La révolution du shampoing!

Pas de commentaire

Résultats de recherche d'images pour « se laver les cheveux »Se laver les cheveux tous les jours peut, à la longue, devenir coûteux et contraignant. Mais aussi dangereux…

Le Sodium Laureth Sulfate (SLES) et son proche parent, le sodium lauryl sulfate (SLS) ainsi que l’ammonium laureth sulfate (ALS). sont couramment utilisés dans de nombreux savonsshampoing, détergents et dentifrices. Ce sont des agents moussants, chimiquement connu comme tensioactifs.

Malheureusement, le SLES, le SLS et l ‘ALS sont aussi très dangereux, car des produits chimiques hautement irritant. Loin de donner « la santé des cheveux brillants » et « belle peau », savons et shampoings contenant du sodium laureth sulfate peuvent  conduire à des dommages directs vers le follicule pileux, des lésions cutanées, des lésions oculaires irréversibles chez les enfants et même une toxicité hépatique…

Au départ les SLS étaient utilisés comme nettoyant industriel, par exemple pour nettoyer le sol des garages de l’huile de moteur. Pourquoi les utilise-t-on dans les shampoings ? Parce que cela ne coûte presque rien au fabricant, et que Monsieur et Madame Lambda, des personnes non averties, adorent faire mousser leurs cheveux en ayant cette impression qu’au plus « ça mousse, au mieux ça lave »… Pourtant, ils sont décapants et peuvent contribuer à la chute des cheveux… Messieurs, revoyez vos shampoings!
Même des marques (bien connues que je ne citerai pas!) vendues en pharmacie qui vantent leurs ingrédients aux plantes de ci et de là, contiennent des SLS ou de l’ALS… pathétique!
Quelquefois, certaines marques annoncent « sans SLS » mais utilisent des ALS (qui sont un moindre peu irritants). Il faut donc être vigilant, vérifier la composition du produit.
Il est toutefois très difficile de trouver des shampoings sans sulfates!

Le shampoing solide

Facile à utiliser, économique à l’usage, respectueux de l’environnement et de notre santé. J’ai testé la marque « Secret de Provence », trouvé dans un magasin bio de ma région, de Bernard Cosmétic, une entreprise familiale (http://www.bernardcosmetics.com/)


                       
                             Vous pouvez les trouver sur la boutique Amazon

Si au début, j’ai eu du mal à m’y faire, mes cheveux ont commencé à l’adopter au bout de 2 semaines d’utilisation. J’ai pu espacer mes shampoings de 2 à 3 jours, ils ne graissent plus aussi rapidement, et ont une belle matière. Nul besoin d’après shampoing non plus. Il faut cependant choisir celui qui est conforme à votre type de cheveux. Il est très économique, soit l’équivalent de 2 bouteilles de shampoing de 250mL. Son aspect solide permet qu’il ne glisse pas dans les mains.

Il contient du Disodium laureth sulfosuccinate, et je me suis interrogée sur cette molécule. Après quelques recherches, voici ce que j’ai trouvé (plutôt rassurant!) :

« C’est un produit chimique trouvé dans les produits pour cheveux et pour la peau. Tout simplement, c’est un agent de graissage, émulsifiant et moussant utilisé dans de nombreux shampoings et autres produits de nettoyage comme SLS et SLES . Ce n’est pas une substance organique, mais ce n’est pas non plus comme d’autres produits chimiques.
Est-ce mauvais pour vous? Les chercheurs disent non. Les molécules sont plus grandes et ne peuvent pas pénétrer la peau comme les autres tensioactifs. Il est considéré comme très doux sur la peau, et est même adapté pour les types de peau plus sensible. Il est fabriqué en tant qu’agent moussant doux ajouté dans une variété de shampoings, lavages corporels, bains à bulles, lotions nettoyantes, savons pour les mains et rinçages à la crème. Il est très soluble dans l’eau et peut être ajouté à n’importe quelle formule sans reconstitution des composés. Comme il n’est pas sulfaté dans la production, il sera exempt de sulfates (le sel de l’acide sulfurique qui est potentiellement nocif pour la peau).
http://slsfree.net/disodium-laureth-sulfosuccinate/

Liste non exhaustive de marques de shampoings (non solides) répondant aux critères sans danger :


                                                   
                             Vous pouvez les trouver sur la boutique Amazon 

Dans un prochain article, je vous partagerai des recettes de shampoing à faire soi-même, et celle d’un shampoing sec maison pour « l’entre deux shampoing » qui permet également d’espacer les lavages, et de préserver le cuir chevelu ainsi que l’environnement.

J’espère que cet article vous permettra de faire de nouveaux choix judicieux. Vérifiez toujours la composition de tout produit que vous achetez. Soyons écolonomistes et changeons le monde par nos actes quotidiens, aussi minimes paraissent-ils…

Namasté
Chrysalyda 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s