Le lâcher prise

3 commentaires

On nous dit toujours de « lâcher prise  » lorsque nous avons tendance à nous accrocher à une situation qu’il nous est difficile de supporter ou à une position à laquelle nous ne voulons pas démordre, une colère contre un Autre qui perdure, etc… Nous sommes souvent confrontés à ce problème, mais est-ce du « Hasard »? Nous avons beaucoup à apprendre dans le lâcher prise! Il est la clé qui mène à l’ouverture à l’autre, à notre liberté intérieure, à la connexion avec notre Moi supérieur, à l’Amour inconditionnel.

Mais c’est quoi, au juste, lâcher prise ?

Lorsque une situation, quelque soit le domaine, se présente, il va falloir discerner  trois choses essentielles :
– ce sur quoi, j’ai la maîtrise, c’est-à-dire ce qui dépend uniquement de moi, ce qui m’appartient
– ce sur quoi, je peux améliorer, influencer, bifurquer (actes, décisions, émotions….)

– ce sur quoi je n’ai aucun contrôle (ce qui ne m’appartient pas, les « autres », le destin, …)

Le véritable lâcher prise se fait sur tout ce dont je n’ai AUCUNE maîtrise. 
Il est primordial de conscientiser là où, en agissant, nous aurons un changement, une transformation, une amélioration, et là où nous n’avons aucun pouvoir sur la situation qui se déroule. 

Lorsque je veux contrôler une situation, une personne, je vais y perdre de l’énergie pure, je vais perdre du temps: je suis dans le passé (en ressassant la situation par exemple), je suis dans le futur (en imaginant ce qu’il adviendra), mais je ne suis nullement dans le présent. Pourquoi ?
Parce que, pendant que je passe du temps à essayer de comprendre/contrôler, je n’apprécie pas le MOMENT QUE JE VIS au moment où je le vis : je ne suis pas conscient. Je suis dans les méandres/l’enfer émotionnel de l’Ego (mental) ou « le rêve » de la planète (selon Don Miguel Ruiz auteur des 4 accords toltèques), et je m’empêche par ce fait, d’être heureux dans ce que je vis. 

Lâcher prise c’est PRENDRE CONSCIENCE que rien ou presque n’est contrôlable. C’est prendre conscience de ses limites.
Spirituellement, c’est remettre le problème dans « les mains » du Divin et laisser faire les  choses.
La loi de l’attraction nous permet alors d’atteindre nos objectifs sans passer par le contrôle. Je peux maîtriser mes émotions, je peux ME transformer et je n’ai aucun pouvoir sur l’autre. Je peux simplement l’aider à conscientiser sa responsabilité face à l’événement, je lui envoie de la lumière plutôt que de le craindre.
Lâcher prise n’est pas devenir ou se montrer indifférent à une situation donnée ou à l’Autre, ni couper les liens, mais tout simplement conscientiser que l’on ne peut agir à la place de quelqu’un d’autre. C’est aussi reconnaître son impuissance et comprendre que le résultat final n’est pas entre nos mains. Lâcher prise consiste à donner le meilleur de soi-même, sans en attendre aucun résultat particulier. C’est comprendre que l’Autre a ses propres paramètres que l’on ne peut contrôler. C’est lui laisser gérer son propre destin, et le laisser face à ses choix et responsabilités.

Lâcher prise, ce n’est pas rejeter l’Autre parce qu’il est différent, mais accepter SA différence. C’est l’aimer au-delà des concepts illusoires de nos propres croyances.

Namasté
Chrysalyda

Découvrir la voie de la liberté personnelle: un livre dont la puissance n’a aucune limite…

3 comments on “Le lâcher prise”

  1. Le lâcher prise est parfois compliqué à comprendre….merci pour cet article (et les autres que je lis toujours avec plaisir). J’ajouterai que lâcher prise ne veut pas dire abandonner l’action, ses projets ou ses désirs, mais renoncer dans l’action !! Il y a un proverbe chinois qui dit « le pas que tu as à faire pour aller jusqu’au puit, est identique au pas que tu as à faire pour aller jusqu’au bout du monde » Cela représente bien le lâcher prise ….Certains désirs (par exemple : « j’aimerais que mes enfants m’écoutent d’avantage ») ne dépendent pas que de nous ! C’est pourquoi parfois, nous nous torturons l’esprit car nous aimerions que les autres changent, ou que d’autres fassent pour nous ….
    Donc mieux vaut se focaliser à plus court terme, sur nos compétences propres. Que pouvons nous faire maintenant qui ne dépende que de nous pour aller en ce sens ?
    En mettant en place ainsi certains objectifs réalisables et raisonnables à notre portée, nous allons pouvoir lâcher prise, car nous ne resterons plus focalisés sur le résultat,
    Nous allons faire pas à pas avec les choses qui sont là ou qui se présentent en gardant notre but intériorisé en quelque sorte. Nous n’y pensons plus vraiment….alors les obstacles qui se mettent sur le chemin deviennent plus naturels et sont traités comme étant simplement la vie dans le présent 🙂 Et nous pouvons réadapter nos stratégies ou en mettre d’autres en place.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s