Aluminium : Comment s’en protéger ?

2 commentaires

20643751allu-jpgRésistant à l’oxydation, l’aluminium est le métal le plus abondant de la croûte terrestre. Il n’existe pas à l’état pur ; en effet, l’aluminium est extrait d’environ 270 minéraux, dont la bauxite (une roche) par exemple. Nous y sommes donc naturellement et quotidiennement exposés.

De plus, l’aluminium est l’un des produits les plus utilisés dans l’industrie automobile ou aéronautique. Il est également courant de le retrouver dans les emballages alimentaires (boîtesRésultats de recherche d'images pour « aluminium » de conserve, canettes, etc…) ou encore dans les produits électroménagers. Mais l’aluminium se retrouve aussi dans les produits cosmétiques, dans certains vaccins, dans les denrées alimentaires, notamment sous forme d’additif, et dans l’eau puisqu’il est utilisé dans le traitement de cette dernière. Un constat pour le moins inquiétant quand on se penche sur certaines études…
Dès 2003, l’InVS (Institut de veille sanitaire en France) déclarait déjà que « de nombreuses études montrent que l’aluminium peut être toxique pour les plantes, les animaux et l’homme ». Pourtant, l’aluminium continue de nous envahir quotidiennement.

Résultats de recherche d'images pour « aluminium »Papier alu mis en contact avec des substances acides, pains et viennoiseries (dans la conservation du levain) et biscuits, après shampoings, fars, vernis…. Et autres cosmétiques de type teinture notamment, crèmes (anti agglomérant) comme dans les crème solaires…L’aluminium se cache dans de très nombreux produits, ses effets sont considérables, et plutôt du genre irréversible. Comme de nombreux métaux lImage associée ourds il est toxique (sauf les oligo-éléments et autres non métabolisés car non réactifs), il constitue unpoison qui, grâce aux lobbies industriels, n’est pas pris en compte en France comme étant potentiellement dangereux alors que les effets délétères sont connus et avérés.
L’aluminium est considéré par certains comme neurotoxique pour l’homme. Issu de la bauxite importée d’Afrique, il le devient notamment sous l’hydrate d’alumine, forme la plus courante utilisée dans la chimie.
Utilisé dans certains aliments, cosmétiques, médicaments, tous les vaccins quasiment, l’eau du robinet souvent, c’est un scandale sanitaire.

L’aluminium est utilisé comme additif en agent levant, de blanchiment, le sulfate d’alumine est utilisé comme agent de transformation de réaction pour des substances comme les amidons modifiés, c’est aussi un conservateur générique (charcuterie, plats préparés), un antiagglomérant (présent même dans le sel de table), un colorant alimentaire, un pénétrant pour les crèmes, un durcissant pour le vernis à ongle, un agent anti-transpirant dans les déodorants… et bien sûr, n’oublions pas les vaccins :
http://www.europe1.fr/sante/vaccins-l-aluminium-est-il-nocif-288142

Dans la pratique, les fabricants en usent énormément. Il n’y a bien que le bio pour ne pas utiliser l’aluminium.

 Le marché de l’aluminium est-il porteur ?
Un peu d’Histoire … 

L’aluminium est très utilisé dans l’industrie automobile et dans l’aéronautique en raison de sa performance conductrice très élevée. Il est également très léger et très esthétique. C’est le seul métal qui parvient à concurrencer le cuivre dans le secteur du bâtiment.

Il est également très demandé par l’industrie agro-alimentaire, de part le fait qu’il résiste bien à la corrosion, notamment dans la fabrication de boite de conserve, de conteneur et de canette. Il semble aussi que sa légèreté et sa couleur gris très esthétique, rappelant la beauté de l’argent, ont fait de l’aluminium un élément de décoration en vogue notamment dans la constitution de porte et fenêtre à double vitrage.

Ces détails nous permettent alors d’affirmer que le marché de l’aluminium est encore porteur.
Situation actuelle du marché :
Les échanges majeurs de l’aluminium se déroulent au sein du LME, il n’est pas futile de le rappeler. Tous les ans, pas moins de 40 millions de futures et de contrats à termes sont négociés. Les options, elles, ne se chiffrent qu’à 5 millions. Il va sans rappeler que l’aluminium sert de supports pour tous les marchés asiatiques.
L’Europe et les États-Unis constitue les principaux marchés de l’aluminium, toutefois, c’est la Chine qui en est la principale importatrice. La demande de ce pays ne cesse d’augmenter.

Notez que la fabrication d’aluminium est très énergivore. Il a été constaté que le quart des frais de production sont liés à la consommation d’énergies. C’est l’une des raisons qui justifient sa forte dépendance du cours du pétrole.

Il y a aussi le fait qu’il faut environ 4 tonnes de bauxites pour produire 2 tonnes d’alumines. Ce n’est qu’avec ces 2 tonnes d’alumines qu’on pourra extraire une (1) tonne d’aluminium. Notons que l’aluminium est le troisième élément le plus abondant au monde juste après le silicium et l’oxygène. (www.prix-metaux.net)

Comment pénètre l’aluminium
dans notre organisme ?

L’aluminium pénètre dans l’organisme par les voies :

  • Respiratoire et les muqueuses
  • Cutanée, lorsque vous utilisez des produits cosmétiques ou des sprays contenant de l’aluminium
  • Digestive
  • Par injection directe : les vaccins, plus de la moitié contiennent de l’aluminium.

Concrètement, comment y remédier ?

 Il est possible de se préserver en adoptant quelques nouveaux comportements :

  • Eviter d’acheter des plats préparés qui risquent de contenir de l’aluminium sous forme d’additif, ou veiller à ne pas choisir des aliments dont les additifs portent l’appellation « E173 » en Europe ou aluminium métallique « Ca » au Canada
  • Ne pas cuisiner avec du papier aluminium 
  • Eviter les ustensiles de cuisine en aluminium (également le téflon, le plastique, le céramique). Les matériaux sans danger pour notre santé étant LE VERRE, L’INOX (mélange de fer, de carbone, de chrome et de nickel, ne présentant aucun risque de transfert dans les aliments), et LA FONTE NATURELLE.
  • Eviter les boites de conserves, les emballages en aluminium (sodas, etc…)
  • Utiliser des cosmétiques sans aluminium : de nombreuses gammes en proposent désormais.(Attention, la pierre d’alun, souvent présentée comme une alternative naturelle aux déodorants, contient de l’aluminium), préférer le bicarbonate de soude alimentaire.
  • Fabriquer « maison » (DIY = Do It Yourself) ses crèmes, cosmétiques, dentifrices, etc …

Mais aussi … et surtout !

En vente sur Amazon

Faire des cures régulières de SILICIUM ORGANIQUE D’ORIGINE NATURELLE
Il s’agit d’un remède naturel qui diminue la présence d’aluminium dans le sang voir sa disparition complète à condition bien évidement de limiter sa consommation des produits à base d’aluminium.
Le silicium organique est considéré
comme un puissant antidote de l’aluminium, il diminuerait l’absorption de celui-ci dans l’intestin et permet son élimination par voie rénale. Vous pouvez trouver du silicium organique dans des aliments tels que les oignons, l’ail, les orties mais aussi dans la peau de certains fruits. En pharmacie, sur certains sites internet, ou en boutique Bio, vous trouvez des flacons de 500mL de silice organique naturelle. Il est souvent conseillé de diluer 2 à 3 cuillères à café dans 1L d’eau de source, et ainsi de le consommer tout au long de la journée. Mais il est également possible de prendre 2 cuillères à café le matin, ceci sur des périodes de 21 jours (3 semaines) de cure plusieurs fois par an.
** Ces cures sont bien entendu complémentaires d’une alimentation équilibrée, saine, et bio si possible, accompagnée d’une eau de qualité, sans oublier l’exercice physique qui devrait être, idéalement, quotidien (30 minutes/jour).


Un chercheur anglais spécialiste des recherches sur la toxicité de l’aluminium nous parle du silicium comme un remède puissant contre l’aluminium.


Le Silicium organique, un trésor pour notre santé
Dans l’Avis Nature, Delphine reçoit le Dr Saubens-Le Loch du LABO SANTE Silice, spécialiste du silicium organique.

J’espère que cet article, ainsi que les vidéos qui l’accompagnent, vous auront éclairés sur le délicat sujet de ce métal lourd et dangereux que nous absorbons tous les jours. Et que les solutions abordées vous donneront l’envie d’aller plus loin dans vos recherches et mises en place de comportements nouveaux afin de préserver au mieux votre santé et celles de vos enfants.

Namasté
Chrysalyda

Sources : http://www.passeport-santé.fr, http://www.agoravox.fr/,http://www.prix-metaux.net/

2 comments on “Aluminium : Comment s’en protéger ?”

  1. Bonjour CHRYSALYDA,

    Vaste sujet que les métaux lourds dans lesquels nous baignons, pour beaucoup encore, sans le savoir!
    C’est un thème qui demande une vigilance quotidienne, sans devenir parano, il suffit déjà de lire les étiquettes et d’aller à l’information, développer sa curiosité et son discernement.

    A ton article bien documenté, j’ajouterais concernant les pierres d’alun, qu’il vaut mieux utiliser la pierre naturelle, non celle de synthèse qui contient de l’ammonium d’alun et non celle reconstituée qui pourrait contenir des adjuvants chimiques. La pierre naturelle d’alun contient du potassium d’alun mais pas de chlorhydrate d’aluminium. Ce sont les sels d’aluminium, dont le chlorhydrate d’aluminium fait partie qu’il faut éviter absolument. Et malheureusement ces sels d’aluminium rentrent dans la composition de nombreux produits, même alimentaires (ils servent d’anti-agglomérant dans certains fromages et on les trouve dans des laits maternels industriels)

    Se débarrasser des surcharges de métaux lourds dans notre corps est possible. Exemple en buvant de la boisson de Kombucha, en faisant des cures de chlorelle (miro-algue) jusqu’à un traitement de supplémentation en iode (avec l’iode « Lugol »). Nous manquons TOUS d’iode (sauf la population japonaise), et c’est lorsque la glande thyroïde est saturée d’iode, qu’elle permet aux métaux lourds de ne pas se fixer dans le corps. Mais les politiques de santé publique ne vont pas tenir ce discours quant à la supplémentation en iode et préfèrent véhiculer des contre informations sur les risques de la prise d’iode.(https://fr.sott.net/article/27189-L-iode-La-connaissance-cachee-qui-peut-changer-votre-vie)

    Nous avons le choix de continuer à être des victimes ou bien de décider de reprendre la responsabilité de sa santé 🙂

    Bonne continuation sur ton blog,

    MARIELLE
    colibrijoyeux.wordpress.com

    1. Merci beaucoup Marielle pour ce message qui vient compléter l’article, tu as raison : nous pouvons être acteur de nos vies (et non plus spectateurs), chacun possède ce libre arbitre du choix ! Belle soirée 🙂

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s