Lecture 808-3)

Les fruits et légumes

Cayce conseille fortement les légumes
« Maïs, tomates, excellent. Il y a plus de vitamines dans les tomates mûries sur pied que dans aucun autre légume! » (Lecture 900-384)
« Chaque jour, prenez au moins un repas qui contienne une certaine quantité de légumes crus, tels le chou, la salade, le céleri, les carottes, les oignons, etc… Et la tomate en saison » (Lecture 2602-1)
« Un régime normal doit comporter au moins trois légumes qui poussent au dessus du sol contre un légume racine » (Lecture 3373-1)

Les fritures sont interdites !

« Attention aux fritures. Pas de pommes de terre frites, de viandes frites, de steaks frits, de poisson frit, rien de tout cela » (Lecture 926.-1)
« N’utilisez pas le lard ou les graisses pour cuire les légumes » (Lecture 275-24)
« Evitez trop de graisses ou trop d’aliments cuits dans la graisse, que ce soit de porc, de mouton, de boeuf, ou de volaille » (Lecture 303-11)
« Les aliments bouillis, rôtis, grillés sont bien meilleurs pour la santé que n’importe qu’elle friture d’aucune sorte! » (Lecture 416-6)

Peu de viandes, beaucoup de poissons et beaucoup de légumes

Cayce ne conseille pas un régime végétarien absolu, mais il déconseille la viande rouge.
« Quant à la viande, il serait préférable de prendre plutôt du poisson, de la volaille, de l’agneau… « (Lecture 1710-4)
« Attention aux pommes de terre blanches, aux graisses et graillons de toutes sortes. Pas de viande, sauf poisson, volailles ou agneau » (Lecture 2415-2).
Pas de viande crue, très peu de porc.

Les produits locaux

« Consommez le plus possible de produits locaux du sol sur lequel vous vivez ». (Lecture 4047-1)
« Ne consommez pas en grande quantité les fruits, légumes, viandes, etc.. qui ne sont pas produits dans la région où vous vivez (…). C’est la règle générale pour tout le monde. Cela apprendra à l’organisme à s’adapter n’importe où… « (Lecture 3542-1)
Cayce laisse entendre que trop de viande entraine de la constipation.
Il conseillait déjà un régime diététique pauvre en viande mais à son époque, il n’existait pas les abattages d’animaux, ni les oeufs en batterie…

Les laitages sont recommandés par Cayce.

Les oeufs sont également conseillés (évidement pas ceux en batterie) mais Cayce précise que certaines personnes ne supportent pas le blanc, qui créé de l’acidité. Il les conseille à la coque, et donne des prescriptions très diverses selon les cas.
« Les oeufs sont particulièrement indiqués pour préserver les dents » (Lecture1523-3)

Comment cuire les aliments ?

Cayce recommande la cuisson vapeur qui détruit le moins de vitamines. (Lecture 462-14) mais ne parle pas des cocottes minutes. Il conseille également la cuisson à l’étouffée, soit cuire les légumes enveloppés dans du papier sulfurisé, et les cuire de façon à ce que les légumes donnent leur jus sans ajouter d’eau. (Lecture 133-4)

Est-ce que la nourriture cuite dans des ustensiles d’aluminium est malsaine pour l’organisme ?

« Certains aliments cuits dans l’aluminium deviennent mauvais pour tous les organismes, surtout pour ceux qui souffrent de maladies chroniques, comme les hépatiques. »
(Lecture 1196-2a).

« Les effets de l’aluminium sur le corps, à travers les aliments cuits dans ce métal, contribuent à détériorer le fonctionnement général de votre organisme. Comme nous l’avons indiqué à ceux qui souffrent de troubles digestifs liés à des problèmes nerveux, à une suractivité des aliments cuits dans l’aluminium. Car cela produit des troubles au niveau des reins, et de la circulation hépatique inférieure, en gênant l’élimination de l’acide urique par les reins » (Lecture  843-7)

Il recommande les cuissons dans des récipients émaillés ou en verre.

Le moins de conserves possible !

Cayce ne recommande pas vraiment la congélation dont il dit que beaucoup de légumes perdent de leurs vitamines.
« La valeur des aliments dépend de facteurs divers, du temps de conservation, de la date de la cueillette. Tout cela modifie la valeur de la nourriture. Ainsi, on doit savoir que le café rend sa valeur nutritive 20 à 25 jours après avoir été torréfié. Il en va de même pour les autres aliments, en particulier pour les légumes, lesquels perdent leur valeur nutritive après avoir été récoltés, en autant d’heures que le café de jours … » (Lecture 340-31)

« Consommez le plus possible de légumes crus. Faites-en des salades, avec des sauces comportant le plus possible d’huile d’olive, ce qui favorisera l’assimilation des divers aliments, laitues, navets, choux… (…/…), tomates, mûries sur pied, en particulier sans être additionnées de benzoate de sodium. N’utilisez pas de tels conservateurs »
(Lecture 135 – 1)

D’autres aliments vedettes et non moins surprenants !

Les épluchures de pommes de terres : Cayce les recommande plusieurs fois au cours de ses lectures, il leur prête des vertus remarquables : rhumatismes, problèmes dentaires, prévention des cheveux blancs…
« Ajoutez à votre régime des pelures de pommes de terre, mais pas trop de pulpe. »
(Lecture 1904-1)

Pour ce faire, Cayce recommande de laver et peler les pommes de terre, de faire bouillir les épluchures, et d’en consommer le bouillon. (tous les jours s’il le faut).
« Ce bouillon est fortifiant, comportant des éléments qui favorisent les activités glandulaires de l’organisme« . (Lecture 2179-1)

Les amandes contre le cancer : les amandes sont très riches en chlorure de magnésium, et celui-ci est utilisé en prévention du cancer.
Cayce parle des amandes naturelles, non traitées (bio), d’en consommer régulièrement deux à trois/jour et tous les jours, en prévention.

Cayce insiste sur le fait que toute maladie se construit d’abord dans le mental, le cancer comme les autres… Et aucun médicament ne jouera si nous ne corrigeons pas notre attitude intérieure.

Pour savoir qui est Edgar Cayce : https://chrysalyda.com/2014/11/12/edgar-cayce/

Nadine Jane S.
(Synthèse source : l’univers d’Edgar Cayce de Dorothée Koechlin de Bizemont)

 

Cet article, publié dans Medecine Caycienne, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s