Quand le couple découvre nos profondes blessures

Résultats de recherche d'images pour « couple heureux et amoureux dessin »Le couple, sa véritable raison d’Etre

En ces moments tumultueux, de changements, de chamboulements, perturbations et grand nettoyage karmique, le couple n échappe pas à ces bouleversements, bien au contraire.
Simplement, nous ne pouvons  guérir de nos blessures sans « l’Autre », ou « les Autres » qui ne sont pas là, dans notre vie, pour combler un manque ou un vide, ou satisfaire nos besoins, mais pour réveiller ces blessures par l’effet miroir.
Eckart Tollé en parle très bien, dans son livre « le pouvoir du moment présent » où il explique que nous ne pouvons rien apprendre, seul, enfermé dans une chambre durant des années. Cet effet miroir est souvent mal interprété, ou mal compris. Il ne s’agit pas de retrouver chez l’autre, ses propres défauts, mais bien plus profondément, l’Autre nous renvoie en miroir, ce que nous croyons de nous-mêmes, au plus profond de Nous, par rapport à nos blessures (elles sont au nombre de 5 et nous en portons tous, un certain nombre, et parfois toutes à différents degrés).
Concrètement, si j’ai été rejeté par un parent, dans mon enfance, et que je n’ai pas réglé cette blessure, je risque fort de rencontrer un partenaire qui me rejettera (cela peut prendre plusieurs formes), et ce rejet sera vécu comme une souffrance. Ceci est l’effet miroir.
Lorsqu’on vit cela sans conscience, et tant que nous le vivons sans conscience, nous accusons l’autre, nous sommes dans la confrontation, et nous partons ailleurs voir si l’herbe n’est pas plus verte… Mais tant que la blessure n’est pas conscientisée, et guérie, un autre partenaire se présentera, sous une autre forme, mais le fonds sera le même… Pourquoi? Parce que nous sommes la somme de nos croyances, pour la plupart limitatives, et que nous attirons à nous ce que nous sommes, par la loi universelle de l’attraction.
Il existe plusieurs « formes » de couple. Aujourd’hui je vous parle des couples de confrontation qui sont là pour réveiller les blessures, avec, pour objectif de les transcender.
Mais la liberté d’être soi même ne peut s’atteindre que lorsque nous prenons conscience de nos blessures, et par cette prise de conscience, nous pouvons alors les guérir.

Faire de son couple, une opportunité à grandir!

Nous sommes attirés les uns par les autres par ce que nous percevons, subtilement, en conscience et en non-conscience. L’Autre nous attire parce que, en miroir, il « possède » des ombres qui sont également chez nous, et que nous devons mettre en Lumière, pour accéder à nos guérisons.
Résultats de recherche d'images pour « l'ame miroir »Quand, dans notre couple, des désaccords, des disputes sont incessantes, sur un fonds identique, posons nous alors la simple question : « qu’est ce que j’ai à apprendre de ça? »
L’égo, notre personnalité construite sur nos blessures, a tendance à accuser l’Autre de nous « rendre » malheureux. Pourtant cette confrontation existe pour nous révéler quelque chose en nous, que nous n’aurions pu voir, si l’Autre n’était pas là pour « cogner » dessus.
Nous sommes alors en « réaction ». C’est l’Ego qui réagit. Mais en réaction de quoi? L’égo a peur de souffrir. L’Autre nous renvoie une image de nous mêmes que nous ne voulons absolument pas voir. Ce n’est pas la situation qui nous fait « souffrir », c’est la réaction de l’égo face à la situation.
Ces couples sont des couples de confrontation. On peut imaginer un miroir, à multiples facettes. Si ce n’était pas le cas, nous aurions tous les mêmes réactions face à un comportement d’une même personne! Or, lorsque, au cœur d’un tourment, nous nous confions à une personne de notre entourage, avez vous déjà remarqué que cette personne, la plupart du temps, vous donnera un conseil que vous ressentirez comme « inapproprié » à ce que vous vivez? Et vous pouvez vous sentir « incompris ». C’est parce que, tout simplement, elle ne porte en elle les mêmes blessures, le même vécu. Face à la même situation, elle réagira différemment parce qu’elle est différente. Ce qui nous prouve bien que ce sont nos réactions propres qui nous font souffrir, et que dans ces réactions, il y a matière à creuser. L’Autre va nous permettre de remettre en surface tout un panel de vieilles blessures d’enfance, enfouies, et bien gardées par la citadelle de l’Ego. Jalousie, colères, rejets, abandon, trahisons, tristesse, solitude, frustrations, impatiences … N’est ce pas une belle opportunité à grandir? A évoluer ?

Mais si nous restons inconscients de cela, si nous ne prenons pas notre pleine responsabilité, si nous pensons que la faute vient de l’Autre, qu’il « doit » changer pour que nous soyons heureux, si nous provoquons une rupture parce que nos douleurs ressenties et mises à jour sont trop intolérables, nous retrouverons la fois prochaine, tôt ou tard, de façon certaine, sous une autre forme, le même fonds, la même confrontation en un autre « Autre ». Un autre miroir. Car la solution n’est jamais à « l’extérieur » de nous, mais à l’intérieur. Ce qui me semble une bonne nouvelle! En effet… Est-il réellement possible de changer l’Autre? Non. Nous n’avons aucun pouvoir sur les autres. Aucun contrôle. La seule personne que nous pouvons transformer, c’est Nous-mêmes. Ce qui demande, je le conçois, un travail considérable mais oh combien élévateur!!

Le couple de confrontation, ce sont deux protagonistes qui se rencontrent pour vivre une véritable transformation d’eux mêmes par la guérison de leurs blessures, pour la plupart, imbriquées en miroir. Une personne qui souffre de la blessure du rejet se fera rejetée, une personne qui souffre de trahison, se fera trahir… Je pourrais dire que le conjoint est le meilleur de vos thérapeutes, lorsque vous vivez un couple de confrontation!
Lorsque nous conscientisons cette véritable opportunité d’évolution intérieure, il faut aller se poser les questions suivantes : « qu’est ce que cela réveille en moi? Qu’est ce que je ressens comme forte émotion? Qu’est ce que cela me rappelle de mon enfance?… »

Image associéeJe vous cite pour exemple ce qui est arrivé très récemment à une personne proche de mon entourage. Il s’agit d’un homme, père de famille, divorcé d’une première femme très séduisante, qui éveillait chez lui une jalousie obsessionnelle, une souffrance intolérable dont la réaction égotique, était le contrôle en permanence, allant jusqu’à la perversité dominée par un imaginaire pathologique. Ayant mal vécu la séparation, un an après le divorce, il rencontra une autre femme beaucoup moins séduisante, à ses yeux. Il ressentait un confort certain avec cette Autre, qui ne réveillait pas en lui cette blessure (la trahison) dont il avait tant souffert avec la précédente épouse! Cependant, elle existait toujours à l’intérieur de lui, car elle n’avait pas été réglée : il avait rendu sa première femme responsable de ses propres réactions, de ses propres souffrances.

Cette blessure s’endormit donc, une bonne dizaine d’années. Il épousa sa nouvelle compagne et ils eurent un enfant ensemble. L’homme se sentait apaisé. Toutefois, il était absorbé par son travail dans lequel il se réfugiait, et partait très souvent en voyage. Pour lui, tout allait bien. J’irais presque jusqu’à dire que sa forme perverse s’était assoupie.
Puis, un jour en rentrant de voyage, il découvrit des messages téléphoniques et des échanges soupçonneux entre son épouse et l’un de ses amis. La blessure se réveilla aussitôt. Il était fou de rage. Il ne sut jamais si sa deuxième épouse l’avait réellement trompé. Mais, très choqué, il mit un terme à sa relation, rendant de nouveau l’Autre responsable de sa douleur.
Cet exemple montre concrètement qu’on ne peut échapper à ses blessures. L’Univers nous met et nous remet, sans cesse, les mêmes épreuves à traverser, sous une autre forme, mais toujours avec le même fonds. Dans cet exemple, cet homme a volontairement endormi sa blessure de la trahison, en pensant que la responsabilité de ses souffrances provenait de sa première épouse et de son apparence physique, qu’il jugeait trop soumise aux regards et aux tentations. De ce fait, le choix (du point de point égotique) de la deuxième lui semblait plus judicieux : une femme moins belle, avec laquelle, selon ses croyances limitatives, il pourrait dormir sur ses deux oreilles, ne réveillant pas ses inquiétudes. Mais l’Univers en a décidé autrement : la blessure n’étant pas guérie, elle devait se réveiller, tôt ou tard, dans le seul objectif d’être conscientisée, transcendée, et de le faire grandir et évoluer.

Notre partenaire est toujours le partenaire idéal, dans le moment présent. S’il ne l’était pas, ou plus, l’Univers se chargerait de l’éloigner. Il est celui ou celle qui appuie sur les bons boutons, et qui nous fait exploser!
Par expérience, je suis moi- même dans un couple de confrontation depuis trois ans.
Chacun de nos désaccords ont été pour moi, une formidable opportunité pour grandir. Ainsi, de confrontation en confrontation, je me suis « arrêtée » à chaque émotion négative que je ressentais face à un comportement que je pensais inapproprié, me demandant à chaque fois « qu’est ce que cela révèle en moi? Quelles sensations physiques je ressens? Quelle blessure met-il en surface?… » et j’ai pu ainsi transcender chaque obstacle que je rencontrais. Je me suis faite, à certaines périodes, accompagnée. Au fur et à mesure, l’Ego se dissout. Ce qui m’était insupportable il y a trois ans, je le vis pleinement à ce jour, en toute conscience. Avec une tout autre consonance. Une vision élargie. Il n’y a plus de résonance en moi, ce qui ne me fait plus « réagir », et je vis donc les situations avec détachement, en présence, sans jugement, et dans l’amour.  Je sais alors que la blessure qui me faisait réagir à telle ou telle situation, est guérie. Et je peux alors passer à « autre chose »… Et un autre « obstacle » se présente. Ainsi de suite. J’accède à ma liberté intérieure, à plus d’espace, à plus d’autonomie, il y a de moins en moins d’attente. Et croyez le, ou pas, mais c’est magique! Parce que lorsque vous vous transformez, l’Autre se transforme aussi. Dans la mesure où, vous n’êtes plus en réaction à ses comportements, il se comporte autrement, consciemment ou inconsciemment. La Magie! (l’Ame agit).

Quel peut être le protocole utilisé pour engendrer un véritable travail à l’intérieur de nous-mêmes et nous permettre de conscientiser?

Ce protocole est inspiré de l’école de biodécodage de Christian Flèche, et des enseignements de Lise Bourbeau.

Tout d’abord, il faut se poser, se relaxer. Relativiser. Ce n’est tout de même pas la fin du monde… 🙂 Puis prendre une feuille de papier, un carnet personnel, un crayon :

– Commencons par noter l’ événement qui nous a fait « rebondir », le comportement, l’acte que nous pensons « inapproprié » de l’Autre et qui génère en nous un malaise, une souffrance. Exemple : « il ou elle ne m’a pas écouté (e) », « Il ou elle m’a obligée à faire ceci ou cela… »…. etc…

– Notons ensuite nos pensées (mécanismes de défense). Par exemple : « je pense qu’il ou elle est infidèle, je pense qu’il ou elle abuse de moi, je pense qu’il ou elle pourrait s’inquiéter plus souvent pour moi, je pense qu’il ou elle est indifférent (e) à ma souffrance »… etc…
(notons bien tout CE QUE NOUS PENSONS relatif à cet obstacle, cette souffrance en particulier)

– Puis interrogeons nous sur nos sentiments (senti-ment), le senti mental (oui en 2 mots). Soit le jugement ou l’évaluation. Par exemple, « je pense être en colère » « je pense avoir peur »… etc… (il s’agit là de noter ce que nous pensons avoir comme sentiment, donc un senti mais un senti qui nous  vient du mental d’où le mot « sentimental » ou « senti mental »…)

– Maintenant, notons les émotions que nous ressentons. Vous trouverez une liste sur le lien suivant : 1027 émotions PDF
Il est important à ce stade d’être totalement honnête avec soi-même. Pour cela, chaque émotion lue doit être portée « dans le cœur ».

– Une fois la liste établie, relisez lentement chaque ressenti noté. Que se passe-t-il dans votre corps? Vous sentez-vous crispé, la gorge nouée, les muscles tendus, etc… ? Votre corps vous parle de ce qu’il y a de profond en vous, à guérir. Cette sensation corporelle a  sans doute été déjà vécue dans l’enfance, dans des circonstances précises.

– Les émotions/ressentis  que vous avez notés devraient avoir tous une résonance « commune ». Comme « dévalorisé, diminué, dominé, écrasé » … ou « exclu, rejetée.. »
Il s’agit là d’une de vos blessures qu’il va falloir aller visiter. Dans le premier cas, est ce que je ressens au final de l’humiliation? Dans le deuxième cas, est ce que je ressens du rejet? Ou plutôt de l’abandon?

– Avez vous déjà ressenti ces émotions? A quels moments? Remontent-il dans l’enfance?

Je vous confirme que ces exercices sont très puissants et vont vous révéler des ombres de vous-mêmes inconnues!

A ce stade là, il faut se faire accompagné (e), ou bien vous pouvez déjà bien avancer en vous procurant le livre de Lise Bourbeau « « Guérir les 5 blessures de l’Ame »

Des outils fabuleux sont à votre disposition dans ce livre (dont une partie des exercices que nous venons de faire) qui vous permettent de commencer ou de continuer un voyage intérieur dont vous ressentirez rapidement les bienfaits par de la libération. Cependant, un thérapeute ou un coach en développement personnel peuvent être nécessaires à un certain moment, lorsque s’installe la confusion. En effet, on ne peut faire un travail complètement seul, puisque nous nous voyons avec notre propre Ego et que celui ci est très rusé, dominé par sa peur de disparaître! Dans le livre, Madame Bourbeau nous guide pour accéder à d’autres niveaux, dont le pardon véritable envers nous-mêmes et envers l’Autre. C’est ainsi que j’ai pu, personnellement, transcender une énorme blessure par le pardon et me rendre libre. Je vous en souhaite autant, de tout mon être. C’est d’ailleurs dans ce sens, et pour cette raison, que j’ai écrit cet article. On parle souvent de travail personnel mais peu témoignent d’une véritable transformation dans leur vie, dans le relationnel ou  le transgénérationnel. 

En conclusion, je vous dirai que le couple de confrontation est véritablement une opportunité pour nous faire avancer dans notre chemin spirituel et qu’il ne s’est pas présenté dans notre vie « par pur hasard ». D’autre part, à un autre niveau, des contrats d’âme bien avant notre naissance, ont été établis de façon à ce que, dans des rôles de bourreau/victime, nous puissions nous faire grandir, tout en gardant notre libre arbitre du choix de le réaliser ou non. Autrement dit, cet Autre qui semble parfois vous tirailler de tous côtés, est en vérité une âme qui vous aime pleinement et qui ne vous veut que du bien! 🙂 

Namasté
Chrysalyda

Vous êtes autorisés à reproduire cet article à condition d’y faire référence et d’en citer la source www.chrysalyda.com


Astro-compatibilité Synastrie AstroQuick

Formations à distance en thérapies alternatives et énergétiques

Des centaines de cours énergétiques, téléchargeables  en PDF

Découvrir le site : un lieu de lumière (clic lien)

Cours à distance Réincarnation Karmas

Cours de développement personnel

Recommandé par Chrysalyda

La Bibliothèque des Essence-Ciels!

Cessez d’être gentil, soyez vrai THOMAS D’ANSEMBOURG
Broché/Editeur : France Loisirs (2006)

Le pouvoir du moment présent  ECKART TOLLE
Broché: 240 pages
Editeur : Ariane; Édition : Ariane (18 novembre 2000)

Nos Anges gardiens de l’Autre coté  HAZIEL
Broché: 160 pages/Editeur : Bussière (19 novembre 1998)

La réincarnation : Guide pour connaître et réussir nos incarnations  HAZIEL
Broché: 128 pages/Editeur : Bussière (1 juin 1995)

Terre d’Émeraude – Les mondes de l’après-vie, la réincarnation et le karma
MEUROIS – GIVAUDAN
Poche: 185 pages/Editeur : Editions 84 (13 octobre 2005)

Karma et réincarnation Elizabeth Clare Prophet
Broché: 185 pages/Editeur : Lumière d’El Morya (1 janvier 2008)

Et les incontournables !

                                      

Cet article a été publié dans Développement personnel. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s