Le pessimisme n’est jamais une Sagesse

yun1Les pessimistes se prennent pour de grands philosophes

Les pessimistes se prennent généralement pour de grands philosophes, de grands sages, et ce qui est extraordinaire, c’est qu’ils arrivent à en persuader les autres. En réalité, ce sont de grands ambitieux qui désirent des choses impossibles et qui, ne pouvant les réaliser, se laissent aller au chagrin et à la misanthropie. De là, ils tirent une conception désabusée de la vie et des humains qu’ils vont exposer partout en s’imaginant faire preuve d’une grande profondeur et d’une grande lucidité. Pas du tout, et c’est même le contraire : leur vue est complètement brouillée par leurs humeurs noires. Il est permis d’être chagriné, mais seulement à cause des difficultés ou des malheurs des autres, pas à cause de ses désirs et de ses ambitions inassouvis. Celui qui tombe fréquemment dans cet état n’est pas très évolué, car ce pessimisme lui est généralement inspiré par sa nature inférieure toujours insatisfaite. Alors, qu’il fasse des efforts pour se sortir de là, sinon il ne saura jamais ce qu’est la vraie vie.

Omraam Mikhaël Aïvanhov


Quelques ouvrages du même Auteur : (vendus sur Amazon.fr)

Cet article, publié dans Les enseignements de Omraam Mikhaël Aïvanhov, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s