Considérations sur l’Amour

World-PeaceQU’EST CE QUE L’AMOUR ET  DOIT-ON SE DIRE « JE T’AIME » À TOUT VENT ET À TOUT LE MONDE OU PAS !?

Par Johanne Razanamahay Schaller

L’AMOUR est une divine énergie lumineuse nourricière chaude et douce que nous ressentons et qui coule tout le temps de nous et vers nous, en nous dynamisant, en nous attendrissant. Et nous dire des « JE T’AIME » à tout vent nous va bien, nous rend bons, en illuminant nos corps (cœur, tête et visage surtout !), que nous soyons de ceux qui le verbalisent ou qui le reçoivent ! Même si c’est dit à la légère ou même hypocritement !Car même dans ces moments d’égarement et de déséquilibre, l’AMOUR pensé et dit produit toujours de l’effet : une MAGIE s’opère !

La partie de nous devenue un être à part et qui est réticent à l’idée de parler d’AMOUR est « Bouboule » (l’ego). Celui-ci se fatigue très vite de parler d’amour et cherche à nous faire croire qu’il ne nous faudrait que le VRAI ou le GRAND AMOUR pour que cela soit BON. Ce qui est faux puisque l’AMOUR, même au stade intentionnel et à toute petite dose, fait toujours du bien ! Et dans l’autre sens, ce « Bouboule » nous pousse aussi à projeter négativement sur le ressenti des autres en nous chuchotant des phrases du style :  » Laisse tomber ! Celui-ci ne veut rien de toi. Celle-là s’en moque ! Celui-là n’en a pas besoin. Ou ne sait même pas ce que c’est pour en valoir la peine ! Etc. »

Et inconscients, nous obéissons en nous empêchant d’AIMER, c’est à dire de respirer en laissant couler vers autrui ce sublime flot d’essence magique, ce carburant de vitalité bienfaisante ou en nous fermant à tout ce qui vient des autres.

Ce qui n’est, en fait, pas possible puisqu’on ne peut retenir cette grandiose PUISSANCE qui entretient la VITALITÉ ! Ce qui signifie que ne pas se lâcher pour AIMER (dans les actes de DONNER et de RECEVOIR) équivaut à un suicide !

Si nous voulons vivre conscients et mieux canaliser notre AMOUR, il nous faut voir ces jours « avec » et ces jours « sans », en fonction de nos états ! Car les jours « sans » nous font mal, en fait, en nous réduisant !

amour1Enfin, même si nous ne sommes pas forcément dans les attitudes négatives d’être réticents ou fermés à l’AMOUR, nous devons à mon sens apprendre à mieux diriger cette belle énergie, fondement de la VIE. Car, prisonniers d’une fausse croyance (qui n’est pas forcément conscientisée !), nous retenons souvent en nous l’AMOUR, dans les moments où nous ne voulons le donner qu’à une ou quelques personnes de notre choix ! Nous n’avons pas à nous conduire ainsi en radins en nous « empêchant de vivre » et en « privant » les autres ! Car l’amour produit également un grand MIRACLE : plus il est donné, plus il grandit ! Aussi, faisons, l’effort de le libérer pour tous, surtout justement dans les moments où nous voulons le consacrer à une ou quelques personnes ou situations seulement !

Pour nous aider à vivre ce MIRACLE d’AMOUR, je nous propose de visualiser consciemment les gens que nous allons délaisser un instant donner la main à des milliards de personnes qui forment un immense CERCLE de LUMIÈRE ! En nous visualisant nous-mêmes dedans et en étant soutenus par tous dans ce temps de nous occuper essentiellement à ce qui nous mobilise ! On expérimente alors la délicieuse et pacifiante UNITÉ FRATERNELLE !

CONCLUSION : EN VIVANT, NOUS NE POUVONS PAS NOUS EMPÊCHER D’AIMER ! LA BONNE NOUVELLE POUR NOUS TOUS EST QUE L’AMOUR COULE DE NOUS TOUS MÊME A NOTRE INSU !

Transmis par Nadine Jane S.

Cet article, publié dans Amour et Spiritualité, Réflexions, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Considérations sur l’Amour

  1. sarah dit :

    ah Joli Chrysalyda, quelle belle Vérité en ce jour,
    Oui, la Sincérité de nos JTM est essentielle, et mm vitale en Vérité,
    c’est pour cela, que tant de Cœurs sont blessés, et ont dû mal à s’aimer, avec cette souffrance incomprise, de ne l’avoir pas reçu ainsi….
    et enferme leur générosité et restant prudents, mais le Temps cicatrise, et sa Puissance Ouvre les Portes de son Abondance, en Tout nous « Sauve » un jour ou l’autre, avec cette Force Immense,
    d’offrir à l’autre, ce regard, ce sourire, sa tendresse….
    y’à que l’Amour…. le vrai, celui retrouvé, après tant de traversées,
    et mm ceux qui ont tant « distiller » sans voir la peine produite avec leur petite insouciance d’intérêt,
    se révèlent devant leur « Contraire » à la Lumière de nos Esprits à délivrer des JTM à profusion, à guérir
    tel est le plus beau compromis dans un joli duo, et avec aussi l’Univers,
    donner ce qu’on Est…. est un Symbole de grande Liberté Intérieure … 🙂

  2. lulutripkor dit :

    Ça va faire 3ans que je suis célibataire et je crois que la dernière fois que j’ai senti mon coeur ça devait en faire 5-6ans, à mon premier vrai amour (le reste on aime mais c’est pas aussi fort malgré qu’on se comporte comme si, en croyant dur comme faire que « c’est le bon »). Depuis j’ai l’impression que mon coeur est mort car les seule moment où je le sens c’est quand on me blèsse ! Alors même quand on donne aux autres et qu’on recoit (qiand on reçoit) Ça doit être subtil et c’est mieux que rien lol mais c’est vrai que quand on est vraiment amoureux c’est tellement fort que c’est même pas comparable. Non? 🙂

  3. nadinejanes dit :

    Lulutripkor, bonjour 🙂 … Il y a l’Amour, tout court, et à mon avis, Johanne a aussi voulu parler de cet amour qui emplit nos vies à tout instant, que ce soit pour la famille, nos enfants, nos amis… Car, quoi de plus important que l’Amour ? Après quoi « courrons nous » ? Quel est notre véritable essence ? La Source est Amour. Mais il est vrai que l’amour pour nos parents, nos enfants, ceux qu’on aime autour de nous, ne se ressent pas de la même façon que lorsqu’on tombe en Amour pour une personne particulière où là, on sent notre coeur battre, chavirer, exploser… ❤ On aime plusieurs fois, au cours d’une vie, je pense, et ce dont je suis sûre, parce que je le vis actuellement, c’est que notre niveau d’évolution nous fait tomber en Amour différemment. C’est de plus en plus profond, de plus en plus intense, sans que cela ne soit de la passion ravageuse qui passe comme un éclair foudroyant… Garde espoir, il est juste de dire, je pense, que ce n’est pas encore le « bon moment » pour toi… il faut parfois des années pour se préparer, beaucoup de travail sur soi s’impose… par contre, si tu ne ressens l’amour que lorsque tu es blessée par l’autre, cela se rapproche plutot de la dépendance affective, que du véritable amour. Vois sur le blog, les articles relatifs à cela. La dépendance affective est un véritable fléau, lorsqu’on en guérit, tout le contraire se passe. Rarement, on pourra te blesser, et tu ressentiras l’amour lorsque tu seras dans un état extatique avec ton partenaire… Belle fin de journée 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s