La méthode SEDONA

12669416_860468414063708_2688570952965607442_nLâcher prise : le mode d’emploi

Découvrez la Méthode Sédona
Un article de Laure Zanella

J’aimerais vous parler aujourd’hui du lâcher-prise, car il est important dans toute démarche de développement personnel et particulièrement quand il y a un chemin de guérison à faire. En effet, tout ce qu’on retient en soi agit à la longue comme une sorte de poison qui ternit notre joie naturelle, qui nous rend aigris, sans vie, fermés, etc.

Le but est donc de se défaire de ces valises pleines de cailloux qui concrètement ne nous servent à rien et ne font que nous encombrer et alourdir le voyage.

Introspection
Essayez dans un premier temps d’examiner la chose sous cet angle : considérez les émotions négatives qui vous pèsent.

Avez-vous le sentiment que la colère, la frustration, la tristesse, la rancoeur, les inquiétudes, les doutes, ou tout autre sentiment négatif vous apportent quelque chose ?

La réponse peut être un oui. En effet, il arrive parfois qu’on « veuille » inconsciemment se maintenir dans une émotion négative parce que cela a un impact sur notre entourage et nous permet d’obtenir quelque chose qu’on pense ne pas pouvoir obtenir autrement.

Vous pourriez par exemple sans le vouloir rester enfermé dans de la tristesse parce que du coup, ça pousse les autres à prendre soin de vous, à vous bichonner ou à vous donner de l’affection, ce que vous pensez peut-être ne pas pouvoir obtenir autrement qu’en étant triste.

Ce type de schémas n’est jamais volontaire, mais en fonction de votre vécu, de votre cheminement, de la façon dont vous avez été élevé, vous avez adopté certains fonctionnements, et ces fonctionnements peuvent vous faire croire qu’il n’y a qu’en réagissant d’une certaine façon que vous pourrez atteindre tel objectif.

Prenez conscience des schémas en place en vous
Comme toujours, quand on veut démonter un schéma négatif, il faut commencer par l’identifier et en prendre conscience.

C’est l’introspection qui va nous servir de guide ici. Posez-vous toujours des questions et décortiquez, analysez, creusez plus en profondeur, jusqu’à ce que vous ayez le sentiment d’être allé au fond des choses.

Identifiez les états négatifs dans lesquels vous vous retrouvez régulièrement enfermé en ayant le sentiment de ne rien pouvoir y faire.

Voyez justement si vous êtes souvent triste, en colère, frustré ou autre.

Ensuite, voyez ce qui se passe par rapport à votre entourage quand ces attitudes s’activent chez vous.

Quel impact sur ceux qui gravitent autour de vous ?
Comment réagissent vos proches, quels sont les résultats que vous obtenez, qu’est-ce qui se passe en vous, y a-t-il quelque chose à y gagner (inconsciemment)?

Prenez vraiment le temps de réfléchir à ce sujet et de voir de quoi il retourne.

Le fait d’identifier les schémas en place vous aidera à prendre rapidement du recul à ce propos et à tomber de moins en moins souvent dans le piège, parce qu’en y voyant clair à ce sujet, vous pourrez vous dire « tiens, je suis de nouveau en train de réagir de cette façon… » et vous pourrez arrêter la machine en marche et faire un autre choix, conscient cette fois, pour ne plus répéter inlassablement les mêmes scénarios destructeurs et épuisants.

Vos émotions négatives vous apportent-elles quelque chose de positif ?
Pour en revenir à nos émotions, la question était de savoir si ces émotions négatives que vous maintenez en vous vous apportent quelque chose, ou si au final, elles ne se contentent pas juste de vous pourrir la vie et de la rendre plus terne ?

Si vous avez cette impression , comprenez que vos émotions ne sont pas des entités dotées d’une conscience qui décident par elles-mêmes de s’accrocher à vous !

C’est VOUS qui les maintenez en vous, même si c’est inconsciemment, mais en comprenant vraiment ceci, vous comprenez aussi que vous avez le choix :

Continuez à les garder en vous

Accepter de les laisser aller

Selon vous, lequel de ces deux choix sera le plus productif et donnera les résultats les plus joyeux ?

12509459_976332529113861_2109569438158083576_nLa réponse semble bien sûr évidente, mais posez-vous la question quoi qu’il en soit, car c’est le fait de faire cette démarche, de vous interroger réellement à ce sujet qui vous permettra de ressentir en vous comme une évidence le chemin qui sera le plus positif pour vous.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponses, juste les vôtres ! C’est à vous de décider de ce que vous voulez vraiment et de la façon juste de vivre votre vie.

Pour ma part, je dirais que la seconde option est celle vers laquelle je veux aller, parce que je pense qu’il n’y a que cette voie qui peut mener à une véritable joie, et à une pleine liberté 🙂

Lâcher-prise, qui es-tu ?
Parlons donc du lâcher-prise plus concrètement.

Voilà un terme qui revient constamment. Tous les enseignements en développement personnel (moi y compris🙂 ) parlent de l’importance du lâcher-prise, mais c’est quoi au juste ?

On lâche prise, on laisse aller ce qui nous pèse… C’est bien joli, mais comment on s’y prend concrètement ?

Je me suis posé cette même question pendant longtemps. On peut arriver à cet état de lâcher-prise de tout un tas de façons.

images (1)Souvent, quand j’étais confrontée à une situation difficile, je prenais quelques minutes pour arrêter tout ce que j’étais en train de faire et je considérais la situation. Ensuite, je soufflais un grand coup pour évacuer les tensions et relâcher cette sorte de crispation dans laquelle je me trouvais, à cause de la situation problématique à laquelle je devais faire face.

Ensuite, je me parlais à moi-même en me disant « ok. Tu ne peux pas forcer les choses. Ce n’est pas à toi de décider de l’issue. Tout ce que tu peux faire, c’est faire de ton mieux pour avancer dans le bon sens, mais le reste ne t’appartient pas, alors laisse faire ! Laisse aller la peur, laisse aller les inquiétudes, laisse aller le stress, la frustration, etc. »

Là, je prenais le temps de respirer profondément, et de ressentir en moi ces paroles, et souvent ça marchait très bien, mais parfois aussi je n’y arrivais pas profondément parce que le stress engendré par la situation était trop grand.

Et la Méthode Sédona est arrivée dans ma vie… 🙂
Récemment, j’ai entamé la lecture d’un ouvrage merveilleux qui m’a enfin donné les outils dont j’avais besoin ( et qui vous seront sans doute grandement utiles à vous aussi ! )

Il s’agit de la Méthode Sédona, de Hale Dwoskin (l’un des enseignants apparus dans Le Secret).

Cette méthode est vraiment très simple, et elle est pourtant extrêmement efficace.

Son principe est le suivant :

Lorsque vous êtes confronté à une émotion négative, prenez le temps de considérer votre émotion, et posez-vous les questions suivantes :

Qu’est-ce que je ressens dans le MOMENT PRÉSENT ?

Cette première question sert à identifier l’émotion (ou les émotions) et à en prendre vraiment conscience

Est-ce que je peux me permettre de l’accueillir / de l’autoriser à être là ?

En donnant la permission à votre émotion d’être là, vous reconnaissez que c’est vous qui avez le pouvoir sur celle-ci, et donc, que vous avez aussi la possibilité de faire un autre choix : celui de la laisser aller… Plutôt que de vous voir en « victime » de votre émotion, vous reprenez votre juste place et vous ouvrez la porte à d’autres possibilités plus lumineuses

Est-ce que je peux la laisser aller ?

Là, vous vous interrogez sur votre capacité à la laisser partir, vous prenez conscience ici aussi de votre pouvoir personnel, vous prenez conscience du fait que vous n’êtes nullement obligé de garder en vous cette émotion pesante

Est-ce que je veux la laisser aller ?

Dans la logique des choses, nous souhaitons tous nous libérer de ce qui nous pèse et avoir la possibilité d’avancer dans la sérénité et la joie. Mais il se peut aussi que d’autres raisons inconscientes vous poussent à vouloir garder en vous votre émotion, et le fait de faire le point à ce niveau vous aidera à lâcher prise, même si votre réponse devait être un non

Quand ?

Ici, vous déterminez quand vous voulez lâcher cette émotion pesante, et vous prenez conscience du fait que vous pouvez décider de le faire TOUT DE SUITE ! Vous n’avez pas besoin de continuer à avancer avec ce fardeau ! Vous avez tout à fait la possibilité de décider ici et maintenant de laisser aller cette émotion et d’être libre.

Ces 5 questions sont le fondement de cette merveilleuse Méthode et en prenant l’habitude de vous les poser à chaque fois que vous serez confronté à une émotion négative, vous verrez que vous allez pouvoir lâcher de plus en plus rapidement ce qui vous empêche d’avancer le cœur léger et joyeux, pour accéder à une vie bien plus riche, et attirer à vous par la même occasion des expériences de plus en plus belles et enthousiasmantes !

Il est possible que vous soyez sceptique à l’idée que ces simples phrases puissent provoquer un quelconque effet bénéfique et amener ce fameux lâcher-prise tant attendu.

J’étais sceptique moi aussi. Et puis j’ai essayé…

Je vous invite à faire de même !

12573114_975763462504101_4035563078231776515_nNe croyez rien de ce qui est écrit ici… Vérifiez-le par vous-même !
Comme Hale Dwoskin le suggère dans son ouvrage, ne croyez rien de ce qui est écrit ici à moins que vous ne puissiez prouver par vous-même que ça fonctionne vraiment. Et le seul moyen de voir de quoi il retourne est de tester cette méthode et de voir ce que ça donne pour vous.
Pour chacune des questions énoncées ci-dessus, répondez toujours par Oui ou par Non. Ne commencez pas à débattre avec vous-même et à argumenter sur le pourquoi de votre réponse. Donnez simplement votre réponse en fonction de votre ressenti, et que ce soit Oui ou Non, poursuivez en abordant la question suivante .

Laissez vous guider par votre ressenti intérieur, et observez ce qui se passe en vous.

Cette méthode fait vraiment des merveilles, et pourtant, elle est d’une simplicité enfantine !
Mais ne croyez pas ce que je vous dis… Vérifiez par vous-même ! Et n’hésitez pas à laisser un commentaire à cet article pour partager votre propre expérience.

Si vous souhaitez avoir plus d’infos sur la Méthode Sédona, vous trouverez ci-contre les liens Amazon vers le livre en français.

Un article de Laure Zanella
Mis en page et transmission par Nadine Jane S. pour chrysalyda.com

Cet article, publié dans Développement personnel, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La méthode SEDONA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s