Les mystères de Cérès, planète naine du système solaire

La vie sur Mars
Les Mystères de Cérès


Lien direct : https://youtu.be/uSaLVAl-ObY

Cérès, avec un diamètre d’environ 950 kilomètres (13 fois inférieur à la Terre), est la plus petite planète naine de notre Système solaire mais le plus gros astéroïde de la ceinture principale d’astéroïdes comprise entre Mars et Jupiter[2]. Cérès est située à environ 455 millions de km du Soleil.

Sa surface est probablement composée d’un mélange d’eau glacée et de divers hydrates minéraux comme les carbonates ou l’argile. Cérès pourrait héberger un océan d’eau liquide, ce qui en fait une piste pour la recherche de vie extraterrestre. De plus, son atmosphère ténue contient de la vapeur d’eau émises par des geysers : entre novembre 2012 et mars 2013, le puissant télescope spatial européen Herschel a détecté des émissions localisées et intermittentes de vapeur d’eau.

Afin d’en savoir plus sur cette planète naine, la sonde Dawn (NASA) a été lancée en 2007 pour observer Vesta et Cérès, les deux plus importants corps de la ceinture d’astéroïdes. Vesta a déjà été photographiée plus de 30 000 fois, de 2011 à 2012, apportant d’importantes données sur sa composition et sa géologie

Des mystérieuses taches lumineuses
à la surface de Cérès

Le 13 janvier 2015, la sonde Dawn, située à 383 000 km de distance de Cérès a révélé une étrange tache blanche à la surface de la planète. Les scientifiques ignorent encore sa nature : cratère volcanique ? Mer de glace ? Geysers ? Réflexion due à du sel ? Glace éjectée par des cryovolcans ?

Plus troublant encore, cette tache blanche est accompagnée par un autre point lumineux. C’est ce qu’a photographié la Sonde Dawn le 19 février 2015, a 46 000 km de distance de l’astéroïde. « On peut maintenant voir que la tache lumineuse de Cérès a un compagnon de moindre luminosité, situé apparemment dans le même cratère. Cela pourrait signifier qu’ils auraient une origine volcanique, mais nous devrons attendre d’avoir une meilleure résolution avant que nous puissions faire de telles interprétations géologiques », a déclaré Chris Russell, chercheur principal de la mission de Dawn, basé à l’Université de Californie, Los Angeles (Etats-Unis).

Propulsée par un moteur ionique au xénon alimenté par des panneaux solaires, la sonde Dawn a été placée en orbite de Cérès le 6 mars 2015 pour 16 mois. Petit à petit, la sonde va se rapprocher de la planète naine : à une altitude de 1 450 km du 6 août au 15 octobre, pour atteindre 375 km pour sa plus basse altitude du 8 décembre à la fin de la mission. Les scientifiques espèrent alors obtenir davantage de données pour tenter d’expliquer l’origine de ces sources lumineuses et mieux comprendre l’origine et l’évolution de la surface de Cérès.
« Le point lumineux reste trop petit pour être vu nettement par notre caméra mais en dépit de sa taille, il est plus clair que toute autre chose sur Ceres. C’est vraiment inattendu et encore un mystère pour nous, » a déclaré Andreas Nathues, chercheur responsable de la caméra à l’Institut Max Planck pour la recherche sur le système solaire, Göttingen (Allemagne).

Le 10 juin 2015, la sonde Dawn, alors à 4 400 km de la surface de la planète naine, a fourni une nouvelle photographie qui montre plus précisément la tache lumineuse : elle est au centre d’un imposant cratère et accompagnée par d’autres points lumineux plus petits.

La vie sur Mars Des points lumineux sur Cérès (9 juin 2015)

Les photographies, et les informations, nous parviennent au fur et à mesure que la sonde Dawn, envoyée par la Nasa, approche de son objectif. En février, ce sont deux points lumineux visibles à la surface de cette planète de 950 km de diamètre qui avaient interpellé les scientifiques.Les dernières photographies ont permis d’en observer au moins huit. Le plus grand mesurerait environ 9 kilomètres de diamètre, mais sa surface très réfléchissante reste une énigme. Les hypothèses incluent la présence de glace ou de sel, mais il faudra attendre de nouveaux clichés pour en apprendre davantage.

La vie sur Mars  La pyramide de Cérès

La vie sur Mars

Plus on s’en approche, plus Cérès semble mystérieuse. Cette planète naine, l’une des cinq de notre système solaire, qui contrairement aux autres est relativement « proche » de la Terre, n’a pas fini d’intriguer les scientifiques
Cette montagne aux pentes escarpées d’une hauteur de 5.000m environ se trouve au milieu d’une zone relativement plate, et en apprendra davantage aux scientifiques sur l’activité géologique de Cérès, quand Dawn aura pu s’approcher : en août, la sonde devrait se placer en orbite à 1.500 km de la surface mystérieuse.

Lien direct : https://youtu.be/55UejAihbOU

Source : notre-planete, lexpress, les émanants
Transmis par Nadine Jane S. pour Chrysalyda

      

Cet article, publié dans Enigmes et Enquêtes extraordinaires, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s