La vie facile est préjudiciable

A row of stones in water. A pebble on a background of the sky
Le Confort est préjudiciable à notre santé physique
et psychique

Avoir toujours quelque chose de nouveau à apprendre, toujours des efforts à faire, c’est à cette condition qu’on reste jeune et vivant.

À notre époque, malgré les immenses progrès de la médecine, des maladies que l’on ignorait autrefois apparaissent dans les pays industrialisés et prospères. Pourquoi ? Et pourquoi tant de personnes souffrent de dépression, d’angoisses et de troubles nerveux ?… Parce que, même si elles acceptent de faire certains efforts, elles sont toujours à la recherche d’une vie de confort, de plaisirs, et que les moyens pour les satisfaire ne manquent pas. Mais voilà que, dans la nature, ce programme d’une vie facile n’est inscrit nulle part, car le confort, les plaisirs introduisent en l’homme les germes de la maladie : les cellules deviennent paresseuses, elles n’éliminent plus les toxines, elles se laissent empoisonner, et physiquement comme psychiquement l’homme perd ses capacités de résistance. Chassez donc de votre tête cet idéal de vie facile qui est en réalité porteur de mort.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Cet article, publié dans Les enseignements de Omraam Mikhaël Aïvanhov, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La vie facile est préjudiciable

  1. Kaa'dem-85 dit :

    Je souscris à cet article. Le confort qui se transforme en laisser-aller (voire en paresse) est source de déchéance physique et psychique.
    Paix à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s