Trouver l’harmonie et la paix …

coupl55Comment trouver l’harmonie et la paix,
principalement dans la relation amoureuse ?
Par Maxime Gréau


lien direct : https://www.youtube.com/watch?v=QAqsBW_pVZs

Dans cette vidéo, Maxime nous explique ce qu’est, et à quoi « sert » une relation amoureuse. Il nous faut grandir ensemble, avoir des projets communs : 1 + 1 = 3. L’autre est là « pour appuyer » sur les bons « boutons », pour nous faire réagir, et ainsi produire cet effet miroir. Les relations amoureuses servent à prendre conscience de qui l’on est, et de ce qu’on porte pour nous en libérer et avancer dans la vie.
N.J.S 


Pour bien commencer cet article, commençons par redéfinir ce que « être en paix » signifie.
Être en paix c’est « Accepter ». C’est « S’accepter », ou encore, c’est « accepter ce qui EST », TOUT ce qui Est ! Sans chercher à nier, sans chercher à fuir, sans chercher à réprimer, sans chercher à se punir, sans chercher à se changer… C’est ici, dans cette pleine acceptation, que la paix peut s’installer, car enfin, le combat intérieur cesse !

En effet, il ne nous est pas possible d’être en paix tout en se faisant la guerre !

La paix n’est donc pas (dans un premier temps) cet espace où tout est beau, doux et harmonieux. Non, la paix passe d’abord par l’acceptation de ce qui est présent, quel que soit le « présent » du moment.

Alors en effet, il y a sans doute de la peur, du jugement, de la colère, de l’impatience, de l’insécurité.., et tout cela est à accueillir.
De plus, tout ce qui nous arrive n’est pas le fruit au hasard. Tout est prétexte à notre évolution. Ainsi, nous serons amené à vivre, de différentes façons, tout ce qui est justement réprimé ou inconscient en nous.

Vous l’avez compris, de la sorte, ce qui était inconscient passe à la conscience, à l’acceptation, pour se transformer et paix et en liberté..

Liberté, car ce ne sont plus ces évènements qui nous contrôlent. Nous devenons conscients et libres de ce qui se passe en nous. Nous ne « réagissons » plus de manière automatique aux évènements.. Nous recouvrons notre pouvoir, notre libre arbitre, notre liberté « d’agir » en âme et conscience, et nous cessons de subir.
Par la même, nous cessons d’accuser les autres de nous faire passer dans tous nos états, ce qui est profondément faux. L’autre est un révélateur d’inconscience. Voilà tout, et il ne le fait même pas exprès…
Être libre et en paix nécessite donc de se connaître. Être de moins en moins inconscient, de plus en plus conscient de nos « mécanismes de défense »

Une fois ce fonctionnement intégré, la vie n’est plus vécue comme une injustice. La paix tant désirée arrive alors d’elle-même, sous une forme d’acceptation et d’amour pour elle, pour soi-même et pour cette belle croissance qui s’opère…

Maxime Gréau : http://heureux-dans-sa-vie.com/

Transmis par Nadine Jane S. 

Cet article, publié dans Développement personnel, Réflexions, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s