Monde physique et monde spirituel

20150514_165551Nous possédons des organes qui nous permettent de vivre dans 2 mondes différents

L’être humain possède une âme qui ne peut s’épanouir que dans l’immensité, dans l’infini. C’est pourquoi même si le monde physique qu’il perçoit grâce aux organes des sens lui est utile, indispensable, et présente de par sa variété un grand intérêt, il ne le satisfait qu’en partie, il ne suffit pas à remplir son existence. Pourquoi les enfants aiment-ils tellement les contes ? Et pourquoi les adultes aussi dans leur majorité, se réfugient-ils dès qu’ils le peuvent dans des univers étranges, le fantastique, l’irrationnel ? Parce que c’est un besoin inné de l’être humain : Dieu l’a créé pour vivre dans les deux mondes, objectif et subjectif, visible et invisible, matériel et spirituel.
Il possède donc les capacités pour entrer en relation avec ces deux mondes et il a besoin des deux. Seulement, il ne faut pas confondre : la réalité qu’il perçoit grâce à ses organes des sens physiques (le toucher, le goût, l’odorat, l’ouïe, la vue) n’est pas celle qu’il perçoit grâce à ses organes des sens spirituels : l’aura, le plexus solaire, le centre Hara, les chakras. Ce sont deux mondes différents dont la connaissance nécessite des « instruments » différents qu’il doit apprendre à utiliser.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Cet article a été publié dans Les enseignements de Omraam Mikhaël Aïvanhov. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s