Ampoules basse consommation

4 commentaires

Les dangers pour notre santé

Voici un petit film (ci-dessous) réalisé par Annie Lobé, une journaliste scientifique qui nous démontre à l’aide d’un appareil spécialisé, l’émission des champs magnétiques des ampoules basse consommation.
On nous dit souvent que tel ou tel produit est dangereux pour notre santé mais on nous explique rarement pourquoi. Voici quelques explications « holistiques » : 

Il faut savoir qu’un courant d’énergie électromagnétique entoure notre corps. Ce sont des champs géométriques d’énergie lumineuse qui jadis, tourbillonnaient autour de notre corps, à une vitesse approchant celle de la lumière et qui produisent ce qu’on appelle le Mer-Ka-ba. (Il est possible de réveiller ces champs grâce à des techniques spéciales incluant le souffle dont je ne parlerai pas ici)
L’homme est électromagnétique et émet des fréquences vibratoires qu’on peut mesurer au pendule, entre autres techniques, en unités bovis.
Nous pouvons donc, en toute logique, comprendre le danger potentiel de ces expositions plus ou moins prolongées et quotidiennes qu’offrent ces émissions de champs magnétiques en entrant en interaction avec les nôtres, lesquels agissent sur nos régulations internes les plus subtiles (sommeil, système endocrinien)…
Tous les processus et réactions biochimiques qui créent les désordres et les maladies, ont leur origine dans les interactions électromagnétiques du corps avec l’environnement.
Ces ampoules émettent des basses fréquences, des radios fréquences et elles contiennent du mercure… une catastrophe écologique…
La solution magique ? Je vous conseillerai de revenir à vos bonnes vieilles ampoules incandescentes classiques très rapidement! Ou bien s’éclairer à la bougie 🙂 Si, si, je vous promets… de jolies bougies sur la table à manger, en terrasse, l’été, c’est magique 🙂 Et pourquoi pas en intérieur l’hiver ? C’est joli, romantique et ça donne un air de fête et jovial pour toute la famille 🙂 😉

Mais également :
Un scandale écologique !

50 % des LFC récupérées dans les centres de collectes sont soit fêlées, voire cassées…
Rémy Prud’homme : Lampes à basse consommation = une fausse bonne idée!
« Un calcul simple montre que le changement de lampes entraîne un doublement des rejets annuels de CO2, qui passent de 3 millions de tonnes avec les ampoules à filament à plus de 6 millions de tonnes avec les lampes à basse consommation »



« Dans un article paru dans la Vitality Magazine, Dr Havas mentionne que dans certains groupes témoins, les fluocompactes ont été à l’origine de plusieurs problèmes de santé, dont : irritabilité, mal de tête, fatigue et nausée. «La problématique s’avère complexe, allègue-t-elle. Les FC produisent des radiofréquences qui se propagent depuis le ballast de l’ampoule jusque dans le filage électrique des murs du bâtiment et sont à l’origine d’ondes nocives. Plus on se trouve près de l’ampoule fluocompacte allumée et plus l’exposition est importante. »

Pour en savoir un peu plus :
http://next-up.org/Newsoftheworld/LampeFluocompacte.php

Unis vers la Magie
Ensemble construisons un Monde Nouveau 
Chrysalyda

http://www.chrysalyda.com

 

4 comments on “Ampoules basse consommation”

  1. Edifiant ! Cependant depuis 2009 rien n’a vraiment changé, on continue à nous « refourguer » ces ampoules extrêmement nocives sous le fallacieux prétexte d’économie d’énergie (ou de bout de chandelles, c’est le cas de le dire).
    Il y a aussi le problème de l’obsolescence programmée, car, quant à elles, les ampoules à incandescence de nouvelle génération (double bulbe, à iode) claquent bien plus rapidement que les anciennes ampoules à simple filament tungstène qui parfois mettaient des années à « griller »…

    Restera l’éclairage à LED en basse tension continue, mais là encore, je gage que parmi les plus performante, ces diodes électroluminescentes produisent un rayonnement aussi critiquables t dangereux que le sont les diodes laser.

    Alors ok, pour l’option dîner aux chandelles, c’est chaleureux voire romantique, si tant est qu’il n’y ait pas trop de courant d’air ! Et tant qu’à faire autant fuir les agglomérations pour habiter dans une fuste au milieu d’un bois. 😉

    1. Bonsoir Stéphane 🙂
      Le dîner aux chandelles, je confirme 🙂
      Pour les LED, je suis « à l’étude » 🙂 Mais elles seraient dangereuses pour nos rétines… je vous confirmerai tout ça, après enquête 😉

Répondre à Stéphane Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.