L’huile de ricin : pour tout ou presque tout !

5 commentaires

L’huile de Ricin dans les prescriptions d’Edgar Cayce

Comment agit cette huile ?

Cayce en recommandait l’usage externe, et la prescrivait très souvent (environ 570 lectures y font référence). L’huile de ricin permet de se débarrasser des toxines grâce à ses substances provoquant un catharsis. Elle catalyse l’élimination des toxines (poisons).
Cayce dit dans une de ses lectures : « chauffez l’huile. Plongez dedans 2, 3 ou 4 épaisseurs de flanelle. Égouttez les et appliquez directement à même le corps. Veillez à ce qu’une source de chaleur sèche maintienne ce cataplasme chaud pendant une heure environ, tant qu’il reste en contact avec la peau. Après quoi, lavez et baignez le corps avec une solution savonneuse, pour le débarrasser de l’acidité et des secrétions naturelles qui auront été provoquées par le cataplasme » (lecture 1034-1)
Il est possible d’enduire la peau de cette huile de ricin, et y mettre dessus de la flanelle, préférable au coton, et ensuite, appliquer sur le tout, une bouillotte bien chaude. Appliquez le cataplasme pendant plusieurs jours, et si possible plusieurs heures.

La seule contre indication est de ne pas l’utiliser pendant les menstruations de la femme (ce qui parait logique).

Dans son livre « Les miracles de la guérison », par exemple, le docteur William A.McGarey liste l’expérience personnelle et professionnelle qu’il a pu en faire au sein de sa patientèle : 

♠ disparition d’une excroissance sur la paupière, en la massant quotidiennement avec un  mélange d’huile de ricin et de bicarbonate de sodium
♠ réduction du risque de fausses-couches durant la grossesse ;
♠  atténuation des vergetures dues à la grossesse ;
♠ cessation de n’importe quelle douleur articulaire (arthrite localisée, entorses, etc) ;
♠ guérison d’une kératose cutanée (zones sèches et épaisses sur la peau) ;
♠ disparition de nodules lymphatiques ;
♠ retour du sommeil dans le cas d’insomnies, même rebelles (une patiente explique qu’elle en imbibait des cotons qu’elle plaçait dans ses oreilles) ;
♠ même recette pour des infections de l’oreille ;
♠ troubles du comportement et de l’humeur chez les enfants (enfant capricieux, hyperactif, etc.), qui se volatilisent par application d’ emplâtres d’huile de ricin sur l’abdomen ;
♠ une étrange recette pour le rhume des foins : une goutte d’huile de ricin sur la langue, une fois par jour, avec un compte-gouttes ;
♠ éviction d’un très grand nombre d’opérations de l’appendicite, même en phase aiguë;
♠ guérisons remarquables, en un temps record, pour des doigts écrasés, des ongles retournés, ongles incarnés, etc.
♠ mais aussi guérison de plein d’autres bobos : cors aux pieds, kystes, oignons, ichtyose, nævus, cholécystite, diverses affections du foie, sclérodermies, maux de tête, troubles intestinaux, névrite, toxémie, rages de dents, sinusite, etc.


Cayce ajoute à cette liste tous les troubles digestifs (colites, coliques, constipation, appendicite), les rhumatismes, les coliques hépatiques et les coliques néphrétiques, les désordres du système nerveux (épilepsie) mais aussi, les tumeurs bénignes et … malignes, comme cancers de la peau et du sein (Cayce a obtenu des succès définitifs).  Attention toutefois à n’ abandonner aucun traitement médical! Ceci vient en complément!

L’huile de ricin, est riche en minéraux, en vitamine E et en acides gras essentiels. Ces nutriments sont indispensables pour activer les cellules lymphatiques et immunitaires appelées sur la zone polluée et réparer les cellules lésées.
Elle est également efficace pour les grains de milium (petits kystes blancs autour des yeux, des paupières, apparaissant chez les bébés mais aussi chez les adultes), en masque tous les 2 jours ou en massant la zone tous les soirs jusqu’à absorption complète par la peau, suivi d’un rinçage à l’eau. 

Quelle huile utiliser ?

De préférence « bio » et de première pression à froid (non raffinée). Vous la trouverez en pharmacie ou en magasin bio ou en ligne sur les sites spécialisés. 

Comment l’appliquer ?

La manière la plus simple de l’utiliser est d’en enduire la peau et de masser, à condition de bien frotter pour la faire pénétrer jusqu’au derme, et elle peut être appliquée sur toutes les régions du corps.

Comment faire un cataplasme ?

Il vous faut vous procurer :
♠  un tissu de flanelle en coton ou en laine (mais n’importe quel tissu en coton peut aussi faire l’affaire) ;
♠  une assiette ;

♠  du papier cellophane (ou film alimentaire) ;
♠  une bande de crêpe qu’on trouve en pharmacie (prenez-en une longue si vous souhaitez  maintenir le cataplasme sur le ventre) ;
♠  du scotch dermique (en pharmacie) si vous voulez faire un cataplasme sur une toute petite surface ;
♠  du bicarbonate de sodium (on en trouve même en grande surface).

Huile de Ricin

1 –   Mettez un peu d’huile dans l’assiette.
2 –  Placez-la sur le feu ou la plaque électrique (évitez le micro-ondes !) et faites chauffer délicatement (attention  l’huile chauffe très rapidement).
3 – Pliez le tissu en huit épaisseurs. Posez-le dans l’assiette afin qu’il s’imprègne d’huile.
4 – Coupez un morceau de papier cellophane d’une taille suffisamment grande pour qu’il recouvre largement le tissu.
5 – Placez d’abord la compresse (le tissu imbibé d’huile) sur la peau, au niveau de la zone à traiter.
6 – Puis recouvrez-la du papier cellophane.
7 – Bandez le tout, pour maintenir, avec la bande de crêpe.

Après 1 heure d’application au minimum, enlevez l’ensemble. Rangez la compresse dans une boite en plastique ou un sachet plastique pour la reprendre ultérieurement (en rajoutant à nouveau un peu d’huile chauffée dans l’assiette au moment opportun).
Nettoyez la peau avec de l’eau bicarbonatée. Pour cela, mélangez, dans un récipient, un verre d’eau et une cuillère à café de bicarbonate de sodium.


Les recherches médicales confirment l’efficacité puissante de l’huile de Ricin.
Pour en savoir plus sur Edgar Cayce, lire l’article  edgar-cayce

Chrysalyda
(réfs livres « l’univers d’Edgar Cayce, et « blog conscience et santé »)
www.chrysalyda.com

5 comments on “L’huile de ricin : pour tout ou presque tout !”

  1. Qui ne risque rien, n’a rien, dit-on. On met de l’huile de ricin bien dans les moteurs de modélisme pour assurer leur graissage, ça doit bien avoir aussi des effets bénéfiques sur la « mécanique corporelle » ! Voyons voir ce qui cloche chez moi rien que pour essayer… 😀

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s