La personnalité passive agressive

Connaissez vous Chantal Rialland ?
Il s’agit d’une psychothérapeute et coach spirituelle, et ses analyses font des enseignements simples et puissants. 
Je vous partage aujourd’hui, une vidéo de 7 minutes environ sur la personnalité passive agressive que je trouve particulièrement percutante pour ceux qui ont affaire à ce genre de personnes dans leur quotidien. Identifier et comprendre, c’est le début de la guérison.
Le mot « personnalité » désigne également notre Ego, notre Mental.

Connaître la personnalité passive-agressive peut être très utile et éviter déboires et souffrances.
Le site de l’auteur: http://www.chantalrialland.com
Namasté
Chrysalyda

Cet article, publié dans chantal rialland, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour La personnalité passive agressive

  1. JARRASSE Thierry san dit :

    « Je viens de comprendre qui est mon voisin. ainsi qu’un de mes collègues, je peux vous dire que c’est effectivement très, très agaçant à vivre. »

  2. lamu91 dit :

    Très intéressant. Merci pour ce partage. La psychologie est vraiment un domaine passionnant. Je ne connaissais pas du tout ce type de personnalité.

  3. Très intéressant. Merci de ce partage !

  4. Vraiment très intéressant.

  5. brigitte dit :

    Oh la la…toutes ces étiquettes qui catégorisent et enferment ! N’oublions pas que chacun est bien plus grand et plus complexe que ces (et ses) limitations. Bien cordialement.

    • Chrysalyda dit :

      Bonjour 🙂
      Il ne s’agit pas d’étiquettes du tout, ni d’enfermement. Même si nous sommes plus grand, bien évidemment, connaitre notre personnalité, ou la personnalité de l’autre, nous aide à avancer… pour justement travailler sur nous mêmes, là où il le faut, car souvent la personne même n’a absolument pas conscience du comportement qu’elle a (et je ne dis pas « qu’elle EST » mais bien « qu’elle A », et qui peut faire souffrir l’entourage. On ne met pas d’étiquettes sur l’Ame, on identifie les mauvais fonctionnements de l’Ego. Ce qui me semble différent! Chrysalyda

  6. esmeralda dit :

    Je suis d’accord avec la remarque précédente. Il peut être dangereux de réduire l’autre à un « diagnostique » et un jugement lapidaire, d’autant plus que le diagnostique n’est pas toujours fiable.
    Bien sûr il y a des manipulateurs perverses etc mais ils ne sont vraiment pas très nombreux, ni si dangereux, une fois repérés. Personnellement , j’apprends chaque jour que le plus souvent, ce sont d’abord mes jugements qui créent des situations conflictuelles. Quand je parviens à les dépasser, à transformer leur énergie, les personnes dont je me méfiais, révèlent souvent des trésors affectifs et humains tout à fait surprenants . Il y a déjà tellement de choses dans notre société pour nous apprendre à nous « défendre » et à nous « méfier ».

    • Chrysalyda dit :

      Il est pourtant quelquefois libérateur de constater et non de juger l’autre, des dégats qu’il peut produire, et y mettre un sens. Mettre des mots sur des maux permet à soi même et à l’autre d’avancer, et de prendre conscience. Juger c’est condamner, mais comprendre c’est avancer, ensemble, car en effet, dans toute relation, il y a 2 personnes en miroir l’une de l’autre.. Belle soirée 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s